iOS 14 : Apple chasserait les bugs en modifiant ses méthodes

Le par  |  1 commentaire(s)
iOS-13

Afin de faciliter la détection précoce de problèmes et bugs, Apple réviserait ses méthodes de développement et pour les tests. Un résultat attendu dès iOS 14.

iOS 13 connaît un nombre particulièrement important de mises à jour, alors que sa disponibilité remonte à seulement deux mois. Avec la récente publication d'iOS 13.2.3, il s'agit de la huitième mise à jour pour iOS 13.

Pour l'essentiel, il a été question de corriger des bugs, ce qui donne l'impression pour iOS 13 d'un lancement plus problématique par rapport à iOS 12 où l'accent avait été mis sur les performances et la stabilité, et justement en réponse à des bugs notables qu'avait connu iOS 11.

À titre de comparaison, iOS 12 a eu droit à quatre mises à jour en l'espace de trois mois après sa sortie, en rappelant toutefois que le choix avait aussi été fait de reporter l'ajout de certaines nouvelles fonctionnalités.

Pour iOS 14, Apple ne fera pas nécessairement le sacrifice de nouveautés, mais aurait (encore) revu ses méthodes de développement et de contrôle qualité. C'est ce que révèle Mark Gurman de Bloomberg qui évoque des changements en interne sous la houlette de Craig Federighi, le vice-président senior de l'ingénierie logicielle chez Apple.

Rien de magique et quelques bonnes recettes comme des flags dans les daily builds.

" La nouvelle approche prévoit que les équipes de développement d'Apple veillent à ce que les versions de test des futures mises à jour logicielles désactivent par défaut les fonctionnalités inachevées ou avec des erreurs. Les testeurs auront alors la possibilité d'activer ces fonctionnalités de manière sélective, via un nouveau processus interne et un menu de paramètres Flags, leur permettant d'isoler l'impact de chaque ajout individuel sur le système ", écrit Bloomberg.

Craig-Federighi-apple-ios-wwdc-2019Craig Federighi - Apple WWDC 2019

Ce changement dans la mécanique des tests s'appliquerait également aux autres systèmes d'exploitation d'Apple avec iPadOS, watchOS, tvOS ainsi que macOS. C'est une procédure déjà bien connue pour les logiciels d'autres groupes, comme avec les navigateurs.

Apple iPhone 11 (64 Go)

809€€ sur Amazon* * Prix initial : 809€€.

Reste que pour Apple, il y a des échéances à respecter, telle la sortie d'un nouvel iPhone et une mise à jour iOS intimement liée pour en exploiter les nouvelles possibilités. Ce n'est pas simple à concilier.

Au crédit d'Apple, les mises à jour correctrices arrivent en tout cas rapidement, même si c'est davantage vrai pour iOS que pour macOS.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2084504
Apple découvre les tests d'intégration ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme