Intel en retard sur le 7 nm : Murthy Renduchintala débarqué

Le par Christian D.  |  9 commentaire(s)
Logo Intel vignette

Dans la foulée de l'aveu du retard de la mise en service de la gravure en 7 nm, Intel se sépare de son Chief Engineering Officer, Murthy Renduchintala, et réorganise sa branche d'activité.

Le report du lancement de la gravure en 7 nm chez Intel a déplacé des équilibres économiques, faisant chuter le groupe de Santa Clara et grimper son concurrent AMD ainsi que le fondeur TSMC qui pourrait finir par en faire l'un de ses clients.

Venkata Murthy Renduchintala IntelEn repoussant sa propre gravure en 7 nm à 2022, voire 2023, le géant des puces envoie un signal négatif à l'industrie des semiconducteurs et reconnaît qu'il ne pourra finalement pas assurer une transition rapide par rapport au 10 nm, déjà mis en service avec plusieurs années de retard.

Pendant que les cabinets d'avocats commencent à renifler les opportunités de procès pour informations trompeuses sur l'état de la gravure en 7 nm, la firme de Santa Clara a rapidement pris des mesures en écartant Venkata Murthy Renduchintala, son Chief Engineering Officer et responsable du groupe d'activité TSCG (Technology, Systems Architecture and Client Group).

Le groupe d'activité lui-même va être éclaté en cinq branches :

  • Technology Development, dirigé par Ann Kelleher
  • Manufacturing Operations, piloté par Keyvan Esfarjani
  • Design Engineering, avec à sa tête Josh Walden
  • Architecture, Software and Graphics toujours conduit par Raja Koduri
  • Supply Chain mené par Randhir Thakur

Ann Kelleher aura notamment la redoutable charge de mener à bien le développement de la gravure en 7 nm puis en 5 nm. Le poste de Chief Engineering Officer n'est donc pas remplacé et Murthy Renduchintala est le deuxième grand nom à quitter Intel, peu après Jim Keller, même si ce dernier a officiellement démissionné pour raisons personnelles au mois de juin.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6016 points
Le #2104986
Fin du déni chez Intel ?
Suite au prochain épisode...
Anonyme
Le #2104990
jacob13 a écrit :

Fin du déni chez Intel ?
Suite au prochain épisode...


À suivre...
lebonga away Absent VIP avatar 31709 points
Le #2104998
Il a plus une tête à se gaver de McDo qu'à superviser la gravure de proc' à 7nm (même si ce n'est pas incompatible...)
skynet offline Hors ligne VIP icone 80965 points
Le #2105005
lebonga a écrit :

Il a plus une tête à se gaver de McDo qu'à superviser la gravure de proc' à 7nm (même si ce n'est pas incompatible...)



jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6016 points
Le #2105012
lebonga a écrit :

Il a plus une tête à se gaver de McDo qu'à superviser la gravure de proc' à 7nm (même si ce n'est pas incompatible...)


si c'est un adepte du big mac tout s'explique
Fafa43 offline Hors ligne Vénéré avatar 2938 points
Le #2105034
lebonga a écrit :

Il a plus une tête à se gaver de McDo qu'à superviser la gravure de proc' à 7nm (même si ce n'est pas incompatible...)


Oserais-tu dire qu'il ne fait pas dans la finesse ?
Tout comme nos commentaires
skynet offline Hors ligne VIP icone 80965 points
Le #2105035
lebonga a écrit :

Il a plus une tête à se gaver de McDo qu'à superviser la gravure de proc' à 7nm (même si ce n'est pas incompatible...)


J'imagine l'entretien avec la RH pour le poste ....
Christian D. away Absent Equipe GNT icone 2204 points
Le #2105037
lebonga a écrit :

Il a plus une tête à se gaver de McDo qu'à superviser la gravure de proc' à 7nm (même si ce n'est pas incompatible...)


Ne pas fier aux apparences, il a été débauché de chez Qualcomm avant d'arriver chez Intel (avec une jolie prime à la clé) et son nom était cité dans les candidatures internes lors de la recherche d'un nouveau CEO après le départ précipité de Krzanich en 2018, même si c'est le CFO et CEO par intérim Bob Swan qui a été finalement choisi.
skynet offline Hors ligne VIP icone 80965 points
Le #2105038
Christian D. a écrit :

lebonga a écrit :

Il a plus une tête à se gaver de McDo qu'à superviser la gravure de proc' à 7nm (même si ce n'est pas incompatible...)


Ne pas fier aux apparences, il a été débauché de chez Qualcomm avant d'arriver chez Intel (avec une jolie prime à la clé et son nom était cité dans les candidatures internes lors de la recherche d'un nouveau CEO après le départ précipité de Krzanich en 2018, même si c'est le CFO et CEO par intérim Bob Swan qui a été finalement choisi.


Oui on s'en doute quand même

C'est juste qu'on se lâche un peu
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire