Licenciements chez Nokia : Emmanuel Macron s'en mêle

Le par  |  9 commentaire(s)
Nokia-8

L'annonce des licenciements prévus chez Nokia passe mal tant auprès des syndicats qu'au niveau du gouvernement. Et désormais c'est Emmanuel Macron qui a annoncé s'immiscer dans le dossier.

Nokia a récemment annoncé la suppression de 600 postes principalement localisés sur le site de Lannion. Une situation inacceptable pour les syndicats puisque lors du rachat d'Alacatel Lucent en 2015, la marque s'était engagée au maintien de 4200 emplois sur 2 ans tout en assurant l'embauche de 500 nouveaux emplois dans la recherche et le développement.

Nokia logo

Finalement, quelques mois à peine après le rachat, Nokia opérait déjà une restructuration avec 400 licenciements à la clé, suivie de l'annonce ces dernières semaines d'une nouvelle séparation impliquant 597 postes d'ici 2019. Pendant ce temps, Nokia n'aurait recruté que 190 des 500 ingénieurs promis lors du rachat d'Alcatel.

La situation est particulièrement délicate pour Emmanuel Macron, qui était ministre de l'Économie lors des discussions entre Nokia et l'état pour la validation du rachat d'Alcatel Lucent. Le Président de la République a ainsi commenté : "Je suis un pro-Européen, je crois aux champions européens. Mais je crois à la parole donnée et Nokia n'a pas donné le signal qu'il tenait sa parole, ce qui est grave."

À l'occasion d'une rencontre avec le Premier ministre finlandais Juha Sipila "J'ai dit au Premier ministre ma préoccupation sur ce sujet et mon inflexibilité totale" indique par ailleurs le Président français. Reste désormais à savoir jusqu' à quel niveau Emmanuel Macron s'impliquera pour contraindre Nokia à tenir ses engagements. La société a annoncé mettre en pause ses projets de restructuration le temps d'organiser une réunion avec une partie du gouvernement qui se tiendra le 2 octobre prochain.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1981683
Ils ne parlent pas du CIR de 65.5 Millions que Nokia a touché à ce moment là
Le #1981689
Bouou a écrit :

Ils ne parlent pas du CIR de 65.5 Millions que Nokia a touché à ce moment là


Oui, enfin techniquement, c'est un crédit d'impôt, c-a-d que c'est toujours ça en moins payé en moins lorsqu'il faut payer l'impôt sur les sociétés.
Mais au final, je suis d'accord, cet argent, il faut bien le trouver ailleurs et il est financé soit avec l'impôt des citoyens, soit en dette publique
Le #1981691
Un crédit d'impôt, n'est pas une réduction d'impot. Il y a une grosse différence ! C'est à dire que si nokia se débrouille pour afficher 0 bénéfice (avec un jeu sur les filliales dans un paradis fiscal), l'état leur verse 65.5 million !

Macron en facade: "Oulala la c'est pas bien". (et shushot: vous inquiété pas vous pourrez augmenter vos actionnaire de 15% cette années comme tous les ans, mais pensez à me garder une place au chaud bien payé lorsque mon mandat sera fini..hein !)

Le #1981693
Hercule007 a écrit :

Un crédit d'impôt, n'est pas une réduction d'impot. Il y a une grosse différence ! C'est à dire que si nokia se débrouille pour afficher 0 bénéfice (avec un jeu sur les filliales dans un paradis fiscal), l'état leur verse 65.5 million !

Macron en facade: "Oulala la c'est pas bien". (et shushot: vous inquiété pas vous pourrez augmenter vos actionnaire de 15% cette années comme tous les ans, mais pensez à me garder une place au chaud bien payé lorsque mon mandat sera fini..hein !)


Pour en rajouter sur le sujet en même temps les actionnaires ont pris un petit 4.4 milliard ,
source le canard .
Le #1981703
Hercule007 a écrit :

Un crédit d'impôt, n'est pas une réduction d'impot. Il y a une grosse différence ! C'est à dire que si nokia se débrouille pour afficher 0 bénéfice (avec un jeu sur les filliales dans un paradis fiscal), l'état leur verse 65.5 million !

Macron en facade: "Oulala la c'est pas bien". (et shushot: vous inquiété pas vous pourrez augmenter vos actionnaire de 15% cette années comme tous les ans, mais pensez à me garder une place au chaud bien payé lorsque mon mandat sera fini..hein !)


Oui, merci de l'avoir précisé, je confonds toujours.
L'avantage du crédit d'impôt, c'est l'effet bombe à retardement. On ne donne pas cet avantage tout de suite, le crédit d'impôt est débloqué au gouvernement suivant.....
Le #1981717
Donc le 3 Octobre il y aura 400 licenciements chez Nokia, j'ai bon ?
Le #1981741
H4ken a écrit :

Donc le 3 Octobre il y aura 400 licenciements chez Nokia, j'ai bon ?


Sauf si Jupiter s"en mêle
Le #1981775
Hercule007 a écrit :

Un crédit d'impôt, n'est pas une réduction d'impot. Il y a une grosse différence ! C'est à dire que si nokia se débrouille pour afficher 0 bénéfice (avec un jeu sur les filliales dans un paradis fiscal), l'état leur verse 65.5 million !

Macron en facade: "Oulala la c'est pas bien". (et shushot: vous inquiété pas vous pourrez augmenter vos actionnaire de 15% cette années comme tous les ans, mais pensez à me garder une place au chaud bien payé lorsque mon mandat sera fini..hein !)


Chuis d'accord...


Le #1981785
Bouou a écrit :

H4ken a écrit :

Donc le 3 Octobre il y aura 400 licenciements chez Nokia, j'ai bon ?


Sauf si Jupiter s"en mêle


Et oui, on sait bien que les astres ont un effet sur les (raz de) marées...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme