Motorola Razr : un écran souple bien fragile sur les premiers tests

Le par  |  1 commentaire(s)
Motorola RAZR 2019 03

Le Motorola Razr sera disponible sous peu aux Etats-Unis mais les premiers testeurs aux Etats-Unis montrent que l'affichage souple sera sans doute une cause de fragilité de l'appareil mobile.

Les premières générations de smartphones avec écran souple repliable ne brillent pas franchement par leur solidité. Cela a valu à Samsung l'obligation de reporter de plusieurs mois le lancement du Galaxy Fold après les problèmes d'écran abîmé constaté par les premiers testeurs.

Motorola RAZR 2019 01

Le smartphone Motorola Razr 2019, dont la commercialisation va débuter aux Etats-Unis, pourrait se montrer tout aussi fragile, si l'on en croit les remarques des premiers testeurs.

L'affichage souple semble en effet être très facile à faire sortir de son logement en tirant dessus ou lors du passage au format replié, au risque de le détruire très rapidement.

Le fabricant a d'ailleurs lui-même indiqué dans une vidéo que des bosses pouvaient apparaître sur l'écran souple du Motorola Razr sans que cela ne porte préjudice à son fonctionnement.

La charnière semble également attirer négativement l'attention par sa façon de couiner à l'usage et par une finition qui n'inspire pas confiance, surtout pour un smartphone qui sera proposé à plus de 1500 €.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2090365
"Le fabricant a d'ailleurs lui-même indiqué dans une vidéo que des bosses pouvaient apparaître sur l'écran souple du Motorola Razr sans que cela ne porte préjudice à son fonctionnement."

... et ne peut pas être une raison valable pour un retour en garantie.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme