Microsoft repousse la sortie de la mise à jour de Mai de Windows 10 suite à la découverte d'une faille

Le par  |  11 commentaire(s)
windows-10-mobile

Microsoft a annoncé le report de la diffusion de la mise à jour de Windows 10 de mai 2020 : la marque a repéré une faille de sécurité importante au sein de son OS.

La mise à jour de Mai destinée à Windows 10 n'aura peut-être pas lieu du tout : Microsoft prévoyait le déploiement d'une mise à jour d'envergure pour ce mois qui vient de voir sa sortie repoussée suite à la découverte d'une faille de sécurité majeure.

Windows 10

Microsoft a ainsi mis le doigt sur une faille Zero Day au sein de Windows 10 et la mise à jour May Update ne sera donc déployée le 12 mai prochain qu'auprès des développeurs. La sortie finale est prévue pour le 28 mai, mais cela pourrait encore changer...

Il est bon de voir que certaines failles ou bugs sont corrigés avant le déploiement des mises à jour de Windows 10 puisque, rappelons-le au besoin, cela fait plusieurs mois que Microsoft déploie des mises à jour de son OS contenant des bugs et apportant une foule de problèmes aux utilisateurs.

Il semble ainsi que développer un OS en tant que service relève finalement du véritable cauchemar pour Microsoft qui peine à conserver le fil d'un système qui grossit un peu plus chaque mois et voit ainsi se multiplier les occasions de voir surgir des bugs ou autres failles.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
Le #2098207
un "service" qui changent tous les 6 mois ne peut pas être stable/fiable.
J'ai toujours du mal à comprendre ce système de fuite en avant.
A t'on vraiment besoin d'un OS qui évolue sans cesse ?
Le #2098208
Je préfère qu'ils testent bien leur release que d'avoir un système qui devient instable après cette MAJ majeure. Une fois ne serait pas coutume d'avoir un travail (enfin) mieux peaufiné. L'espoir fait vivre...
Le #2098211
sansimportance a écrit :

un "service" qui changent tous les 6 mois ne peut pas être stable/fiable.
J'ai toujours du mal à comprendre ce système de fuite en avant.
A t'on vraiment besoin d'un OS qui évolue sans cesse ?


On va dire que Microsoft se trouve perpétuellement entre le marteau et l'enclume.

Les uns diront que ça ne sert à rien et que ça chamboule leurs petites habitudes, les autres diront que Microsoft n'écoute pas les doléances de ses utilisateurs et fait preuve d'un manque d'innovation.

Bref, impossible de contenter la masse globale je pense
Le #2098214
sansimportance a écrit :

un "service" qui changent tous les 6 mois ne peut pas être stable/fiable.
J'ai toujours du mal à comprendre ce système de fuite en avant.
A t'on vraiment besoin d'un OS qui évolue sans cesse ?


Je pense que l'idée n'est pas mal du tout. Regarde l'exemple de Win7 dont les fonctionnalités n'ont jamais évoluées, il y a juste eu des mises à jour de sécurité.
Or l'informatique évolue très rapidement, encore plus maintenant.
Un OS n'est pas seulement un lanceur d'applications, il apporte des fonctionnalités autres qui simplifient l'usage au quotidien. Pareil, le hardware évolue sans cesse, avec de gros mouvements en ce moment (le nombre de cores qui explose, le PCIe gen4, les nouvelles normes USB, le Wifi 6, etc ...) On e ne peut plus garder un OS 12 ans encore sans ces prises en compte.
Le #2098221
@Ulysse2K : à une époque on avait le choix de faire les maj ou pas et quand on les faisait ça ne plantait pas les PC comme ça le fait actuellement.
C'est le fait que l'OS soit devenu un "service" qui me gène car pas stable et le forcing qu'il y a eue pour passer à Windows 10 n'as pas laissé beaucoup de choix

@skynet : Win7 était un modèle du genre en terme de stabilité/fiabilité/performance.
Je veux bien que tout évolue rapidement, mais quand les maj se font tout les 6 mois et qu'elles engendre systématiquement des problèmes, pour moi, ça veut dire qu'il y a un sacré problème de tests. Et je ne suis pas d'accord avec toi, pour moi l'OS ne sert qu'a lancer les applications (tu utilises quoi de Windows toi (à par l'explorateur de fichier bien sûr) ?) et je veux bien qu'ils prennent aussi en compte les nouveaux périphériques, mais à la condition que ça soit totalement transparent pour l'utilisateur, or ça n'est pas du tout le cas
Le #2098224
sansimportance a écrit :

@Ulysse2K : à une époque on avait le choix de faire les maj ou pas et quand on les faisait ça ne plantait pas les PC comme ça le fait actuellement.
C'est le fait que l'OS soit devenu un "service" qui me gène car pas stable et le forcing qu'il y a eue pour passer à Windows 10 n'as pas laissé beaucoup de choix

@skynet : Win7 était un modèle du genre en terme de stabilité/fiabilité/performance.
Je veux bien que tout évolue rapidement, mais quand les maj se font tout les 6 mois et qu'elles engendre systématiquement des problèmes, pour moi, ça veut dire qu'il y a un sacré problème de tests. Et je ne suis pas d'accord avec toi, pour moi l'OS ne sert qu'a lancer les applications (tu utilises quoi de Windows toi (à par l'explorateur de fichier bien sûr) ?) et je veux bien qu'ils prennent aussi en compte les nouveaux périphériques, mais à la condition que ça soit totalement transparent pour l'utilisateur, or ça n'est pas du tout le cas


" le forcing qu'il y a eue pour passer à Windows 10 n'as pas laissé beaucoup de choix" ... On va dire que le fait d'avoir choisi un OS proprio implique ce forcing.

Je comprends parfaitement ta frustration sur cette "main mise dictatoriale" et je suis loin de défendre la position de Microsoft (en tant que Linuxien, ça serait un comble) mais d'un autre côté, dans le monde numérique, qui n'avance pas recule. Même si cela oblige à changer ses petites manies.

Pour ce qui est des plantages plus nombreux qu'avant, je ne suis pas de ton avis. Win 2000, Win XP et aussi Win 7 ont eu leur lot de gros soucis après certaines MAJ. C'est juste qu'on a tendance à les oublier.

Si Microsoft a fait le choix de la "non sélection" de ses mises à jour, c'est justement par expérience. Ils se sont rendus compte que l'utilisateur lambda ne les faisait pas souvent ou trop peu. Soit par manque d'expérience, soit par manque de temps ou par peur d'un éventuel plantage.

Ils ont dû trancher pour privilégier le plus grand nombre (au désespoir des utilisateurs avancés qui aiment faire leur petite recette maison).

Mais bon, ce n'est que mon point de vue suite à mes décennies d'expérience avec "Fenêtres". Et quand Microsoft me fait chier, j'attends que cela soit corrigé car de toute manière j'utilise principalement GNU/Linux pour mon job et mon privé (où là aussi on a des problèmes. La panacée digitale n'existant pas !)

Le #2098226
Ulysse2K a écrit :

sansimportance a écrit :

@Ulysse2K : à une époque on avait le choix de faire les maj ou pas et quand on les faisait ça ne plantait pas les PC comme ça le fait actuellement.
C'est le fait que l'OS soit devenu un "service" qui me gène car pas stable et le forcing qu'il y a eue pour passer à Windows 10 n'as pas laissé beaucoup de choix

@skynet : Win7 était un modèle du genre en terme de stabilité/fiabilité/performance.
Je veux bien que tout évolue rapidement, mais quand les maj se font tout les 6 mois et qu'elles engendre systématiquement des problèmes, pour moi, ça veut dire qu'il y a un sacré problème de tests. Et je ne suis pas d'accord avec toi, pour moi l'OS ne sert qu'a lancer les applications (tu utilises quoi de Windows toi (à par l'explorateur de fichier bien sûr) ?) et je veux bien qu'ils prennent aussi en compte les nouveaux périphériques, mais à la condition que ça soit totalement transparent pour l'utilisateur, or ça n'est pas du tout le cas


" le forcing qu'il y a eue pour passer à Windows 10 n'as pas laissé beaucoup de choix" ... On va dire que le fait d'avoir choisi un OS proprio implique ce forcing.

Je comprends parfaitement ta frustration sur cette "main mise dictatoriale" et je suis loin de défendre la position de Microsoft (en tant que Linuxien, ça serait un comble) mais d'un autre côté, dans le monde numérique, qui n'avance pas recule. Même si cela oblige à changer ses petites manies.

Pour ce qui est des plantages plus nombreux qu'avant, je ne suis pas de ton avis. Win 2000, Win XP et aussi Win 7 ont eu leur lot de gros soucis après certaines MAJ. C'est juste qu'on a tendance à les oublier.

Si Microsoft a fait le choix de la "non sélection" de ses mises à jour, c'est justement par expérience. Ils se sont rendus compte que l'utilisateur lambda ne les faisait pas souvent ou trop peu. Soit par manque d'expérience, soit par manque de temps ou par peur d'un éventuel plantage.

Ils ont dû trancher pour privilégier le plus grand nombre (au désespoir des utilisateurs avancés qui aiment faire leur petite recette maison).

Mais bon, ce n'est que mon point de vue suite à mes décennies d'expérience avec "Fenêtres". Et quand Microsoft me fait chier, j'attends que cela soit corrigé car de toute manière j'utilise principalement GNU/Linux pour mon job et mon privé (où là aussi on a des problèmes. La panacée digitale n'existant pas !)



Rien à ajouter
Le #2098245
Les derniers KB installés ,ça marche du tonnerre et je n'ai qu'une config moyenne gamme.
Sur la dernière relaese préview aucun soucis apparent .

je referai une install propre comme d'hab quand la version définitive sera là .

mon bureau est en bois donc pour les mises à jours; je touche du bois
Le #2098324
Quand Windows devient une distribution… Blague à part, je trouve cela plutôt positif qu'une sortie soit repoussée, c'est plus un signe de sérieux qu'autre chose.
Le #2098790
Microsoft aurait très bien pu adopter l'une des particularités de Linux : le "moteur" évolue sans cesse pour s'adapter aux évolutions matérielles, mais l'utilisateur peut toujours choisir l'interface qui lui convient le mieux.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme