Les aéroports londoniens vont s'équiper de systèmes anti-drone

Le par  |  11 commentaire(s) Source : BBC
drone-avion

Après la paralysie de l'aéroport Gatwick durant près de deux jours à cause de survols intempestifs de drones, les aéroports londoniens vont investir plusieurs millions de livres en systèmes anti-drone.

Quelques jours avant Noël et en période de fort trafic, l'aéroport londonien de Gatwick, deuxième du pays, a dû interrompre ses opérations pendant de deux jours, créant retards et perturbations pour des dizaines de milliers de voyageurs.

DJI-Check-Point-Drone-espionnageCes troubles ont été causés par de nombreux signalements de la présence de drones dans le périmètre de l'aéroport, zone pourtant interdite de survol.

Ne voulant pas tirer sur les engins pour éviter le risque de balle perdue, la police a tenté sans succès de retrouver le ou les pilotes des appareils, malgré une présence signalée à plusieurs reprises, tandis que des militaires ont été déployés aux abords du site.

Pour éviter qu'un tel épisode se reproduise et répondre aux critiques, sous la pression du gouvernement, les deux aéroports londoniens de Heathrow et Gatwick ont annoncé vouloir installer prochainement des dispositfs anti-drone.

Il s'agira d'un investissement de plusieurs millions de livres mais il reste à voir quelle technique sera employée dans le cas des aéroports londoniens pour éviter leur survol.

Certains fabricants de drones intègrent déjà directement des systèmes de geofencing définissant des périmètres interdits pour éviter des survols par erreur ou méconnaissance de zones sensibles mais la répétition des survols à Gatwick semble plutôt relever d'un acte intentionnel.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2046219
un fusil à lunette et paf le drone
Le #2046223
On pourrait leur envoyer quelques uns de nos chasseurs.
J'espère simplement qu'il n'y a pas de compagnie aérienne dont le logo serait un sanglier.
Le #2046224
jacob13 a écrit :

un fusil à lunette et paf le drone


Comme précisé dans l'article : et si le tir loupe, on fait quoi de la balle "perdue" ?

Et il a toutes les chances de rater : cible aérienne, en mouvement permanent et imprévisible, vitesse de déplacement non constante. Sans compter la distance entre le "sniper" et le drone qui risque d'être assez élevé (le record de tir long et à 3,5kms)

Bref, faut arrêter de croire que descendre un drone avec un tir c'est "no problem, two fingers in the noze"
Le #2046225
Baloo01 a écrit :

On pourrait leur envoyer quelques uns de nos chasseurs.
J'espère simplement qu'il n'y a pas de compagnie aérienne dont le logo serait un sanglier.


... ou un vtt-iste !
Ok je sors
Le #2046227
Le #2046230
Plus simplement pourquoi pas un drone équipé d'un simple filet pour capturer le drone intrus ?
Le #2046236
lihire04 a écrit :

Plus simplement pourquoi pas un drone équipé d'un simple filet pour capturer le drone intrus ?


Essaie déjà de suivre un objet à déplacement aléatoire avec un drone, tu vas comprendre le pourquoi... undefined
Le #2046237
c'est pas plutôt un ovni ?
Le #2046240
Les signalements de drones à Gatwick étaient des fausses alertes... Il n'y avait pas de drones, la police l'a reconnu officiellement. Ils n'ont jamais été en position de tirer...
Le #2046251
Elbutcher a écrit :

jacob13 a écrit :

un fusil à lunette et paf le drone


Comme précisé dans l'article : et si le tir loupe, on fait quoi de la balle "perdue" ?

Et il a toutes les chances de rater : cible aérienne, en mouvement permanent et imprévisible, vitesse de déplacement non constante. Sans compter la distance entre le "sniper" et le drone qui risque d'être assez élevé (le record de tir long et à 3,5kms)

Bref, faut arrêter de croire que descendre un drone avec un tir c'est "no problem, two fingers in the noze"


En complément, j'ai vu il y a peu de temps la vitesse d'une balle tiré en l'air, lorsque celle-ci redescend est plus que suffisante pour tuer quelqu'un (source : tu mourras moins bête... sur ARTE).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme