Pistage d'iPhone d'utilisateurs : un recours collectif contre Google au Royaume-Uni

Le par  |  0 commentaire(s)
google-you-owe-us

La vieille affaire des cookies tiers avec le contournement des paramètres de confidentialité de Safari fait un retour pour Google dans le cadre d'une action de groupe au Royaume-Uni.

Au Royaume-Uni, un recours collectif visant Google est finalement autorisé suite à une décision d'une cour d'appel. Le groupe Google You Owe Us lui reproche la collecte illégale de données de navigation de millions d'utilisateurs d'iPhone.

C'est en fait une vielle affaire avec des faits qui remontent entre 2011 et 2012. Google avait été pointé du doigt pour le contournement des paramètres de confidentialité par défaut du navigateur Safari d'Apple avec le blocage des cookies tiers.

Le contournement avait eu lieu par le biais de la régie publicitaire DoubleClick de Google et des bannières afin de placer des cookies à l'insu des utilisateurs.

Pour cette affaire d'espionnage via cookie, Google avait écopé d'une amende de 22,5 millions de dollars de la Federal Trade Commission aux États-Unis et avait accepté de payer 17 millions de dollars à 38 États américains pour mettre fin à des poursuites.

Avec l'action de groupe et près de 4 millions d'utilisateurs représentés au Royaume-Uni, Google You Owe Us cherche à obtenir 3,2 milliards de livres sterling (près de 3,6 milliards d'euros).

À Bloomberg, Google a indiqué son intention de solliciter la plus haute cour du Royaume-Uni pour faire appel et considère que l'affaire devrait être rejetée. " Cette affaire se rapporte à des événements qui se sont produits il y a près d'une décennie et que nous avons abordés à l'époque ", a déclaré une porte-parole de Google.

Le problème avait été à l'origine découvert par un étudiant de l'Université de Stanford qui s'était penché sur la publicité ciblée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme