Pat Gelsinger (Intel) : la pénurie de composants partie pour durer jusqu'en 2023

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s) | Source : CNBC
wafer

Le patron d'Intel voit la crise des semiconducteurs perdurer jusqu'en 2023, tout en indiquant que le plus dur des difficultés se déroule actuellement.

La crise des semiconducteurs bat son plein et impacte de multiples secteurs industriels, automobile en tête. Le temps d'accroître les lignes de production et de construire de nouveaux sites, il y aura encore plusieurs semestres de difficultés à prévoir.

Pour le CEO d'Intel, Pat Gelsinger, la pénurie de composants risque de durer jusqu'en 2023. C'est plus que ce que prévoient d'autres acteurs comme AMD, dont la CEO Lisa Su anticipe un retour à une situation plus stable vers la fin de l'an prochain.

Intel Alder Lake

Intel Alder Lake / Intel Core de 12ème génération

Le commentaire intervient alors que la division des puces d'Intel a reculé de 2% en revenus (9,7 milliards de dollars) du fait de l'affaiblissement des ventes de PC (principalement portables), eux-mêmes freinés par le manque de composants.

L'effet de la crise et des investissements coûteux

La divison datacenter a quant à elle gagné 10% en valeur au troisième trimestre, à 6,5 milliards de dollars, mais elle déçoit en étant légèrement en-dessous des attentes des analystes.

Pour autant, la demande en ordinateurs reste soutenue, ce qui promet du mieux à mesure que la pénurie sera jugulée. Toutefois, le recul de l'activité associée à l'annonce d'investissements en R&D qui impacteront la rentabilité a porté un coup au cours en Bourse de la firme, avec une sévère chute de 8% de la valeur de l'action.

D'autres activités, comme l'IoT et l'automobile (via MobilEye) sont en forte hausse au troisième trimestre mais génèrent des revenus bien moindres. Intel pourra aussi bientôt compter sur son activité de fondeur pour des entreprises tierces.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
mokocchi offline Hors ligne Héroïque icone 827 points
Le #2147093
Intel était déjà en position délicate en 2018, ce serait une possible aubaine à exploiter si ça bloque un peu plus côté TSMC (et où AMD est plus dépendante), et qu'elle semble avoir des armes pour rebondir avec Alder Lake...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire