Mémoires Flash : SanDisk attaque pas moins de 25 sociétés

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
Logo Sandisk

SanDisk veut défendre cinq de ses brevets sur la mémoire Flash aux Etats-Unis et a assigné 25 sociétés auprès de la cour du Wisconsin et de l'ITC.

Logo sandiskSanDisk Corporation est le roi de la mémoire Flash sous toutes ses formes et entend bien le rappeler à ses concurrents. La société vient de déposer trois plaintes à l'encontre de 25 sociétés concurrentes aux Etats-Unis.

Une cour de justice du Wisconsin et l' International Trade Commission ( ITC ), l'organisation qui s'est illustrée il y a peu en interdisant l'importation de puces mobiles Qualcomm sur le sol américain, devront déterminer si les sociétés en question ont violé cinq brevets détenus par SanDisk.


Licence ou sanction
Ceux-ci concernent tous les aspects de la mémoire Flash amovible : clés USB, cartes mémoire ou contrôleurs de ces cartes dans les baladeurs multimédia. SanDisk réclame réparation et une interdiction d'importation sur le territoire américain...à moins que ces sociétés ne se plient à son programme de licences et aux royalties qui vont avec.

" [Les sociétés incriminées] peuvent résoudre le problème en participant à notre programme de licence de nos technologies. Dans le cas contraire, nous maintiendrons nos plaintes, réclamerons des dommages et intérêts et irons jusqu'à la demande d'interdiction d'importation ", menace clairement E. Earle Thompson, à la tête du Conseil des affaires de propriété intellectuelle de SanDisk.

Parmi les sociétés attaquées, on trouvera un peu de tout : Dane-Elec, Kingston, PNY, Transcend, mais aussi Corsair Memory, Imation/Memorex, Verbatim ou encore LG Electronics.
  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire