Taxi volant VTOL électrique : Lilium lève 90 millions de dollars

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Reuters
Lilium Aviation

Après le Volocopter, c'est au tour de Lilium de profiter d'une solide levée de fonds pour développer un véhicule électrique volant à décollage vertical pour le transport du futur.

Durant l'été, le Volocopter, un projet de futur taxi volant électrique recevait un important soutien financier de Daimler pour continuer de développer les technologies nécessaires.

D'autres acteurs sont aussi dans la course au développement de ces véhicules de transport du futur : la startup Lilium, qui développe un prototype Eagle de taxi volant électrique à décollage / atterrissage vertical (VTOL), vient d'obtenir une levée de fonds de 90 millions de dollars pour mener à bien son projet et passer au stade industriel.

Lilium Aviation 02

Parmi les soutiens pour ce gros investissement, on trouve le groupe chinois Tencent et des fonds d'investissement comme Atomico (spécialiste des investissements dans les startups européennes) ou Obvious Ventures, le fonds d'Evan Williams, co-fondateur de Twitter.

Lilium VTOL

Si les premiers prototypes permettent d'embarquer jusqu'à 2 passagers, les versions finales du taxi volant de Lilium pourront acheminer jusqu'à 5 passagers par la voie des airs dans les grandes villes, évitant les congestions du trafic.

Cela permettrait par exemple de réaliser le trajet entre l'aéroport JFK et le quartier de Manhattan, à New York, en cinq minutes, grâce un véhicule volant doté de 36 petits moteurs électriques et capable d'atteindre une vitesse de 300  km/h et une autonomie de 300 kilomètres.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1978592
Un article a troll



Le #1978711
En tant que pilote privé, j'ai du mal à y croire ...

Comment gérera t'on l'espace aérien des grandes villes lorsqu'il y aura des dizaines de ces engins en basse altitude au dessus de nos têtes ?

La haut, il n'y a pas de stop, de "céder le passage", de priorité... juste des niveaux de vol au dessus de la surface S.
En dessous, chaque pilote doit surveiller en permanence les alentours de son appareil, et respecter quelques règles d'évitement.
Cela ne fonctionne que parce-que la concentration d'avions est faible (par rapport à la circulation automobile).

Mais lorsque les Volocopter, Lilium et autres seront nombreux au dessus des villes, ce sera autre chose !

On va ressortir les armures, ça va tomber !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme