La Station spatiale internationale évite un débris spatial d'origine inconnue

Le par Jérôme G.  |  13 commentaire(s)
iss

Pour la troisième fois cette année, l'ISS a dû effectuer une manœuvre d'évitement de débris spatial. Par mesure de précaution, les membres d'équipage étaient à proximité d'une capsule Soyouz.

Hier, les trois membres d'équipage actuellement à bord de la Station spatiale internationale (ISS) - deux Russes et un Américain - ont reçu l'ordre de se rendre dans le segment russe afin de se rapprocher d'une capsule Soyouz. Le cas échéant, ils auraient été en mesure d'y trouver refuge pour pouvoir regagner la Terre en urgence.

Cette procédure a été engagée par prudence à la suite d'une détection dite tardive d'un débris spatial en orbite et d'origine inconnue. L'Agence spatiale américaine précise qu'à aucun moment, l'équipage n'a été en danger et tout s'est bien déroulé.

En utilisant le vaisseau cargo russe de ravitaillement Progress amarré à l'ISS (un redémarrage de 150 secondes), la station spatiale a effectué une manœuvre dans le but de modifier sa position orbitale et pour éviter tout risque d'une éventuelle collision avec le débris spatial.

Le débris spatial s'est approché au plus près à moins de 1,39 km de l'ISS. Après la manœuvre d'évitement, l'équipage a rouvert les écoutilles entre les segments américain et russe, et a repris ses activités habituelles.

Pour l'ISS, qui est sur une orbite terrestre basse à une altitude moyenne de 400 km et voyage à plus de 28 000 km/h, ce type de manœuvre n'est pas une première. Sur cette seule année 2020, il y en a désormais eu trois. En moyenne, la Nasa estime que l'ISS doit réaliser une manœuvre d'évitement de débris une fois par an.

Pour l'administrateur de la Nasa Jim Bridenstine, la situation des débris spatiaux en orbite s'empire. Ils peuvent être de différents types et résultent de l'exploration humaine de l'espace. Principalement avec des dislocations ou collisions de satellites en orbite.

L'année dernière, l'Agence spatiale européenne (ESA) a estimé pour les débris spatiaux en orbite, 5 400 objets de plus d'un mètre, 34 000 objets de plus de 10 cm (dont seulement 2 000 satellites actifs), 900 000 objets de plus de 1 cm et 130 millions d'objets de plus de 1 mm.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
olivier42 offline Hors ligne Vénéré icone 3083 points
Le #2109026
après la pollution de la terre on pollue l'espace que dire ? l'homme est vraiment le fléau de l'environnement....comme pour la mer on fera rien avant que ça nous retombe dessus :cry plus d'un millions d'objets c'est énorme pfffffff
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 48616 points
Le #2109029
Excellente news pour alimenter les théories les plus folles du Net, genre :

"Ca y est ! Ils nous ont tiré dessus et vont nous envahir !"


NannyFox offline Hors ligne Héroïque icone 752 points
Le #2109042
olivier42 a écrit :

après la pollution de la terre on pollue l'espace que dire ? l'homme est vraiment le fléau de l'environnement....comme pour la mer on fera rien avant que ça nous retombe dessus :cry plus d'un millions d'objets c'est énorme pfffffff


Quand ça tombe, ça règle le problème (sauf pour des trucs vraiment énormes qui pourraient arriver jusqu'au sol, mais normalement ceux-là sont +/- tous gérés). Le problème c'est plutôt qu'ils restent en l'air. Ca risque de devenir bien compliqué de traverser ce champ d'astéroïdes articificels pour y placer de nouveaux satellites ou pour aller se balader sur la Lune.
Okutsuko offline Hors ligne Vétéran icone 1397 points
Le #2109054
Doucement mais surement nous développons notre prison de métal
Le #2109060
NannyFox a écrit :

olivier42 a écrit :

après la pollution de la terre on pollue l'espace que dire ? l'homme est vraiment le fléau de l'environnement....comme pour la mer on fera rien avant que ça nous retombe dessus :cry plus d'un millions d'objets c'est énorme pfffffff


Quand ça tombe, ça règle le problème (sauf pour des trucs vraiment énormes qui pourraient arriver jusqu'au sol, mais normalement ceux-là sont +/- tous gérés). Le problème c'est plutôt qu'ils restent en l'air. Ca risque de devenir bien compliqué de traverser ce champ d'astéroïdes articificels pour y placer de nouveaux satellites ou pour aller se balader sur la Lune.


Pas si compliqué que ça pour Elon Musk avec son projet starlink... Toutes les trajectoires ne sont pas encore saturées .
LinuxUser away Absent VIP icone 16259 points
Le #2109065
"un redémarrage de 150 secondes"
Techniquement, c'est une poussée de 150 secondes.

D'ailleurs, dans l'article sur nasa.gov, c'est bien "a 150-second reboost".
Mais quelqu'un a du lire "a 150-second reboot" xD
olivier42 offline Hors ligne Vénéré icone 3083 points
Le #2109069
NannyFox a écrit :

olivier42 a écrit :

après la pollution de la terre on pollue l'espace que dire ? l'homme est vraiment le fléau de l'environnement....comme pour la mer on fera rien avant que ça nous retombe dessus :cry plus d'un millions d'objets c'est énorme pfffffff


Quand ça tombe, ça règle le problème (sauf pour des trucs vraiment énormes qui pourraient arriver jusqu'au sol, mais normalement ceux-là sont +/- tous gérés). Le problème c'est plutôt qu'ils restent en l'air. Ca risque de devenir bien compliqué de traverser ce champ d'astéroïdes articificels pour y placer de nouveaux satellites ou pour aller se balader sur la Lune.


ben vi mais quand même 5400 objets de plus d'un mètre imagine un nouveau débris percute un de ces objets de plus de un mètre ?
si il tombe sur un immeuble ou autres a une vitesse énorme c'est pas un mini impact que ça va faire....
la ou un météorite qui normalement se désintègre lui , ces objets de plus de 1 mètre eux sont prévu pour pas se désintégrer
de plus on pollue déjà pas assez l'a terre on en a pas assez faut encore qu'on pollue l'espace ..... elle est belle la technologie du futur
NannyFox offline Hors ligne Héroïque icone 752 points
Le #2109127
olivier42 a écrit :

NannyFox a écrit :

olivier42 a écrit :

après la pollution de la terre on pollue l'espace que dire ? l'homme est vraiment le fléau de l'environnement....comme pour la mer on fera rien avant que ça nous retombe dessus :cry plus d'un millions d'objets c'est énorme pfffffff


Quand ça tombe, ça règle le problème (sauf pour des trucs vraiment énormes qui pourraient arriver jusqu'au sol, mais normalement ceux-là sont +/- tous gérés). Le problème c'est plutôt qu'ils restent en l'air. Ca risque de devenir bien compliqué de traverser ce champ d'astéroïdes articificels pour y placer de nouveaux satellites ou pour aller se balader sur la Lune.


ben vi mais quand même 5400 objets de plus d'un mètre imagine un nouveau débris percute un de ces objets de plus de un mètre ?
si il tombe sur un immeuble ou autres a une vitesse énorme c'est pas un mini impact que ça va faire....
la ou un météorite qui normalement se désintègre lui , ces objets de plus de 1 mètre eux sont prévu pour pas se désintégrer
de plus on pollue déjà pas assez l'a terre on en a pas assez faut encore qu'on pollue l'espace ..... elle est belle la technologie du futur


"imagine un nouveau débris percute un de ces objets de plus de un mètre ?"
=>Déjà probablement ça va le casser en des morceaux plus petits

"ces objets de plus de 1 mètre eux sont prévu pour pas se désintégrer "
=>Je pense pas que les gens qui envoient des trucs dans l'espace se disent "attention, il faut bien le faire solide pour qu'il résiste à une réentrée dans l'atmosphère et vienne faire un gros cratère sur la tête de quelqu'un." Dans le pire des cas, ils ignorent cet aspect, et dans le meilleur ils veillent au contraire à ce que leur objet soit capable de se dégrader facilement.

C'est complexe de faire un truc qui résiste parfaitement, il y a qu'à se rappeler de cette navette spaciale qui s'est désintégrée lors de sa réentrée dans l'atmosphère juste parce qu'il lui manquait une tuile : https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_la_navette_spatiale_Columbia
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 48616 points
Le #2109132
Okutsuko a écrit :

Doucement mais surement nous développons notre prison de métal


D'ici qu'il n'y ai plus d'orifice pour s'en échapper, on ne sera plus de ce monde depuis longtemps.
Okutsuko offline Hors ligne Vétéran icone 1397 points
Le #2109140
Ulysse2K a écrit :

Okutsuko a écrit :

Doucement mais surement nous développons notre prison de métal


D'ici qu'il n'y ai plus d'orifice pour s'en échapper, on ne sera plus de ce monde depuis longtemps.


à grand coup de constellation de 30000 satellites Tesla(et autre, moins gros certes), ça peut aller vite
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire