Microsoft : Terry Myerson, en charge des systèmes Windows, quitte l'entreprise

Le par  |  48 commentaire(s) Source : ZDNet.com
Terry-Myerson

Dans un nouvel effort de réorganisation pour mettre en avant cloud et intelligence artificielle, c'est Terry Myerson, en charge des développements de Windows, qui quitte l'entreprise après 20 années de présence.

S'adaptant à un nouveau contexte économique se manifestant par une baisse des ventes d'ordinateurs et par extension de licences Windows, le groupe Microsoft s'oriente vers des domaines plus porteurs et se réorganise une nouvelle fois.

Microsoft-logoLa branche Windows & Devices se voit ainsi découpée en deux nouvelles sections : Experiences & Devices menée par Rajesh Jha et Cloud + AI dirigée par Scott Guthrie qui récupère au passage une partie des ressources de la branche AI + Research.

L'accent est donc mis désormais sur le cloud computing et l'intelligence artificielle et moins sur Windows pour porter les espoirs de croissance du groupe.

Dans ce grand remaniement, le responsable de la branche Windows & Devices, Terry Myerson, a annoncé son intention de quitter la société.

Terry-MyersonCe dernier met ainsi un terme à une carrière de plus de 20 années au sein de Microsoft et qui l'avait passé responsable de Windows Phone en 2011 avant de devenir responsable des environnements Windows en 2013 à l'occasion de la grande réorganisation "One Microsoft" mise en place par Steve Ballmer avant son départ.

Windows n'est pas abandonné pour autant mais la plate-forme devrait s'orienter vers un coeur logiciel accompagné de services cloud accessibles par abonnement générant des revenus réguliers, indique Mary-Jo Foley, de ZDNet.com et bonne connaissance des mécanismes internes de Microsoft.

De fait, Panos Panay reste à la tête des développements de produits Surface tandis que Joe Belfiore, qui a supervisé les développements de l'interface de Windows Phone / Windows 10 Mobile déclinés sur Windows 7 / 8 et 10, devient le responsable de l'expérience Windows.

Cette nouvelle réorganisation de Microsoft ne devrait pas mettre en jeu de nouveaux licenciements et ne modifiera pas les méthodes comptables pour la présentation des résultats financiers.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2007543
Comment qu'il disait déjà Coluche?
Ah oui : ciao Pantin!
Le #2007552
L'informatique du futur sent de plus en plus la crotte. Bientôt pour démarrer son propre matos, il faudra qu'Internet soit up et mettre une pièce dans le monnayeur...
D'ici là, je serai passé sur Linux
Anonyme
Le #2007568
Truffor a écrit :

L'informatique du futur sent de plus en plus la crotte. Bientôt pour démarrer son propre matos, il faudra qu'Internet soit up et mettre une pièce dans le monnayeur...
D'ici là, je serai passé sur Linux


Quand ton windows démarre il se connecte pas a des serveurs Linux gratuit ?
Le #2007584
yves64 a écrit :

Truffor a écrit :

L'informatique du futur sent de plus en plus la crotte. Bientôt pour démarrer son propre matos, il faudra qu'Internet soit up et mettre une pièce dans le monnayeur...
D'ici là, je serai passé sur Linux


Quand ton windows démarre il se connecte pas a des serveurs Linux gratuit ?


Quand mon Windows démarre, avec ou sans net, il arrive "encore" sur le bureau comme une fleur, je peux utiliser mes applications en local et exploiter mes données en local.
A force de lire ce genre d'articles, je me dis que dans 20 ans cette liberté n'existera peut être plus...
Le #2007601
yves64 a écrit :

Truffor a écrit :

L'informatique du futur sent de plus en plus la crotte. Bientôt pour démarrer son propre matos, il faudra qu'Internet soit up et mettre une pièce dans le monnayeur...
D'ici là, je serai passé sur Linux


Quand ton windows démarre il se connecte pas a des serveurs Linux gratuit ?


Tu peux préciser ça ? Qu'est-ce que tu appelles des "serveurs linux gratuits" ?
Le #2007636
Il veux dire que 90% des serveurs web tourne sous linux ou dérivé
Le #2007644
Truffor a écrit :

L'informatique du futur sent de plus en plus la crotte. Bientôt pour démarrer son propre matos, il faudra qu'Internet soit up et mettre une pièce dans le monnayeur...
D'ici là, je serai passé sur Linux


N'attend pas. Fonces ! Comme je dis toujours, ce n'est pas quand on a fait dans son pantalon qu'on se met la main au derrière ...

'dredi je t'aime, 'dredi je t'adore
Le #2007661
mickeymouse3d a écrit :

Il veux dire que 90% des serveurs web tourne sous linux ou dérivé


90% tu es sûr ? Ça me paraît beaucoup.

Sinon ma question à yves c'était pour faire deux remarques:

Sur l'ensemble des serveurs GNU/Linux, y a une bonne part de RedHat qui n'est pas gratuit.
Et deuxième point, un serveur GNU/Linux qui fait tourner un GNU/Linux gratuit, n'est pas un "serveur gratuit". Les coûts de fonctionnement et de maintenance existent même si l'OS est gratuit et ces coûts sont bien plus importants que le prix de l'OS.
Le #2007662
Ulysse2K a écrit :

Truffor a écrit :

L'informatique du futur sent de plus en plus la crotte. Bientôt pour démarrer son propre matos, il faudra qu'Internet soit up et mettre une pièce dans le monnayeur...
D'ici là, je serai passé sur Linux


N'attend pas. Fonces ! Comme je dis toujours, ce n'est pas quand on a fait dans son pantalon qu'on se met la main au derrière ...

'dredi je t'aime, 'dredi je t'adore


Trolldi version sagesse
Le #2007667
C'est le moment ou jamais pour les distributions Linux de se développer sur le marché Desktop.

Nous verrons comment cette opportunité fera des émules chez les linux users, ou pas.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme