L'Iran échoue pour la mise en orbite du satellite Payam

Le par Jérôme G.  |  8 commentaire(s)
iran-agence-spatiale

Le satellite Payam de l'Iran n'a pas pu être placé sur orbite terrestre basse dans le cadre du lancement qui vient d'avoir lieu depuis l'Imam Khomeini Space Center au nord du pays.

La tentative a finalement eu lieu plus tôt que ne l'avait laissé entendre la semaine dernière le président iranien Hassan Rohani. C'est toutefois un échec pour l'Iran.

Si le lancement de la fusée transportant uniquement le satellite Payam a réussi, cela n'a pas été le cas pour sa mise en orbite. Pour la troisième et dernière phase du lancement, la " vitesse nécessaire " n'aurait pas été atteinte quand le satellite s'est détaché de la fusée.

Pas plus de détails pour le moment sur les raisons de cet échec. Conçu par l'Université de Technologie Amirkabir de Téhéran, Payam devait être placé sur orbite terrestre basse pendant une durée d'au moins deux ans afin de prendre des images haute résolution et recueillir des informations sur l'environnement en Iran.

Le secrétaire d'État des États-Unis avait appelé l'Iran à renoncer à ses tirs de fusées, faisant allusion à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU pour ne pas mener d'activité en rapport avec des missiles balistiques pouvant transporter des armes nucléaires.

L'Iran avait répondu en soulignant un programme aérospatial pacifique, et sans aucun aspect militaire. L'Iran doit toujours lancé un deuxième satellite scientifique Doosti. L'échec avec Payam pourrait retarder ce lancement.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K online Connecté VIP icone 49621 points
Le #2047308
Ho mais quelle surprise !

Mais il y a peut-être un agent américain qui a laissé tomber un écrou dans le moteur par inadvertance. Allez savoir...

Sergei34 offline Hors ligne Héroïque avatar 970 points
Le #2047321
Qu'est devenu le satellite du coup, il va nous retomber sur la gueule ?
Safirion online Connecté VIP icone 42448 points
Le #2047334
Je vais pas m'en plaindre... L'idée d'avoir des satellites de fanatiques au dessus de ma tête est loin de me réjouir...
Misstigry offline Hors ligne VIP icone 5492 points
Le #2047337
Safirion a écrit :

Je vais pas m'en plaindre... L'idée d'avoir des satellites de fanatiques au dessus de ma tête est loin de me réjouir...


Clair !
Rien que le nom du centre spatial ça donne envie

Payam signifie message en Persan.

Le message n'est pas passé
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 33176 points
Le #2047369
Ouyoyez, y'avait pas de quoi en faire un plat...
Mouve92 offline Hors ligne VIP icone 10070 points
Le #2047385
"Si le lancement de la fusée transportant uniquement le satellite Payam a réussi, cela n'a pas été le cas pour sa mise en orbite."
.
Le lancement de la fusée a réussi.
Si elle change de trajectoire et transporte autre chose que son satellite Payam, elle pourrait aussi réussir.
TroudhuK offline Hors ligne Vénéré icone 3578 points
Le #2047468
Safirion a écrit :

Je vais pas m'en plaindre... L'idée d'avoir des satellites de fanatiques au dessus de ma tête est loin de me réjouir...


Fanatiques de quoi ? De métal ? De porno ? D'argent ? Ca veut rien dire "fanatiques" tout seul, tous les satellites sont lancés probablement par des fanatiques.
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 33176 points
Le #2047652
Mouve92 a écrit :

"Si le lancement de la fusée transportant uniquement le satellite Payam a réussi, cela n'a pas été le cas pour sa mise en orbite."
.
Le lancement de la fusée a réussi.
Si elle change de trajectoire et transporte autre chose que son satellite Payam, elle pourrait aussi réussir.


peux-tu m'expliquer quel est l'intérêt de l'Iran à détruire leurs partenaires économiques (bon, forcés, d'accord)...

Et si tu me réponds religion, bein, me répond pas...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire