ArianeWorks pour accélérer sur un lanceur européen réutilisable

Le par  |  3 commentaire(s)
ArianeWorks-lanceur-reutilisable

Un lanceur réutilisable européen est aussi à l'étude avec des démonstrateurs proches. ArianeGroup et le Cnes veulent accélérer avec ArianeWorks.

Coentreprise de Airbus et Safran, ArianeGroup est en charge de la conception et de la production des lanceurs européens Ariane et Vega. Elle a pour filiale Arianespace qui se charge de la commercialisation et de l'exploitation des lanceurs.

Le mois dernier, ArianeGroup et le Centre national d'études spatiales (Cnes) qui participent au développement d'Ariane 6 pour le compte de l'Agence spatiale européenne (ESA), ont inauguré un environnement de travail commun baptisé ArianeWorks.

ArianeWorks se veut être un accélérateur de l'innovation, en impliquant également de nouveaux acteurs (start-up, laboratoires, industriels…). Il s'agira notamment de " préparer les futures évolutions d'Ariane " et " préparer au niveau français les dossiers des lanceurs du futur. "

Développer un lanceur réutilisable européen entre dans la compétence d'ArianeWorks, sachant qu'Ariane 6 n'est pas un lanceur réutilisable.

ArianeGroup et le Cnes collaborent déjà avec les agences spatiales allemande (DLR) et japonaise (Jaxa) sur un petit démonstrateur de premier étage réutilisable Callisto, dont un premier vol est prévu en 2021. Puis, il y aura un démonstrateur s'appuyant sur les technologies de Callisto et se rapprochant d'un étage réutilisable opérationnel avec Themis qui pourrait être prêt en 2023.

Le démonstrateur Themis fera l'objet d'une présentation lors de la Conférence ministérielle de 2019 et " les résultats d'ArianeWorks seront mis à la disposition de l'ESA. "

Dans la vidéo (animation) ci-dessus qui montre les ambitions pour Themis en se basant sur Callisto et une vision pour le futur d'Ariane, il est fait mention du nouveau moteur-fusée Prometheus à propulsion oxygène liquide / méthane avec une poussée de 100 tonnes. L'objectif est de diviser par dix le coût de production de ce type de moteur.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2053198
Encore une fois le réutilisable façon spacex est loin d'avoir montré de réels bénéfices... juste du dumping
Le #2053212
Ce que tu peux être con!
Le #2053292
Magic2016 a écrit :

Encore une fois le réutilisable façon spacex est loin d'avoir montré de réels bénéfices... juste du dumping


35 fois qu'ils réussissent a récupérer le 1er étage, c'est non seulement un sacré exploit mais sur le long terme c'est évidement bénéficiaire.
puis après ils recuperont des petits bouts en plus.
Ariana a pris au moins 5 ans de retard...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme