Mémoire NAND : les rendements de composants QLC posent problème

Le par  |  13 commentaire(s) Source : Digitimes
Micron QLC

Les composants de mémoire NAND en QLC (4 bits par cellule) sont désormais en production mais les rendements auraient du mal à suivre, avec des conséquences qui pourraient perdurer durant le premier semestre 2019.

Les fabricants de semiconducteurs ont commencé à produire de la mémoire NAND en QLC (Quad Cell Level) permettant une plus grande densité de stockage et ouvrant à la voie à des solutions offrant de plus larges capacités.

Toutefois, cette production ne se fait pas sans heurts et les rendements auraient du mal à suivre, selon des informations issues des chaînes d'approvisionnement et rapportées par Digitimes.

Ces difficultés pourraient entraîner des pénuries et des difficultés qui se feront sentir jusqu'à premier semestre 2019. Toutefois dans le même temps, les rendements de production de composants NAND TLC (Triple Level Cell) auraient progressé, alors qu'ils étaient insuffisants en début d'année.

Micron 5210 QLCL'amélioration de qualité de composants NAND 3D QLC consiste maintenant à faire passer les rendements au-delà de 50% mais le marché restera durablement marqué par la baisse des prix provoquée par les surcapacités sur les autres composants et les modules QLC de qualité moyenne ("substandard").

Tous les grands acteurs (Samsung, SK Hynix, Toshiba, Micron...) ont déjà dévoilé leurs technologies de modules NAND 3D QLC et certains, comme Micron (avec la série de SSD 5210 ION) ont déjà commencé à proposer des produits pour le marché de l'entreprise. A l'inverse, Samsung proposera d'abord des solutions de stockage grand public avant de se lancer dans des offres professionnelles.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2034608
On disait déjà que la TLC c'était le bas de gamme, mais maintenant on fait du QLC ... aie ;aie les cycles
Le #2034623
Rymix a écrit :

On disait déjà que la TLC c'était le bas de gamme, mais maintenant on fait du QLC ... aie ;aie les cycles


Sauf que le passage aux empilement 3D a causé une augmentation de la surface des cellules et de leur endurance.
Donc niveau endurance c'est pas pire que la TLC planaire.
Le #2034629
EchecCritique a écrit :

Rymix a écrit :

On disait déjà que la TLC c'était le bas de gamme, mais maintenant on fait du QLC ... aie ;aie les cycles


Sauf que le passage aux empilement 3D a causé une augmentation de la surface des cellules et de leur endurance.
Donc niveau endurance c'est pas pire que la TLC planaire.


Sauf que la 3D c'est pas du TLC c'est du MLC justement. Les MLC sont plus larges et leur empilement a permis le gain de place tout en conservant un nombre élevé de cycles.
Le #2034633
skynet a écrit :

EchecCritique a écrit :

Rymix a écrit :

On disait déjà que la TLC c'était le bas de gamme, mais maintenant on fait du QLC ... aie ;aie les cycles


Sauf que le passage aux empilement 3D a causé une augmentation de la surface des cellules et de leur endurance.
Donc niveau endurance c'est pas pire que la TLC planaire.


Sauf que la 3D c'est pas du TLC c'est du MLC justement. Les MLC sont plus larges et leur empilement a permis le gain de place tout en conservant un nombre élevé de cycles.


Intégration de la 3D en verticale
Le #2034655
"Samsung proposera d'abord des solutions de stockage grand public avant de se lancer dans des offres professionnelles." ... Ben voyons, on comprend nettement qui seront les bonnes poires pour subir les maladies de jeunesse.
Le #2034676
skynet a écrit :

EchecCritique a écrit :

Rymix a écrit :

On disait déjà que la TLC c'était le bas de gamme, mais maintenant on fait du QLC ... aie ;aie les cycles


Sauf que le passage aux empilement 3D a causé une augmentation de la surface des cellules et de leur endurance.
Donc niveau endurance c'est pas pire que la TLC planaire.


Sauf que la 3D c'est pas du TLC c'est du MLC justement. Les MLC sont plus larges et leur empilement a permis le gain de place tout en conservant un nombre élevé de cycles.


Non, TLC, MLC, QLC désigne seulement le nombre de bits par cellule.
Planaire ou non, c'est tout autre chose.
Le #2034693
La mémoire NAND 3D de type QLC:

En plus d’empiler les cellules sur plusieurs couches, chacune de ces cellules contient également 4 bits de données, contre 3 en TLC, 2 en MLC et 1 en SLC.

Egalement, Les SSD de type QLC peuvent stocker 4 bits de données par cellule mémoire. Les SSD les plus courants utilisent désormais de la mémoire TLC (3 bits par cellule), tandis que ceux à recourir à de la MLC (2 bits / cellule) et encore plus ceux en SLC (1 bit / cellule) deviennent moins courants.

Passer à la QLC a pour objectif de diminuer les coûts de fabrication grâce à cette densité accrue. Le problème, car il y en a toujours un, c’est que plus on stocke de bits dans une cellule, plus le nombre de tensions à vérifier est important. Il est ainsi question de 16 niveaux de tension sur cette mémoire QLC, 8 sur TLC, 4 en MLC et seulement 2 en SLC. Accéder à une cellule donne l’obligation de vérifier tous ces états et, chaque accès usant la mémoire, il est assez simple d’en conclure que la mémoire QLC s’usera plus vite que ses homologues.
Le #2034699
EchecCritique a écrit :

skynet a écrit :

EchecCritique a écrit :

Rymix a écrit :

On disait déjà que la TLC c'était le bas de gamme, mais maintenant on fait du QLC ... aie ;aie les cycles


Sauf que le passage aux empilement 3D a causé une augmentation de la surface des cellules et de leur endurance.
Donc niveau endurance c'est pas pire que la TLC planaire.


Sauf que la 3D c'est pas du TLC c'est du MLC justement. Les MLC sont plus larges et leur empilement a permis le gain de place tout en conservant un nombre élevé de cycles.


Non, TLC, MLC, QLC désigne seulement le nombre de bits par cellule.
Planaire ou non, c'est tout autre chose.


je sais bien, et je réitère ce que j'ai dit : Samsung quand il a sorti ses premiers SSD 3D, c'était de la MLC, soit 2 bits par cellule, permettant d'avoir davantage de cycles sur ces dernières.
Comme la MLC prend plus de place physiquement, Samsung a eu l'idée de créer plusieurs couches et c'est ainsi qu'est née la 3D
Le #2034706
skynet a écrit :

EchecCritique a écrit :

skynet a écrit :

EchecCritique a écrit :

Rymix a écrit :

On disait déjà que la TLC c'était le bas de gamme, mais maintenant on fait du QLC ... aie ;aie les cycles


Sauf que le passage aux empilement 3D a causé une augmentation de la surface des cellules et de leur endurance.
Donc niveau endurance c'est pas pire que la TLC planaire.


Sauf que la 3D c'est pas du TLC c'est du MLC justement. Les MLC sont plus larges et leur empilement a permis le gain de place tout en conservant un nombre élevé de cycles.


Non, TLC, MLC, QLC désigne seulement le nombre de bits par cellule.
Planaire ou non, c'est tout autre chose.


je sais bien, et je réitère ce que j'ai dit : Samsung quand il a sorti ses premiers SSD 3D, c'était de la MLC, soit 2 bits par cellule, permettant d'avoir davantage de cycles sur ces dernières.
Comme la MLC prend plus de place physiquement, Samsung a eu l'idée de créer plusieurs couches et c'est ainsi qu'est née la 3D


D'ailleurs Samsung assure que la V-NAND MLC peut encaisser jusqu’à 150 To d’entrées/sorties (les disques MLC pouvant dépasser les 1 000 To), et garantit sinon son SSD pendant dix ans. .
Le #2034710
skynet a écrit :

EchecCritique a écrit :

skynet a écrit :

EchecCritique a écrit :

Rymix a écrit :

On disait déjà que la TLC c'était le bas de gamme, mais maintenant on fait du QLC ... aie ;aie les cycles


Sauf que le passage aux empilement 3D a causé une augmentation de la surface des cellules et de leur endurance.
Donc niveau endurance c'est pas pire que la TLC planaire.


Sauf que la 3D c'est pas du TLC c'est du MLC justement. Les MLC sont plus larges et leur empilement a permis le gain de place tout en conservant un nombre élevé de cycles.


Non, TLC, MLC, QLC désigne seulement le nombre de bits par cellule.
Planaire ou non, c'est tout autre chose.


je sais bien, et je réitère ce que j'ai dit : Samsung quand il a sorti ses premiers SSD 3D, c'était de la MLC, soit 2 bits par cellule, permettant d'avoir davantage de cycles sur ces dernières.
Comme la MLC prend plus de place physiquement, Samsung a eu l'idée de créer plusieurs couches et c'est ainsi qu'est née la 3D


mon 850 PRO est d'accord avec toi
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme