Intelligence Artificielle : Mark Zuckerberg tacle Elon Musk qui lui répond qu'il n'y comprend pas grand-chose

Le par  |  54 commentaire(s) Source : CNBC
terminator

Elon Musk, deux milliardaires intéressés par l'intelligence artificielle mais visiblement pas d'accord sur les implications et la vision de long terme de ce jeune secteur. Au point de gentiment se critiquer sur les réseaux sociaux.

Elon Musk, patron de Tesla et de SpaceX, milite pour un contrôle étroit de l'émergence des intelligences artificielles avant que ces dernières n'envisagent éventuellement de nuire au genre humain.

Elon muskCette vision va dans le sens d'une singularité technologique d'ici quelques dizaines d'années via laquelle les intelligences artificielles nous surpasseront sur tous les plans, avec plusieurs scénarios possibles, soit d'assistance et d'augmentation des capacités de l'être humain, soit de destruction après nous avoir considérés comme des obstacles du fait de nos imperfections.

Pour Elon Musk, mieux vaut donc se préparer dès maintenant à faire face à une possible menace. Pour Mark Zuckerberg, à la tête du réseau social Facebook, et tout aussi intéressé par les possibilités des IA, les scénarios cauchemardesques prédits par Elon Musk ne sont que des fadaises et ses avertissements contre une possible émergence d'une ou plusieurs IA hostiles seraient "assez irresponsables" dans la mesure où cela ne fera que freiner les progrès réalisables.

Mark zuckerbergMark Zuckerberg lui oppose une vision optimiste dans laquelle l'intelligence artificielle ne pourra rendre que d'utiles services au genre humain, sans perdre de vue que cela pourrait mal tourner, mais comme toute nouvelle technologie et pas au point prédit par Elon Musk.

Elon Musk n'a pas perdu de temps pour répliquer en passant par son canal préféré, Twitter, affirmant qu'il a déjà discuté du sujet avec Mark Zuckerberg et en indiquant que sa compréhension en était "limitée".

Les scénarios catastrophistes liés à l'émergence d'intelligences artificielles hostiles inquiètent en tous les cas dès à présent plusieurs personnalités et scientifiques, de Bill Gates à Stephen Hawking.

Sans doute de quoi vexer Mark Zuckerberg qui a passé l'année dernière à développer son propre majordome virtuel Jarvis.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 6

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1974548
MDR ! Zukerberg qui se croit plus malin qu'Elon Musk et Hawkin

On aura tout vu
Le #1974550
En attendant Musk n'a pas plus d'arguments que ça, un pauvre tweet et on distribue déjà les points ?
La question est plus philosophique que technique en l'occurrence...
Le #1974551
D'habitude, je suis plutôt du genre à penser que la peur est la première cause de la stagnation, un frein à l'évolution etc... mais pour le coup je suis d'accord avec Elon Musk sur le fait qu'il faut intégrer aux IA les 3 fameuses règles de la robotiques.
Le #1974555
Safirion a écrit :

MDR ! Zukerberg qui se croit plus malin qu'Elon Musk et Hawkin

On aura tout vu


Un jeune friqué qui croit que le savoir-faire s'achète.
Le #1974557
Argumenter en 140 caractères ?

C'est assez simple en soi : toutes les évolutions technologiques ont été / sont utilisées à mauvais escient, l'IA ne fera pas exception.

Industrialisation : cela a permis les guerres mondiales
Informatique : collecte massive de données, espionnage, contrôle, paralysie des systèmes de pays rivaux (liste trèèèès loin d'être exhaustive)
Je passe sur les autres technos auquelles tout le monde pense évidemment...

Les IA ne sont pas prêtes (pas d'IA forte actuellement), mais que se passera t'il lorsque quelqu'un apprendra à une IA a chercher des failles, à les exploiter, à se répandre et lui donner le contrôle ?

Ce n'est peut être pas demain la veille mais il faut néanmoins prendre conscience que l'on ne pourra pas réagir lorsqu'il sera trop tard car on sera dépassés en quelques secondes (et c'est l'argument principal de Musk).

Attention, il ne faut pas se fier aux images des articles, cela ne prendra sans doute pas la forme de T800/1000 se baladant dans les rues, ca sera plus une prise en main des systèmes de communication, des réseaux électriques, des drones, des objets connectés, des véhicules, des systèmes informatiques gérant l'économie mondiale (rien que ca ca pourrait à terme déclencher des famines, des guerres...)....

Comme dit précédemment il n'y a que Musk, Hawking (qui lui n'a aucun intérêt), Gates qui tirent la sonnette d'alarme....

Face à ça on à un type qui a écrit le plus gros site du monde (ou presque) et qui a clairement intérêt à ce que l'IA avance au plus vite pour pouvoir faire avancer son business, ah mais au fait ! c'est quoi son business ? un début de réponse peut être : http://www.slate.fr/story/136199/trump-brexit-cambridge-analytica

Donc oui je distribue des points
Le #1974561
Le risque est évident, et la science fiction en livre comme au cinéma ont sans doute eu une contribution majeure dans la méfiance qu'on les hommes envers les IA (I robot, Matrix, transcendance et bien d'autre qui ne me vienne pas à l'esprit...). Sans nier l'apport évident que les IA peuvent avoir, selon moi Musk à raison, on ne peut pas créer dans son coin une chose qui peut potentiellement devenir une arme de destruction massive sans un contrôle d'organismes indépendant. Zuckerberg n'est pas optimiste il est inconscient des risques que cela représente.
Le #1974562
Ulysse2K a écrit :

Safirion a écrit :

MDR ! Zukerberg qui se croit plus malin qu'Elon Musk et Hawkin

On aura tout vu


Un jeune friqué qui croit que le savoir-faire s'achète.


Tellement
Le #1974563
Safirion a écrit :

MDR ! Zukerberg qui se croit plus malin qu'Elon Musk et Hawkin

On aura tout vu


C'est un dangereux psychopathe qui ose tout, c'est comme ça qu'on le reconnaît
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]