Molotov revendique plus de 10 millions d'utilisateurs

Le par  |  7 commentaire(s)
Molotov

Molotov montre ses muscles et sa popularité en annonçant plus de 10 millions d'utilisateurs de sa plateforme de distribution TV.

Plateforme de distribution TV en OTT (Over The Top ; hors offre du FAI), Molotov annonce aujourd'hui avoir franchi le cap des 10 millions d'utilisateurs. Ce seuil symbolique est atteint un peu plus de 3 ans après son lancement.

Selon Molotov, le nombre de ses utilisateurs a été multiplié par 10 en deux ans. Au cours de l'année 2019, le temps passé sur la plateforme a augmenté de 63 % et les abonnements ont progressé de 82 %. Molotov, qui souligne près de 30 000 titres renouvelés chaque jour et issus de plus de 170 éditeurs et chaînes, ne précise toutefois pas le nombre exact d'abonnements.

molotov-10-millions

Pour Molotov, il s'agit manifestement de montrer ses muscles en débutant cette année 2020 qui ne sera pas simple avec par exemple le lancement de Salto (TF1, France Télévision et M6) dont une composante d'agrégation des chaînes entrera en concurrence frontale (en plus de la production de contenus orignaux).

Molotov promet la poursuite de l'enrichissement de son offre pour 2020 et de nouvelles fonctionnalités à destination des utilisateurs, mais aussi des éditeurs. Pour ces derniers, il est évoqué l'arrivée de nouveaux outils de monétisation avec les chaînes payantes et la publicité.

L'année dernière, les noms d'Altice France et de Molotov avaient été associés dans le cadre de discussions exclusives et dans l'optique d'un rapprochement. Il n'y a finalement pas eu de suite. D'après La Lettre A, Xavier Niel, le fondateur et actionnaire principal de la maison-mère de Free, aurait investi 30 millions d'euros via sa holding personnelle NJJ Holding dans Molotov. De quoi s'offrir 40 % du capital de Molotov qui était en proie à de grosses difficultés financières.

Invité du Buzz Media Le Figaro fin 2019, Jean-David Blanc, fondateur de Molotov (et créateur d'AlloCiné), a expliqué que le modèle sur lequel repose Molotov est un modèle d'abonnement, tout en insistant sur le fait que " la télévision n'est pas un service OTT comme les autres. "

" Ce n'est pas Netflix, ce n'est pas Disney+, ce n'est pas Canal+. C'est un ensemble de chaînes gratuites et payantes, petites et grandes, publiques et privées. […] Le digital permet de créer de la valeur pour les acteurs du gratuit qui vivent de la publicité en ayant des outils publicitaires beaucoup plus puissants, et créer des services à valeur ajoutée pour lesquels le consommateur est prêt à payer. "

En un peu moins de 3 ans, Jean-David Blanc a indiqué qu'il a été vendu 482 000 abonnements à 291 000 utilisateurs différents. " C'est un chiffre qui double quasiment tous les ans. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #2089720
Super logiciel. Par contre sur Debian, je suis obligé de le lancer avec une ligne de commande. Sinon, je ne peux pas m'en servir.

Dommage.
Le #2089721
switcher a écrit :

Super logiciel. Par contre sur Debian, je suis obligé de le lancer avec une ligne de commande. Sinon, je ne peux pas m'en servir.

Dommage.


Pas terrible.
Mais il doit être possible de créer un .desktop à la main.
Ou encore de manière graphique avec alacarte (à installer et il aura ensuite comme libellé "menu principal" )

Bref, dommage que ce soit pas crée automatiquement, mais rien n'oblige a rester sur le fait qu'il faille le lancer avec une commande
Le #2089727
Il aurait surement plus d'utilisateur si ils étoffaient leur logiciel un peut au niveau compatibilité car sur certaines vieille machines le logiciel cause des pages bleu sous Windows

J'ai essayé sous win 7 et win10 même résultat alors qu'il y'a encore 1 ans le soft tournais sans problème (sous win 7 ) , plantage de 1 ou plusieurs drivers (a chaque fois d'autres pas de constante au niveau de drivers qui crash), après quelques minute de lecture de flux TV avec l'appli.

La config en question :
CM : MSI P43 Neo
CPU : Intel® Core™2 Quad Q9550 2.83 Ghz
Ram : 2x2 Go DDR2 800 MHz Kingston Hyper X
GPU : Geforce GT730 2Go Passive
Disque systeme : SSD Crucial MX500 (500Go)

Évidemment j'ai vérifier le matérielle Ram test, Bench Graphique, stress test Cpu, test de consommation global.... mais RAS.

Impossibilité de passé la machine sous linux a cause de l'utilisateur qui n'a jamais connu que Windows depuis ça version 3.0 seul exception (il n'a jamais été sur vista , win 8, 8.1 )
Le #2089728
"Salto"... pffrrrr
Le #2089731
Psyconaute a écrit :

Il aurait surement plus d'utilisateur si ils étoffaient leur logiciel un peut au niveau compatibilité car sur certaines vieille machines le logiciel cause des pages bleu sous Windows

J'ai essayé sous win 7 et win10 même résultat alors qu'il y'a encore 1 ans le soft tournais sans problème (sous win 7 ) , plantage de 1 ou plusieurs drivers (a chaque fois d'autres pas de constante au niveau de drivers qui crash), après quelques minute de lecture de flux TV avec l'appli.

La config en question :
CM : MSI P43 Neo
CPU : Intel® Core™2 Quad Q9550 2.83 Ghz
Ram : 2x2 Go DDR2 800 MHz Kingston Hyper X
GPU : Geforce GT730 2Go Passive
Disque systeme : SSD Crucial MX500 (500Go)

Évidemment j'ai vérifier le matérielle Ram test, Bench Graphique, stress test Cpu, test de consommation global.... mais RAS.

Impossibilité de passé la machine sous linux a cause de l'utilisateur qui n'a jamais connu que Windows depuis ça version 3.0 seul exception (il n'a jamais été sur vista , win 8, 8.1 )


Tous les utilisateurs a qui j'ai proposé Linux et qui l'ont adopté n'avaient connu que Windows.

Le truc, c'est faire un état des lieux des besoins (quels logiciels il utilise, quelles fonctionnalités il utilise dans ces logiciels), du matériel (PC mais aussi imprimantes, scanners etc), et que celui-ci soit évidemment d'accord pour changer.
En fonction des résultats on peut évaluer si la bascule est faisable en l'état, ou si elle nécessite un apprentissage ou un changement de matériel (et la la décision revient à l'utilisateur).
Cette phase est extrémement importante, parce qu'installer Linux, tout le monde peut le faire, mais ignorer le contexte et les besoins, c'est aller au désastre et c'est la garantie évidente (et logique) d'un retour en arrière.
D'ailleurs, il y en a aussi qui essaient de passer à Linux eux-même (pourquoi pas), mais qui ignorent cette phase (mauvaise idée).

Si tout est ok, on peut faire comme la gendarmerie, remplacer tous les logiciels (hop VLC, Firefox, LibreOffice et autres), puis dans un second temps changer l'OS.
Et si on opte pour une distrib qui imite l'interface de WIndows, l'utilisateur n'est que très peu perturbé (perso je met gnome 3 avec quelques addons, et ca se passe très bien).


Le #2089733
LinuxUser a écrit :

Psyconaute a écrit :

Il aurait surement plus d'utilisateur si ils étoffaient leur logiciel un peut au niveau compatibilité car sur certaines vieille machines le logiciel cause des pages bleu sous Windows

J'ai essayé sous win 7 et win10 même résultat alors qu'il y'a encore 1 ans le soft tournais sans problème (sous win 7 ) , plantage de 1 ou plusieurs drivers (a chaque fois d'autres pas de constante au niveau de drivers qui crash), après quelques minute de lecture de flux TV avec l'appli.

La config en question :
CM : MSI P43 Neo
CPU : Intel® Core™2 Quad Q9550 2.83 Ghz
Ram : 2x2 Go DDR2 800 MHz Kingston Hyper X
GPU : Geforce GT730 2Go Passive
Disque systeme : SSD Crucial MX500 (500Go)

Évidemment j'ai vérifier le matérielle Ram test, Bench Graphique, stress test Cpu, test de consommation global.... mais RAS.

Impossibilité de passé la machine sous linux a cause de l'utilisateur qui n'a jamais connu que Windows depuis ça version 3.0 seul exception (il n'a jamais été sur vista , win 8, 8.1 )


Tous les utilisateurs a qui j'ai proposé Linux et qui l'ont adopté n'avaient connu que Windows.

Le truc, c'est faire un état des lieux des besoins (quels logiciels il utilise, quelles fonctionnalités il utilise dans ces logiciels), du matériel (PC mais aussi imprimantes, scanners etc), et que celui-ci soit évidemment d'accord pour changer.
Cette phase est extrémement importante, parce qu'installer Linux, tout le monde peut le faire, mais ignorer le contexte et les besoins, c'est aller au désastre et c'est la garantie évidente (et logique) d'un retour en arrière.
D'ailleurs, il y en a aussi qui essaient de passer à Linux eux-même (pourquoi pas), mais qui ignorent cette phase (mauvaise idée).

Si tout est ok, on peut faire comme la gendarmerie, remplacer tous les logiciels (hop VLC, Firefox, LibreOffice et autres), puis dans un second temps changer l'OS.
Et si on opte pour une distrib qui imite l'interface de WIndows, l'utilisateur n'est que très peu perturbé (perso je met gnome 3 avec quelques addons, et ca se passe très bien).


Le bilan a été fait l'utilisateur n'en veut pas rien a faire.... je peut comprendre il a déja un certain age et il a l'habitude de son MS Word , Excel, outlook, je l'ai déja fais changer un peut avec vlc a la place du media player original, Firefox a la place de ie / edge / chrome et quelques autres choses encore, ça a déja été chaud de le faire passé sous windows 10 à la fin récente du support de win 7 mais le pc avais besoin d'etre remis a plat a cause de nombreux plantage (du a un problème d'interface chaise clavier )

C'est un de ces utilisateurss qui a l'habitude de trifouillé les paramètres dans tout les sens , sans savoir ce qu'il fais mais bon il le fais comme même et après c'est jamais eux
Le #2089737
Psyconaute a écrit :

LinuxUser a écrit :

Psyconaute a écrit :

Il aurait surement plus d'utilisateur si ils étoffaient leur logiciel un peut au niveau compatibilité car sur certaines vieille machines le logiciel cause des pages bleu sous Windows

J'ai essayé sous win 7 et win10 même résultat alors qu'il y'a encore 1 ans le soft tournais sans problème (sous win 7 ) , plantage de 1 ou plusieurs drivers (a chaque fois d'autres pas de constante au niveau de drivers qui crash), après quelques minute de lecture de flux TV avec l'appli.

La config en question :
CM : MSI P43 Neo
CPU : Intel® Core™2 Quad Q9550 2.83 Ghz
Ram : 2x2 Go DDR2 800 MHz Kingston Hyper X
GPU : Geforce GT730 2Go Passive
Disque systeme : SSD Crucial MX500 (500Go)

Évidemment j'ai vérifier le matérielle Ram test, Bench Graphique, stress test Cpu, test de consommation global.... mais RAS.

Impossibilité de passé la machine sous linux a cause de l'utilisateur qui n'a jamais connu que Windows depuis ça version 3.0 seul exception (il n'a jamais été sur vista , win 8, 8.1 )


Tous les utilisateurs a qui j'ai proposé Linux et qui l'ont adopté n'avaient connu que Windows.

Le truc, c'est faire un état des lieux des besoins (quels logiciels il utilise, quelles fonctionnalités il utilise dans ces logiciels), du matériel (PC mais aussi imprimantes, scanners etc), et que celui-ci soit évidemment d'accord pour changer.
Cette phase est extrémement importante, parce qu'installer Linux, tout le monde peut le faire, mais ignorer le contexte et les besoins, c'est aller au désastre et c'est la garantie évidente (et logique) d'un retour en arrière.
D'ailleurs, il y en a aussi qui essaient de passer à Linux eux-même (pourquoi pas), mais qui ignorent cette phase (mauvaise idée).

Si tout est ok, on peut faire comme la gendarmerie, remplacer tous les logiciels (hop VLC, Firefox, LibreOffice et autres), puis dans un second temps changer l'OS.
Et si on opte pour une distrib qui imite l'interface de WIndows, l'utilisateur n'est que très peu perturbé (perso je met gnome 3 avec quelques addons, et ca se passe très bien).


Le bilan a été fait l'utilisateur n'en veut pas rien a faire.... je peut comprendre il a déja un certain age et il a l'habitude de son MS Word , Excel, outlook, je l'ai déja fais changer un peut avec vlc a la place du media player original, Firefox a la place de ie / edge / chrome et quelques autres choses encore, ça a déja été chaud de le faire passé sous windows 10 à la fin récente du support de win 7 mais le pc avais besoin d'etre remis a plat a cause de nombreux plantage (du a un problème d'interface chaise clavier )

C'est un de ces utilisateurss qui a l'habitude de trifouillé les paramètres dans tout les sens , sans savoir ce qu'il fais mais bon il le fais comme même et après c'est jamais eux


Lol, si il veut pas il veut pas.

Perso, ce que j'ai fais pour les gens comme ça, c'est radical, mais au moins je suis plus embêté.
Si tout est ok pour passage à Linux, mais qu'il veut rester sur Windows, ok, c'est son choix, je le respecte, par contre je n'intervient plus pour ses problèmes (MAJ, bugs, crash, virus, autres), je n'en ai aucunement l'obligation et cela ne me concerne pas.

Il voit avec le support MS, ou dans un magasin (je ne travaille pas pour MS).

Et moi je suis tranquille (je ne m'occupe plus de ceux qui switchent pas, et ceux qui switchent - parce que c'est possible - ont beaucoup moins de soucis).

J'avoue que c'est radical, mais j'en avait marre de chercher comment réparer des trucs a chaque MAJ, passer des heures à dévéroller des PC etc...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme