Contrat JEDI : Amazon contre-attaque

Le par  |  8 commentaire(s)
pentagone

C'était attendu. Amazon conteste en justice la décision du Pentagone pour l'attribution à Microsoft du contrat cloud JEDI. Sur fond d'inimitié entre Donald Trump et Jeff Bezos.

Le mois dernier, le département de la Défense des États-Unis a attribué à Microsoft le contrat Joint Enterprise Defense Infrastructure - alias JEDI - pour la modernisation de son infrastructure de cloud computing.

Seul prestataire commercial, Microsoft devra fournir au Pentagone et à tous ses partenaires dans le cadre de ses activités et missions, des solutions d'infrastructure en tant que service (IaaS) et plateforme en tant que service (PaaS).

Pour ce contrat d'un montant maximal de 10 milliards de dollars sur une période de dix ans si toutes les options sont exercées, Microsoft avec son cloud Azure était en lice avec Amazon et Amazon Web Services.

Amazon faisait figure de favori et n'a pas caché son étonnement à l'annonce de l'attribution du juteux et symbolique contrat JEDI à Microsoft. Un porte-parole du groupe de Jeff Bezos avait déclaré : " De nombreux aspects du processus d'évaluation de JEDI comportaient des lacunes manifestes, des erreurs et des préjugés évidents, et il est important que ces questions soient examinées et rectifiées. "

Une plainte en justice à l'encontre du département de la Défense des États-Unis vient d'être déposée par Amazon. Afin de protéger des secrets commerciaux, elle a été déposée sous scellé auprès de l'United States Court of Federal Claims.

amazon-web-services

Selon The Washington Post, Amazon a aussi prévenu le tribunal fédéral des États-Unis de son intention d'utiliser des vidéos, dont une de Donald Trump lors de sa campagne présidentielle de 2016 au Texas, ainsi qu'une vidéo de Fox News où il est demandé au président américain d'empêcher le Pentagone d'attribuer le contrat JEDI au géant du commerce en ligne en faisant allusion à Jeff Bezos. Donald Trump avait retweeté un lien vers une séquence de la vidéo.

Amazon et son patron Jeff Bezos sont fréquemment pris pour cible par Donald Trump qui accuse Amazon de " ne pas payer ses impôts " et critique vertement le Washington Post - dont Jeff Bezos est le propriétaire - pour relayer des fake news et être anti-Trump. Donald Trump qui est par ailleurs également hostile envers le New York Times.

Un porte-parole de Microsoft a déclaré que le groupe de Redmond a " confiance dans le personnel qualifié du département de la Défense. Nous pensons que les faits montreront qu'ils ont mené un processus détaillé, approfondi et équitable. "

Secrétaire américain à la Défense, Mark Esper a récemment déclaré être convaincu que le processus d'attribution du contrat JEDI a été mené " librement et équitablement, sans aucune forme d'influence extérieure. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2084346
Fabuleux ,maintenant tu perds un contrat et hop justice!
Avec tous les ennemis de Trump si celui ciavait fait quelque chose on serait déjà au courant !
C'est impressionnant l'effet de Trump sur la nomenklatura :rage:occidentale
Le #2084347
D'un côté Microsoft a été favorisé, mais d'un autre côté Amazon fait de la propagande anti-républcains. Merci d'avoir montré les deux côtés de l'affaire. Moralité, les entreprises doivent arroser plusieurs partis différents et pas un seul.
Le #2084350
billgatesanonym a écrit :

D'un côté Microsoft a été favorisé, mais d'un autre côté Amazon fait de la propagande anti-républcains. Merci d'avoir montré les deux côtés de l'affaire. Moralité, les entreprises doivent arroser plusieurs partis différents et pas un seul.


C'est ce quelles font toutes, avec parfois comme pour le pâté d'alouette avec d'un coté un cheval pour l'un, une alouette pour l'autre.
Trump a mis le bordel dans ce système en étant capable de s'autofinancer.
Mais aussi Trump a fait de la téléréalité et sait parler aux gens normalement et être compris et crédible, les autres ont toujours des discours avec des phrases a plusieurs sens ou interprétations.
Le #2084353
billgatesanonym a écrit :

D'un côté Microsoft a été favorisé, mais d'un autre côté Amazon fait de la propagande anti-républcains. Merci d'avoir montré les deux côtés de l'affaire. Moralité, les entreprises doivent arroser plusieurs partis différents et pas un seul.


Favorisé ? Cela on ne sait pas, peut-être que certains points pour Amazon étaient pas remplis tout simplement... Bref nous verrons avec le procès, si il y a !
Le #2084354
Je croyais qu'on me dirait que les entreprises ne doivent arroser personne.
Personne n'est donc gêné par la corruption.
Le #2084359
billgatesanonym a écrit :

Je croyais qu'on me dirait que les entreprises ne doivent arroser personne.
Personne n'est donc gêné par la corruption.


Que des entreprises graissent la patte à des politiciens c'est courant, personnes ne va tomber des nues.
Maintenant accuser sans preuves dans cette affaire... C'est pas mieux en soi...
Le #2084376
encore une nouvelle bagarre en perspective qui sera la vainqueur?????
Le #2084377
billgatesanonym a écrit :

Je croyais qu'on me dirait que les entreprises ne doivent arroser personne.
Personne n'est donc gêné par la corruption.


Plus que gêné mais surtout fataliste.
https://www.marianne.net/politique/la-machine-arroser-les-copins-revelations-sur-la-fondation-agir-contre-l-exclusion
comme d'hab.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme