Touchdown ! Mascot atterrit sur l'astéroïde Ryugu

Le par  |  7 commentaire(s)
Hayabusa-2-Ryugu

Touchdown pour l'atterrisseur franco-allemand Mascot sur l'astéroïde Ryugu. Il a une durée de vie très courte pour assurer sa mission.

Après avoir largué deux rovers Minerva-II1 qui se sont posés avec succès sur Ryugu pour y rebondir, la sonde spatiale japonaise Hayabusa-2 - en orbite autour de Ryugu - vient d'y réussir son largage de l'atterrisseur franco-allemand Mascot pour son déploiement à la surface de l'astéroïde situé à près de 300 millions de km de la Terre.

Mascot (Mobile Asteroid Surface Scout) nous gratifie d'une première photo prise lors de sa descente vers Ryugu à 15 cm/s. Il a touché le sol de Ryugu une vingtaine de minutes après le largage.

Selon le Centre national d'études spatiales (Cnes), Mascot a parfaitement réussi son atterrissage dans l'hémisphère sud de l'astéroïde après plusieurs rebonds en profitant de la microgravité sur Ryugu (100 000 fois plus faible que sur Terre).

Pour le petit laboratoire miniature de 10 kg, tout va aller très vite. La durée de vie de Mascot est limitée par sa batterie et unique source d'énergie (pas de panneaux solaires). Sa mission est d'une durée de 12 à 15 heures, ce qui comprend la transmission des données recueillies à Hayabusa-2 qui transmet à la Terre.


Vidéo du Cnes pour présenter Mascot (avril 2018)

Toujours par bonds, Mascot va se déplacer sur deux sites de Ryugu. Il est équipé de quatre instruments : une caméra multispectrale à champ large pour fournir le contexte géologique, un magnétomètre pour la mesure du champ magnétique, un microscope infrarouge pour l'analyse de la composition du sol, un radiomètre pour mesurer la température de la surface.

Outre les rovers Minerva-II-1A et Minerva-II-1B équipés de caméras, thermomètres, accéléromètres et gyroscopes, puis Mascot, la sonde Hayabusa-2 a ses propres instruments. Elle va également percuter la surface de Ryugu avec un impacteur qui lui permettra de recueillir des poussières qui seront ramenées sur Terre à la fin de l'année 2020.

De quoi permettre l'étude d'un matériau vieux de 4,5 milliards d'années qui a été très peu modifié.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2034605
Je trouve ça vraiment impressionnant ces prouesses à 300 millions de km.
J'aurais rêvé travailler dans ce secteur sur ce concentré de technologies et le voir faire son office aussi loin dans l'espace
Le #2034606
skynet a écrit :

Je trouve ça vraiment impressionnant ces prouesses à 300 millions de km.
J'aurais rêvé travailler dans ce secteur sur ce concentré de technologies et le voir faire son office aussi loin dans l'espace


Je les envies un peu ces gens là...

Moi qui n'a pas la fibre, ma mère qui à la fibre et nous sommes séparé à 7km, j'suis même pas fichu de récupérer sa connexion Wifi !

Et eux, tranquille... ils communiquent avec leur engin à 300 millions de km de la terre... Frustré
Le #2034610
iFlo59 a écrit :

skynet a écrit :

Je trouve ça vraiment impressionnant ces prouesses à 300 millions de km.
J'aurais rêvé travailler dans ce secteur sur ce concentré de technologies et le voir faire son office aussi loin dans l'espace


Je les envies un peu ces gens là...

Moi qui n'a pas la fibre, ma mère qui à la fibre et nous sommes séparé à 7km, j'suis même pas fichu de récupérer sa connexion Wifi !

Et eux, tranquille... ils communiquent avec leur engin à 300 millions de km de la terre... Frustré


Laser ? nan ?
Le #2034617
Rymix a écrit :

iFlo59 a écrit :

skynet a écrit :

Je trouve ça vraiment impressionnant ces prouesses à 300 millions de km.
J'aurais rêvé travailler dans ce secteur sur ce concentré de technologies et le voir faire son office aussi loin dans l'espace


Je les envies un peu ces gens là...

Moi qui n'a pas la fibre, ma mère qui à la fibre et nous sommes séparé à 7km, j'suis même pas fichu de récupérer sa connexion Wifi !

Et eux, tranquille... ils communiquent avec leur engin à 300 millions de km de la terre... Frustré


Laser ? nan ?


Non, radio ....
Le #2034618
iFlo59 a écrit :

skynet a écrit :

Je trouve ça vraiment impressionnant ces prouesses à 300 millions de km.
J'aurais rêvé travailler dans ce secteur sur ce concentré de technologies et le voir faire son office aussi loin dans l'espace


Je les envies un peu ces gens là...

Moi qui n'a pas la fibre, ma mère qui à la fibre et nous sommes séparé à 7km, j'suis même pas fichu de récupérer sa connexion Wifi !

Et eux, tranquille... ils communiquent avec leur engin à 300 millions de km de la terre... Frustré


J'avais pensé la même chose, au même moment.
Mais ces projets ne sont pas liés...
Le #2034731
une buse rapide(pas celle a 2 roue turbo) qui a bien fait mouche cette fois! (hayabusa)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme