La destruction du satellite indien pourrait mettre l'ISS en danger

Le par  |  6 commentaire(s)
ISS-nasa-sortie-extravehiculaire

Pour la Nasa, la destruction d'un satellite indien par un missile antisatellite lors d'un test représente un risque pour la Station spatiale internationale avec les débris spatiaux ainsi créés.

La semaine dernière, l'Inde a détruit un de ses propres satellites en orbite avec un tir de missile. Au-delà d'une démonstration de la capacité offensive du pays et de sa puissance spatiale, ce test d'un missile antisatellite a rapidement suscité des craintes concernant la création de débris spatiaux.

Administrateur de la Nasa, Jim Bridenstine a notamment dénoncé un risque pour la Station spatiale internationale avec l'envoi de débris à une altitude plus élevée que l'ISS. " C'est une chose terrible, terrible de créer un événement qui envoie des débris à un apogée qui passe au-dessus de la Station spatiale internationale. "

Le satellite indien a été détruit à une altitude de 300 km et celle de l'ISS est aux alentours de 410 km. L'agence spatiale américaine a identifié 400 débris orbitaux à la suite de la destruction du satellite, dont une soixantaine d'une taille d'au moins 10 cm pouvant être suivis. Vingt-quatre débris vont atteindre un point plus élevé que l'ISS. Des manœuvres seront peut-être nécessaires.

" Ce type d'activité n'est pas compatible avec l'avenir des vols spatiaux habités ", a déclaré Jim Bridenstine lors d'une séance de questions et réponses avec des employés de la Nasa. " C'est inacceptable et la Nasa doit être très claire quant à son impact sur nous. "

De son côté, l'Inde avait indiqué que le test du missile antisatellite a été effectué dans la basse atmosphère pour s'assurer qu'il n'y avait pas de débris spatiaux. " Quels que soient les débris générés, ils se décomposeront et retomberont sur la Terre en quelques semaines. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2057644
Ils n'avaient pas prévu ce genre de chose et revendiquent d'être reconnus comme une puissance spatiale pour être dans la cour des grands ?

Sérieux ? Mais c'est un vrai gag intouchable ça ! Du caviar même
Le #2057645
->Quels que soient les débris générés, ils se décomposeront et retomberont sur la Terre en quelques semaines. "

Ok tomber sur la tête de la population...
L'Inde n'en a rien à foutre ?

https://gph.is/2pbhdJ3
Le #2057646
Bon, ben va falloir les forcer à ramasser les débris !!!

On récupérait bien les étuis à l'armée....
Le #2057656
LauXy a écrit :

->Quels que soient les débris générés, ils se décomposeront et retomberont sur la Terre en quelques semaines. "

Ok tomber sur la tête de la population...
L'Inde n'en a rien à foutre ?

https://gph.is/2pbhdJ3


Il faudra que les débris soient plus gros (10cm) je doute que l'on puisse même les distinguer en étoiles filantes ils auront cramé bien avant
Le #2057676
Gerardmensoif a écrit :

LauXy a écrit :

->Quels que soient les débris générés, ils se décomposeront et retomberont sur la Terre en quelques semaines. "

Ok tomber sur la tête de la population...
L'Inde n'en a rien à foutre ?

https://gph.is/2pbhdJ3


Il faudra que les débris soient plus gros (10cm) je doute que l'on puisse même les distinguer en étoiles filantes ils auront cramé bien avant


C'était une question que je posais.
Parce que la phrase que j'ai cité, n'est pas clair pour moi.
Le #2058058
LauXy a écrit :

->Quels que soient les débris générés, ils se décomposeront et retomberont sur la Terre en quelques semaines. "

Ok tomber sur la tête de la population...
L'Inde n'en a rien à foutre ?

https://gph.is/2pbhdJ3


Pourtant tu cites la phrase dans son entier et dedans il y a bien mention de "ils se décomposeront".
Comme tous les débris de ce type, passé les couches de l'atmosphère, la probabilité qu'ils tombent sur Terre et fassent des dégâts ou "tombent sur la tête de la population" est quasi-nulle (oui quasi, désolé c'est le principe scientifique, il n'y a pas de probabilité nulle).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme