The Last of US II : le jeu sera dédié à un public adulte, une sortie sur PC en vue ?

Le par Mathieu M.  |  2 commentaire(s)
Last of us part 2

C'est grâce à l'organisme de classification des jeux vidéo nord-américain que l'on découvre quelques aspects de la suite de The Last of Us.

The Last of Us, part II a fait sensation lors de sa présentation en bande-annonce en septembre dernier.

Naughty Dog dévoilait ainsi une partie de son titre et confirmait une sortie fixée au 21 février 2020. Malheureusement, entre-temps l'éditeur a annoncé devoir décaler le lancement du jeu afin de le peaufiner. Finalement, le titre n'est plus attendu avant le 29 mai prochain et la communication autour du jeu est au point mort.

lastofus 2

Heureusement, certaines informations nous viennent de la part de l'organisme américain de classification des jeux vidéo. L'organisme a ainsi classé le titre "M for Mature", précisant qu'il contiendra des scènes de violence, de sang, d'insultes ainsi que de la nudité, du contenu sexuel et de la drogue. Le titre sera donc bien plus sombre que le premier et devrait se retrouver dans la catégorie PEGI 18 en Europe.

Dans le même temps, la parution d'une offre d'emploi chez Naughty Dog évoquant un poste à pourvoir pour le développement de titres PC a fait son bout de chemin chez certains revendeurs de clés qui listent déjà le The Last of Us Part II comme disponible sur PC cette année via la plateforme Steam.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
jujubibi offline Hors ligne Vénéré avatar 3636 points
Le #2090265
Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii s'il vous plaît une sortie PC !
GabMogwai offline Hors ligne Vénéré icone 3514 points
Le #2090279
Impossible, Naughty dog est partenaire avec Sony depuis toujours, mais l'espoir fait vivre...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire