NASA : 7 nouvelles planètes découvertes autour d'une naine rouge

Le par  |  8 commentaire(s)
Kepler exoplanete

Hier soir, la NASA invitait le monde à une conférence exceptionnelle visant à dévoiler une découverte d'envergure réalisée au-delà du système solaire. L'agence spatiale américaine a ainsi annoncé avoir découvert un étonnant système doté d'au moins 7 planètes en orbite autour d'une naine rouge.

Au cours de sa conférence d'hier soir, la NASA a finalement dévoilé sa découverte d'envergure : un système constitué d'une étoile de type naine rouge et de sept planètes. L'étoile Trappist-1 est localisée à une quarantaine d'années-lumière de notre propre système.

Ce système n'est pas véritablement inconnu, puis qu'en mai 2016, la NASA annonçait déjà l'avoir découvert, mais on ne comptait alors que trois planètes autour de son étoile. Désormais, on sait que le système compte 7 planètes, mais également qu'elles sont toutes de type rocheux.

Système Trappist-1

La précision est importante, puisque l'on estime que seules les planètes rocheuses peuvent abriter la vie. Autre signe particulièrement intéressant : ces planètes afficheraient une faible densité, et des variations de luminosité pendant leur observation laissent penser qu'elles disposent d'une atmosphère riche en eau.

La proximité de l'étoile avec ses 7 planètes ne poserait en outre pas de véritable problème, puisque la naine rouge est une étoile au rayonnement plus faible que notre propre soleil, sa luminosité ne représente que 0,05% de celle de notre soleil. Les températures en surface sur les planètes du système pourraient ainsi se montrer propices à la formation de la vie.

La NASA a déjà annoncé qu'une étude approfondie de ces planètes figurait déjà parmi les premières missions allouées au télescope James Webb qui sera positionné en orbite stable dès l'année prochaine pour prendre le relais d'Hubble. Grâce à ce nouvel outil, il sera possible d'analyser la constitution de l'atmosphère de ces planètes afin notamment d'y trouver de l'oxygène ainsi que des signes de vie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1953614
J'm'attendais à un truc un peu plus ouf mais bon, ça reste toujours intéressant
Le #1953628
Waouw super !

J'ai vu un reportage National Geographic. Le projet Orion et Horizon. Et bien mes petits loups, c'est pas gagné. Il y a tellement de "Si", de problèmes à résoudre et d'hypothèses sur la "déportation de l'espèce humaine" sur une autre planète qu'il faudrait une myriade de miracles consécutifs pour que cela fonctionne.

Regardez ce reportage, et tirez-en vos conclusions. Beaucoup d'aspects y sont envisagés (techniques, sociologiques) et je trouve ce docu-fiction très bien réalisé (1h30) :

https://www.youtube.com/watch?v=s_b-FwsCuEk

Ma conclusion : Si la Terre est menacée et doit être détruite, on sera aux premières loges et nous disparaîtrons (comme probablement bcp d'autres espèces avant nous sur d'autres mondes "habitables" dans l'Univers).


Le #1953638
On cherche des déserts arides à des distances inatteignables comme porte de sortie alors qu'on se trouve sur un petit paradis qu'on s'efforce de détruire.
Le #1953659
JCDentonMale a écrit :

On cherche des déserts arides à des distances inatteignables comme porte de sortie alors qu'on se trouve sur un petit paradis qu'on s'efforce de détruire.


C'est très bien dit
Le #1953662
JCDentonMale a écrit :

On cherche des déserts arides à des distances inatteignables comme porte de sortie alors qu'on se trouve sur un petit paradis qu'on s'efforce de détruire.


Tout est dit ! 1000% de ton avis !
Le #1953676
Eh calmez-vous, la NASA ne cherche pas des Terre 2.0 pour qu'on se tire.

Allez là-bas c'est un peu mort, mais envoyer une sonde serait possible à l'avenir.
Le #1953694
jujubibi a écrit :

Eh calmez-vous, la NASA ne cherche pas des Terre 2.0 pour qu'on se tire.

Allez là-bas c'est un peu mort, mais envoyer une sonde serait possible à l'avenir.


oui, le but n'est surement pas l'hypothese de vivre sur cette/ces planete(s).

et non, même y envoyer une sonde c'est un peu mort.
cette étoile se trouve à 40 années lumières d'ici...

le seul truc interessant c'est de savoir si y a de la vie dessus sous quelque forme que ce soit et avoir enfin une certitude "visible" de la vie ailleurs.
Le #1953990
LA NASA ANNONCE LA DECOUVERTE DE 7 EXOPLANETES DE LA TAILLE DE LA TERRE.
La NASA vient de découvrir un Système Planétaire constitué de 7 Exoplanètes dont 3 qui sont situées dans la Zone Habitable de l’Etoile du Système Planétaire qui est situé à 40 al (année lumière) de notre Système Solaire. C’est la plus grande découverte réalisée par la NASA ces 20 dernières années et nul doute aux vus des derniers puissants télescopes mis en orbite autour de la Terre, que des milliers d’exoplanètes seront découvertes dans les 10 ans à venir. (Kepler, Gaia, Hubble,…….). Les 3 planètes dans la zone habitable le sont, car elles sont suffisamment proches de l’Etoile, ce qui veut dire qu’il fait modérément chaud pour que l’eau présente sur ces planètes dites habitables ne soit pas éjectée dans l’espace (vapeur d’eau) et pas trop éloignées de l’Etoile pour éviter que l’eau ne subsiste sur la totalité des planètes dites habitables que sous forme de glace. Sur les 3500 exoplanètes déjà découvertes, c’est la première fois que la NASA découvre 7 Exoplanètes de la taille de la Terre dans le même Système Planétaire, du jamais vu.
D= 40 al
D= 40 X 365 X 24 X 3600 X 300.000.000 = 3.78 E 17 mètres ou 3.78 E 15 km.
Si l’homme pouvait voyager à la vitesse de la lumière, il lui faudrait 40 ans pour atteindre le Système Planétaire avec son Etoile et ses 7 Exoplanètes. Ces dernières sont du type Telluriques et aucune d’entre elles n’est Gazeuse tels que le sont Jupiter, Saturne, Neptune et Uranus, les 4 Géantes Gazeuses de notre Système Solaire.
Si il n’est pas envisageable d’envoyer une mission habitée, il est possible d’envoyer un Vaisseau Spatial totalement automatisé et informatisé qui voyagerait sur la moitié du trajet à Accélération Constante pour atteindre le dixième de la Vitesse de la Lumière et qui décélérait sur le seconde moitié du trajet. Ce serait une Mission Spatiale du type ICARE Le Vaisseau serait équipé de réacteurs à fusion nucléaire et il faudrait énormément de carburant pour alimenter les réacteurs tout au long du trajet. Le Vaisseau serait truffé d’appareils de mesure qui enverrait les résultats vers la Terre, ils mettraient 40 ans pour rallier le Système Planétaire à la Terre.
GAMMA(A) : Accélération du Vaisseau Spatial
GAMMA(D) : Décélération du Vaisseau Spatial
Nous avons GAMMA(A) = - GAMMA(D)
Hypothèse : considérons un Voyage Interstellaire de 50 ans, la moitié du trajet aller s’effectuerait à Accélération Constante durant 25 ans pour atteindre le dixième de la Vitesse de la Lumière soit 30.000 km/s et l’autre moitié du trajet aller s’effectuerait quant à lui à Décélération Constante durant 25 ans également.
CALCUL DE L’ACCELERATION DU VAISSEAU SPATIAL GAMMA(A)
GAMMA(A) = Delta (V)/Delta (T) avec Delta (T) = 25 ans
Delta (V) = V(1) – V(0) = 30.000.000 – 30.000/3600 = 30.000.000 m/s
GAMMA(A) = 30000000/(25 X 365 X 24 X 3600) = 0.04 m/s² << 9.81 m/s² l’Accélération de la Pesanteur Terrestre. LA MISSION DU VAISSEAU SPATIAL SERAIT UN ALLER SIMPLE SANS RETOUR.

Alain Mocchetti
Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
UFR Sciences de Metz
alainmocchetti@sfr.fr
alainmocchetti@gmail.com
@AlainMocchetti


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]