MediaTek T750 : le composant 5G pour l'accès fixe sans fil FWA chez soi

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
Mediatek_SoC.GNT

La 5G arrive dans les smartphones mais elle va aussi finir par s'inviter dans les maisons avec l'accès fixe sans fil FWA haut débit. MediaTek annonce une puce T750 pour routeurs et box.

La 5G a débuté par les smartphones mais c'est loin d'être son seul champ d'applications pour le grand public. L'une des applications possibles, déjà déployée chez certains opérateurs et en cours d'évaluation chez d'autres, est d'utiliser la 5G pour assurer la liaison entre un macro-réseau de fibre optique et une habitation ou une entreprise.

Cette liaison dite du dernier kilomètre peut être compliquée à gérer pour y installer du câble et une liaison sans fil à haut ou très haut débit pourrait avantageusement la remplacer.

C'est ce qu'on appelle l'accès fixe sans fil ou FWA (Fixed Wireless Access) et les concepteurs de puces commencent à proposer des solutions pour cet usage particulier.

MediaTek logo

La firme MediaTek annonce ainsi un chipset 5G T750 spécialement destiné aux équipements CPE (Customer Premise Equipment) tels que des routeurs, des box ou même des hotspots mobiles.

Gravée en 7 nm et dérivée des SoC mobiles mais avec moins de contraintes thermiques, d'encombrement ou de consommation d'énergie, la puce embarque une partie CPU ARM Cortex-A55 quadcore et fournira de la 5G en bande sub-6 GHz avec une capacité d'agrégation de deux porteuses (2CC CA), avec des usages possibles en intérieur comme en extérieur.

Pour les besoins d'équipements embarqués, la solution T750 de MediaTek dispose d'un GPU qui pourra gérer un affichage 720p, d'interfaces pouvant assurer des connectivités sans fil WiFi (WiFi 6 jusqu'en MIMO 4 x 4) et Bluetooth ainsi que des liaisons LAN.

MediaTek annonce être déjà en mesure de fournir des échantillons à ses clients, ce qui suggère l'arrivée des premiers produits sur le marché d'ici peu.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire