Microsoft Store : le géant de Redmond ferme presque toutes ses boutiques physiques

Le par Christian D.  |  3 commentaire(s) Source : The Verge
microsoft_store_missionviejo

Après avoir tenté de reproduire la stratégie des Apple Stores, Microsoft lâche presque complètement cette activité en annonçant la fermeture de ses boutiques sauf quatre, tout en maintenant sa présence en ligne.

Elles sont plusieurs grandes marques high-tech à avoir tenté de faire aussi bien qu'Apple et ses nombreuses boutiques physiques Apple Stores implantées presque partout dans le monde mais cela reste un exercice particulièrement délicat que peu ont pu maintenir dans le temps, et sans connaître l'insolent succès de la firme à la pomme.

Le groupe Microsoft s'y est essayé à la faveur du développement de sa gamme Surface en plus de ses produits grand public et professionnels mais tenir un réseau de distribution physique n'est pas mince affaire.

Par ailleurs, la firme de Redmond a réorienté ses activités vers le secteur pro avec ses offres en cloud et n'a plus forcément besoin de maintenir des boutiques, sachant que le rythme annuel de ses lancements Surface rend difficile le renouvellement des produits en démonstration.

microsoft_store_missionviejo

Enfin, la crise sanitaire du coronavirus a obligé à fermer préventivement les magasins, même si les équipes ont pu contribuer à aider les petites entreprises et les acteurs du secteur de l'éducation à passer au télétravail et à l'enseignement à distance, notamment grâce à sa solution Microsoft Teams.

Microsoft annonce donc la fermeture de la quasi-totalité de ses boutiques à l'exception de quatre d'entre elles à Londres, New York, Sydney et sur son campus de Redmond qui seront transformés en espaces de démonstration plutôt que de vente. La fermeture va lui coûter 450 millions de dollars.

L'entreprise prend bien soin de préciser le maintien de son activité de commerce en ligne au travers du portail Microsoft.com pour tous ses produits (Surface, Xbox, Windows...).

Les équipes ont d'ailleurs été repositionnées sur la vente en ligne et le conseil, ce qui permet d'éviter des suppressions de poste. Au site The Verge, Microsoft a expliqué que la fermeture faisait partie d'un projet décidé l'an dernier mais que la crise sanitaire a accéléré. C'est aussi la raison expliquant pourquoi aucune boutique de Microsoft n'a rouvert après la fin de la période de confinement aux Etats-Unis.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2102609
Juste avant la sortie de la Xbox Series X?
Perso, j'aurais attendu un an histoire de pouvoir convaincre quelques personnes de sortir le porte monnaie...
Le #2102615
je n'ai jamais compris l'intérêt de ces boutiques sinon de gaspiller de l'argent. La plupart des entreprises qui ont suivi cette stratégie ont fini par fermer les boutiques au bout de quelques années. et je ne doute pas que d'ici 10 ans Apple fera pareil, quand la plupart des clients auront fui (notamment parce qu'ils auront compris que ce qui payent ces boutiques moyennement utiles et beaucoup trop luxueuses, ce sont eux) et que les salariés passeront leur journée à se tourner les pouces (coûtant ainsi de plus en plus cher aux les derniers acheteurs restant). A terme le marketing est une impasse, seul le produit compte. D'où la réussite assez extraordinaire d'abord du Japon puis de la Corée puis de la Chine et le déclin des Etats-Unis et de la France.
Le #2102632
J'aurais aimé avoir ça en France...
Mais bon
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme