En attendant une possible légalisation du cannabis en France, la technologie offre de nouvelles perspectives

Le par  |  49 commentaire(s)
cannabis.jpg

Pendant que certains pays sont encore en train de décider si la vente de cannabis est légale ou pas, une société a mis en place un dispositif technologiquement avancé permettant de tester la qualité du cannabis.

Alors que la moitié des jeunes français est, selon un récent sondage, favorable à la légalisation du cannabis en France, et que Microsoft lui même soutient la vente légale de cannabis, la technologie n’a pas attendu que nos députés légifèrent sur la question. Les personnes qui fument du cannabis peuvent se réjouir, puisque une société commercialise MyDx, un analyseur portable de… cannabis !

Ce dernier permet en effet  d’identifier facilement quels sont les cannabinoïdes et les terpènes présents dans l’herbe que vous consommez. Divers experts ont fait part de leur satisfaction à la présentation de cet analyseur, puisque les consommateurs de cannabis pourront à présents vérifier la qualité de ce qu’ils fument, un plus pour leur « santé » même si dans les faits le ministère de la santé réprouve bien entendu la consommation de cannabis quelle que soit sa qualité. Mais certains consommateurs réguliers pourraient y trouver un moyen de se rassurer. 

marijuana 1


L’analyseur MyDx
Jusqu’à présent, pour déterminer quelles sont les propriétés du cannabis, la seule possibilité était de réaliser des tests en laboratoire, tests généralement chers et non accessibles au commun des mortels. 

C’est pour cette raison que la société CDX Life a créé l’Analyseur Cannabis MYDX Tester, assurant l’analyse des plantes de cannabis pour aider le consommateur à déterminer leur qualité, détecter les pesticides ainsi que les éventuels produits chimiques présents. En effet l’analyseur portable peut être utilisé aussi bien sur une plante que sur l’herbe déjà prête à fumer : dans le premier cas, il permet de déterminer le bon moment pour procéder à la récolte en fonction du niveau de cannabinoïdes contenu ; et dans le second cas, il indique le niveau de CBD que contient l'herbe analysée ce qui est très intéressant dans le cadre d’une consommation médicinale. 

Sans que nous l’ayons bien entendu testé, la précision serait au rendez-vous. Cet analyseur inclut un auto-analyseur mydx de cannabinoïdes, un micro-capteur spécifique pour cannabinoïdes, des cartouches pour échantillons et un an de garantie. Le Growshop PevGrow, leader en produits de culture de cannabis, commercialise déjà ce dispositif hors de nos frontières (la vente et la consommation de cannabis étant illégales en France), preuve de son intérêt par le grand public. 


La technologie à la rescousse
C’est en étudiant le fonctionnement de cet analyseur que nous découvrons l’impact de la technologie. Il est en effet nécessaire que l'utilisateur dispose d'un smartphone sous Android ou iOS pour pouvoir utiliser au mieux de ses capacités l’analyseur de cannabis MYDX. Ce sera en effet à partir de l’application de l’analyseur qu’il est possible de contrôler le mécanisme et de voir les résultats des tests effectués; ensuite, il est possible d’effectuer différents types d'enregistrements. De même, les consommateurs ont accès à une base de données qui leur permet de savoir quel type de souche est le mieux adapté à ses besoins. Ce qui est idéal pour les personnes qui souffrent d'une maladie, dans le cadre du cannabis thérapeutique, mais ne savent toujours pas quoi utiliser et quels changements faire pour obtenir les effets souhaités. 

Grâce à son système Bluetooth, l’application mobile et le dispositif sont en communication. Lorsque l'échantillon est prêt, il est introduit et, par l'intermédiaire du smartphone, l’analyse est activée. En moins de dix minutes, l'échantillon est traité et l'application exécute un affichage de ses caractéristiques (cannabinoïdes et terpènes) sur l’écran. On ne peut pas faire plus simple et il semble, selon les premiers utilisateurs, que les résultats soient cohérents entre les différents échantillons du même type et les changements de concentration dans d’autres échantillons de différentes souches. 

Une avancée intéressante de la technologie mais il faudrait toutefois que la législation française avance sur la question, à l’heure ou de très nombreux pays ont déjà légalisé la vente de cannabis que ce soit à but thérapeutique ou récréatif.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1973692
Le #1973693
Je suis pour la légalisation du cannabis, l'état taxera là dessus en espérant que la taxe sur l'essence diminuera...
Le #1973695
iFlo59 a écrit :

Je suis pour la légalisation du cannabis, l'état taxera là dessus en espérant que la taxe sur l'essence diminuera...


Je vois difficilement une taxe diminuer.
Elle augmente ou elle ne bouge pas.
Mais je peux (j'espère) me tromper ...

Le #1973696
C'est bien.
Déjà que les générations de moins de 30 ans qui fument sont des décérébrés à tel point qu'il faut faciliter le bac un peu plus chaque année, c'est parfait.
Voilà de quoi arracher à pleines poignées les derniers neurones fonctionnels qui leur resteront.
Dans 2-3 générations, ce seront des zombies tellement faciles à manipuler...

Un camé reste un camé. Avec ou sans MyDX. Et quelquesoit le produit.
Et celui qui va commencer à me sortir des inepties sur le thème "Oui, mais c'est moins fort, c'est pas aussi grave, etc", y'a pas de souci, on va parler neurologie, neurotransmetteurs et synapses.
Alors, des candidats ??
Le #1973699
Tu sauras si c'est d'la bonne si le résultat du test mène là : https://www.youtube.com/watch?v=biC_pNX8IrE
Le #1973702
Le Sativex (cannabis thérapeutique) est autorisé en oncologie, en France.

Quand on voit les finances du Colorado avant et après légalisation, ça fait réfléchir...
Le #1973704
Truffor a écrit :

Pas besoin d'une grosse technologie...

http://media.istockphoto.com/vectors/drug-addiction-trap-vector-id165759748


Il manque l'alcool sur ton image !
Le #1973705
"très nombreux pays ont déjà légalisé la vente"

Il ne faut pas exagérer non plus, plusieurs pays oui, aller "nombreux", si ça vous fait plaisir, mais "de très nombreux" non.

Europe : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/63/Cannabis_l%C3%A9gislation_en_Europe_%282012%29.svg
Monde : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:World-cannabis-laws.png?uselang=fr
Le #1973706
lebonga a écrit :

Le Sativex (cannabis thérapeutique) est autorisé en oncologie, en France.

Quand on voit les finances du Colorado avant et après légalisation, ça fait réfléchir...


Oui, d'ailleurs quand on connaît un peu le domaine des Urgences, on sait parfaitement que chaque jour, il y a un nombre impressionnant de junkies qui viennent pleurer leur dose journalière de Sativex, Subutex et autres...

Non, c'est difficilement comparable avec le Colorado. Ni même l'ensemble de l'Amérique. Je rappelle que personne ne contribue à une couverture sociale généralisée là-bas.
Alors qu'en France nous sommes déjà taxés sur la sécurité sociale (et pas peu !!) .

Sans parler de l'explosion du chiffre des accidents impliquant des chauffeurs sous stupéfiants. Presque 20% dès la première année.
Accidents mortels, évidemment.
Tu penseras toujours aussi souple si ta copine, ta femme ou l'un de tes enfants se fait tuer par un de ces camés ? Les finances du Colorado la/les remplaceront ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]