Emmanuel Macron : le vote en ligne aux législatives pour les Français de l'étranger

Le par  |  27 commentaire(s)
Emmanuel-Macron-discours-2-octobre-français-etranger

Utilisé en 2012 mais suspendu en 2017, le vote en ligne aux législatives pour les Français de l'étranger reviendra en 2022. Une demande du président de la République.

Dans un discours lors d'une session plénière de l'Assemblée des Français de l'étranger, le président de la République a réaffirmé son engagement en faveur du vote électronique. Il veut une réutilisation du vote par Internet pour les élections consulaires françaises de 2020, puis sur cette base, pour les législatives de 2022. Une demande qui concerne donc les Français de l'étranger.

Un tel vote en ligne pour les Français de l'étranger avait déjà été utilisé pour les législatives de 2012, mais n'avait par contre pas été reconduit lors des élections législatives de 2017 pour des raisons de sécurité.

Cette décision de non-reconduction avait été prise en se basant sur des recommandations d'experts de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information, et alors que le contexte international faisait craindre des cyberattaques susceptibles d'affecter le déroulement d'un tel vote électronique.

Emmanuel-Macron-discours-2-octobre-français-etranger

" Si nous ne sommes pas en capacité pour les prochaines élections de nous organiser pour avoir un système de vote étanche à toute attaque, ça ne s'appelle plus la France, notre pays ! ", a déclaré lundi Emmanuel Macron. Plusieurs pays ont abandonné l'idée du vote électronique, que ce soit pour des raisons de sécurité, voire de coûts.

L'impact sur la participation est par ailleurs sujet à caution, comme le reconnaît du reste Emmanuel Macron : " Ne soyons pas pour autant naïfs, le vote en ligne ne permettra pas à lui seul, en tout cas pas totalement, d'augmenter la participation à un niveau suffisamment satisfaisant. Et l'expérience de 2012 en atteste. "

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1983351
C'est quand même pas si dur à gérer et à sécuriser un vote électronique
On a quand même des ingés performants sous la main qui pourraient mettre ça en place.

Le gain de temps pour le dépouillement est énorme. J'en ai marre de recompter sans arrêt les enveloppes.
Le #1983359
et pour les présidentielles c'est pour quand ?
Le #1983369
schlomy a écrit :

"C'est quand même pas si dur à gérer et à sécuriser un vote électronique"

Non, c'est un casse tête.

Il faut certifier les machines qui comptabilisent. Qui le fait ? Comment faire confiance à celui qui a certifié ?

Il faut être certain que ce sont bien ces machines qui vont comptabiliser le vote.

Il faut être certain, à distance, que celui qui vote est bien celui qui va cliquer sur le bouton "macron".

Il faut être certain que l'information ne sera pas captée par quelqu'un d'autre (quid des éventuelles backdoors dans l'OS ?) pour garantir le secret du vote.

Etc.

Il y a tellement de biais de sécurité que c'est très compliqué. Et il manque les garde fou habituels: les humains qui dépouillent, qui se scrutent les uns les autres, les assesseurs qui vérifient le déroulement du vote.

Aucun système de vote n'est parfait, mais le vote électronique est celui qui pose le plus de problèmes de sécurité.


Bien sûr qu'il faut faire tout ça, et alors ?
C'est bien un système informatique global qui gère les avions au dessus de nos têtes. Sécurisé, solide, bulletproof ... Oui c'est possible.
Il suffit de mettre en place un cahier des charges solide.

Le #1983376
skynet a écrit :

schlomy a écrit :

"C'est quand même pas si dur à gérer et à sécuriser un vote électronique"

Non, c'est un casse tête.

Il faut certifier les machines qui comptabilisent. Qui le fait ? Comment faire confiance à celui qui a certifié ?

Il faut être certain que ce sont bien ces machines qui vont comptabiliser le vote.

Il faut être certain, à distance, que celui qui vote est bien celui qui va cliquer sur le bouton "macron".

Il faut être certain que l'information ne sera pas captée par quelqu'un d'autre (quid des éventuelles backdoors dans l'OS ?) pour garantir le secret du vote.

Etc.

Il y a tellement de biais de sécurité que c'est très compliqué. Et il manque les garde fou habituels: les humains qui dépouillent, qui se scrutent les uns les autres, les assesseurs qui vérifient le déroulement du vote.

Aucun système de vote n'est parfait, mais le vote électronique est celui qui pose le plus de problèmes de sécurité.


Bien sûr qu'il faut faire tout ça, et alors ?
C'est bien un système informatique global qui gère les avions au dessus de nos têtes. Sécurisé, solide, bulletproof ... Oui c'est possible.
Il suffit de mettre en place un cahier des charges solide.


Il suffit de mettre en place un cahier des charges solide. Pas dur ->Votez pour moi
signé Jupiter !
Le #1983379
Pourquoi que pour les législatives et que pour les français à l'étrangers ?
Le #1983380
Bouou a écrit :

skynet a écrit :

schlomy a écrit :

"C'est quand même pas si dur à gérer et à sécuriser un vote électronique"

Non, c'est un casse tête.

Il faut certifier les machines qui comptabilisent. Qui le fait ? Comment faire confiance à celui qui a certifié ?

Il faut être certain que ce sont bien ces machines qui vont comptabiliser le vote.

Il faut être certain, à distance, que celui qui vote est bien celui qui va cliquer sur le bouton "macron".

Il faut être certain que l'information ne sera pas captée par quelqu'un d'autre (quid des éventuelles backdoors dans l'OS ?) pour garantir le secret du vote.

Etc.

Il y a tellement de biais de sécurité que c'est très compliqué. Et il manque les garde fou habituels: les humains qui dépouillent, qui se scrutent les uns les autres, les assesseurs qui vérifient le déroulement du vote.

Aucun système de vote n'est parfait, mais le vote électronique est celui qui pose le plus de problèmes de sécurité.


Bien sûr qu'il faut faire tout ça, et alors ?
C'est bien un système informatique global qui gère les avions au dessus de nos têtes. Sécurisé, solide, bulletproof ... Oui c'est possible.
Il suffit de mettre en place un cahier des charges solide.


Il suffit de mettre en place un cahier des charges solide. Pas dur ->Votez pour moi
signé Jupiter !


Et ne pas foutre le bordel !
Le #1983389
schlomy a écrit :

La question n'est pas si on doit le faire ou pas. La question est celle de la faisabilité.

Si tu veux comprendre les très nombreuses difficultés:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vote_%C3%A9lectronique (dans un premier temps)

puis

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/Claire-Dufetrelle_Le-vote-electronique-est-il-vraiment-possible.pdf (intéressant mais un peu partial)

beaucoup plus poussé en terme de réflexion et d'analayse, tu as ça:

https://members.loria.fr/VCortier/files/Papers/Bulletin1024-2016.pdf
(et c'est là qu'on voit que c'est très très risqué de mettre ça en place)


En gros, si c'est juste pour économiser du dépouillement une fois tous les deux ou trois ans, il ne faut pas risuqer de perdre les garde fou dont on dispose aujourd'hui. La technologie n'est pas une solution à tout sous prétexte qu'elle supprime certains efforts.


T'es en train de me dire qu'on est capable de développer un système temps réel et global / sécurisé et qu'on serait pas capable de mettre en place un système de vote électronique ?

Pas besoin d'avoir du réseau, la présence du président du bureau de vote est obligatoire, il pourrait récupérer les infos en fin de journée et les transmettre par téléphone comme ça se fait aujourd'hui.
Donc pas de réseau, pas de hack.
Le #1983415
schlomy a écrit :

"C'est quand même pas si dur à gérer et à sécuriser un vote électronique"

Non, c'est un casse tête.

Il faut certifier les machines qui comptabilisent. Qui le fait ? Comment faire confiance à celui qui a certifié ?

Il faut être certain que ce sont bien ces machines qui vont comptabiliser le vote.

Il faut être certain, à distance, que celui qui vote est bien celui qui va cliquer sur le bouton "macron".

Il faut être certain que l'information ne sera pas captée par quelqu'un d'autre (quid des éventuelles backdoors dans l'OS ?) pour garantir le secret du vote.

Etc.

Il y a tellement de biais de sécurité que c'est très compliqué. Et il manque les garde fou habituels: les humains qui dépouillent, qui se scrutent les uns les autres, les assesseurs qui vérifient le déroulement du vote.

Aucun système de vote n'est parfait, mais le vote électronique est celui qui pose le plus de problèmes de sécurité.


je ne suis pas certain que cela soit si complexe. Des specialistes de la securité m'ont dit que les solutions actuelles etaient raisonnable (ce qui est confirme par la page Wikipedia sur le vote electronique et aussi par l'article du Loria si on le lit jusqu'au bout)

Il ne faut pas oublier qu'il y a pas mal de triche avec le vote papier

Le #1983416
Il n'a qu'à demander aux "feignants qui foutent le bordel de s'en occuper, y'en a qui ont les capacités..."

'Tain, j'l'achèterai pour le battre, çui-la...
Le #1983417
schlomy a écrit :

La question n'est pas si on doit le faire ou pas. La question est celle de la faisabilité.

Si tu veux comprendre les très nombreuses difficultés:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vote_%C3%A9lectronique (dans un premier temps)

puis

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/Claire-Dufetrelle_Le-vote-electronique-est-il-vraiment-possible.pdf (intéressant mais un peu partial)

beaucoup plus poussé en terme de réflexion et d'analayse, tu as ça:

https://members.loria.fr/VCortier/files/Papers/Bulletin1024-2016.pdf
(et c'est là qu'on voit que c'est très très risqué de mettre ça en place)


En gros, si c'est juste pour économiser du dépouillement une fois tous les deux ou trois ans, il ne faut pas risuqer de perdre les garde fou dont on dispose aujourd'hui. La technologie n'est pas une solution à tout sous prétexte qu'elle supprime certains efforts.


tu as lu jsuqu'au bout l'article du Loria ?

Il est clair quand meme et montre que de tres gros progres ont ete faits

On ne peut certainement pas en deduire que le vote electronique n'est pas une solution envisageable, loin de la
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]