Taxi volant à décollage vertical : Lilium teste en vol avec succès son prototype

Le par  |  5 commentaire(s)
Lilium Aviation

L'avenir du transport de personnes pourrait être aérien et Lilium Aviation démontre les capacités de son prototype de taxi volant électrique à décollage vertical en réalisant les premiers essais en vol.

Le transport de personnes dans les villes pourrait se faire dans un avenir de plus en plus proche via des véhicules électriques et autonomes. Et là où les voies terrestres deviendront moins intéressantes car trop encombrées, c'est par les airs qu'arriveront peut-être les taxis de demain.

Plusieurs entreprises travaillent dans le domaine des véhicules électriques à décollage vertical (VTOL) et il n'y a pas jusqu'au spécialiste des services VTC Uber qui ne cherche à appréhender ce nouveau secteur pour un programme Uber Elevate.

Lilium Aviation 02

Parmi les pépites à venir, on trouve la société Lilium Aviation et son projet de véhicule volant suffisamment avancé pour inciter des fonds spéculatifs comme Atomico à y investir plusieurs dizaines de millions d'euros.

Et pour preuve que les travaux avancent bien, Lilium annonce que son prototype Eagle à deux places a mené avec succès ses premiers essais en vol, vidéo à l'appui, validant des technologies qui vont permettre de développer l'engin de production qui sera doté de cinq places.

  

Ce dernier sera le véhicule VTOL qui permettra de créer des services de taxi volant et de transport de personnes dans les centres urbains. Lilium fait ainsi déjà miroiter l'exemple d'un trajet à New York, entre le quartier de Manhattan et l'aéroport JFK, qui ne demandera que 5 minutes avec son véhicule volant, contre 1 heure en voiture.

Lilium taxi volant VTOL

L'engin conçu par Lilium aura en principe un pilote humain épaulé par des technologies d'aide au pilotage pour éviter les manoeuvres hasardeuses, devra pouvoir parcourir environ 300 kilomètres et atteindre une vitesse de 300 km/h grâce à ses dizaines de moteurs électriques et ses volets inclinables pour orienter la poussée.

Ceux-ci permettent décollage et atterrissage verticaux, ne nécessitant donc pas d'infrastructure étendue. Il reste cependant à voir comment s'organiseront les législations concernant ce type d'engins volants en zone urbaine dense.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1962589
Dans 20 ans, le 5° élément...
Le #1962594
Pas encore un truc à notre niveau
Le #1962596
tout se realise.... T1000 soon , merci lepognon......
Le #1962603
lebonga a écrit :

Dans 20 ans, le 5° élément...


Ou Star Wars

Enfin, prochain étape ( faut rêver ) Le DeLorean dans retour vers le futur
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]