iPhone 12 : pour la 5G, Apple utiliserait ses propres antennes

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Fast Company
Apple 5G antenne yagi vignette

Pour la prochaine génération d'iPhone, Apple n'aura pas encore ses propres modems 5G mais la firme pourrait disposer d'antennes conçues en interne.

Dans le domaine de la 5G, Apple pourrait reproduire la stratégie de ses SoC Apple Ax et concevoir directement ses modems et ses antennes. On a pu voir divers brevets détails des schémas d'antennes intégrables dans des smartphones.

Et si un modem 5G conçu en interne est encore à quelques années de distance, le site Fast Company affirme que l'entreprise souhaiterait exploiter ses propres antennes dès l'iPhone 12 attendu en septembre.

Apple aurait refusé d'utiliser les antennes 5G de Qualcomm car elles seraient encore trop volumineuses pour le design affiné souhaité par la firme, sachant qu'il en faut plusieurs réparties à différents endroits du smartphone pour assurer une liaison qui ne sera pas stoppée par le simple fait de poser la main dessus.

Les iPhone devraient donc exploiter un modem Snapdragon X55 mais avec des antennes 5G spécifiques et il reste à voir si Apple aura l'expertise nécessaire pour assurer de bons débits. 

L'incident de l'antennagate du temps de l'iPhone 4 ne rassure pas vraiment mais l'exercice est de toute façon difficile, entre le choix des matériaux et les réglages des composants RF. Intel en sait quelque chose.

Apple 5G antenne yagi brevet

Brevet d'Apple décrivant des antennes 5G

Le site Fast Company évoque des antennes multiples (phased array) pour capter un maximum de signaux venant de différentes directions et garantir un débit qui ne s'effondre pas au moindre obstacle.

Le refus d'utiliser les antennes de Qualcomm serait aussi lié à une volonté de limiter sa dépendance vis à vis des technologies du groupe de San Diego et pour réduire ainsi le coût des royalties à payer, sujet fréquent de tensions.

Les deux entreprises ont fait la paix après plus d'un an de bataille juridique mais les hostilités pourraient reprendre à la première difficulté rencontrée. La propriété intellectuelle et les droits de licence sont une source majeure de revenus pour Qualcomm et la firme n'hésite pas à mettre la pression sur ses partenaires pour obtenir ses royalties.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme