Instagram Kids : Facebook fait une pause

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
instagram

Le projet d'une application Instagram pour les moins de 13 ans n'est pas abandonné, mais il est mis en pause par Facebook dans un contexte houleux.

En début d'année, Adam Mosseri avait confirmé qu'une version d'Instagram à destination des enfants de moins de 13 ans - Instagram Kids - était à l'étude. Aujourd'hui, le patron d'Instagram chez Facebook annonce que ce projet est mis en pause.

" Nous pensons que créer Instagram Kids est la bonne chose à faire, mais nous suspendons le travail. Nous utiliserons cette période pour travailler avec les parents, les experts et les décideurs politiques afin de démontrer la valeur et la nécessité de ce produit. "

Selon Adam Mosseri, le projet répond au constat que les enfants sont déjà en ligne, mais il a été mal compris ce qui a suscité des critiques. " Notre intention n'est pas que cette version soit la même que celle d'Instagram aujourd'hui. Elle n'a jamais été destinée aux jeunes enfants, mais aux préadolescents âgés de 10 à 12 ans. "

Il ajoute qu'il faudra une autorisation parentale pour s'inscrire, que les publicités seront absentes et que le contenu et les fonctionnalités seront adaptés à l'âge des enfants. Parmi d'autres choses, les parents auront à leur disposition des outils de supervision.

Victime d'un étiquetage from Facebook...

Comme souvent avec Facebook, la communication initiale n'a pas été claire. Un parallèle avait été fait avec Messenger Kids qui est une messagerie dédiée aux enfants entre 6 et 12 ans. Cela étant, Facebook a (trop) souvent tendance à se retrancher vers une mauvaise compréhension de ses intentions, changements et futurs produis. Le poids du passé ?

messenger-kidsMessenger Kids

La mise en pause du projet intervient alors que le Wall Street Journal a publié une série d'articles peu élogieux sur les pratiques de Facebook, et notamment concernant un document interne selon lequel Instagram porte atteinte à la santé mentale d'un certain nombre d'adolescents, avec par exemple des pensées suicidaires.

" Le projet a fuité bien avant que nous sachions ce qu'il serait. Les gens craignaient le pire, et nous avions peu de réponses à ce stade. Les récents articles du Wall Street Journal ont généré une inquiétude encore plus grande. Il est clair que nous devons prendre plus de temps sur ce projet ", déclare Adam Mosseri tout en contestant la manière dont le WSJ a présenté les choses.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2144728
"Victime d'un étiquetage Facebook"

Un réseau social pour les moins de 13 ans ? Victime de FB ?

Créer une accoutumance à l'estime de soi et aux "disputes en meute" en ligne à ces âges créera beaucoup plus de victimes qu'un projet débile AMHA


icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire