NASA : un astronaute perd un miroir dans l'espace

Le par  |  5 commentaire(s)
ISS-nasa-sortie-extravehiculaire

Lors d'une sortie extravéhiculaire, l'astronaute américain Chris Cassidy a malencontreusement perdu un miroir.

C'est lorsqu'il intervenait à l'extérieur de la Station Spatiale internationale (ISS) que l'astronaute américain Chris Cassidy a perdu un des miroirs faisant partie de la liste des outils intégrés à sa combinaison.

ISS-nasa-sortie-extravehiculaire

La mission de manutention a toutefois pu être menée à son terme avec succès, le binôme formé avec Bob Behnken visait à remplacer une batterie de 194 kg au cours d'une mission de plus de 6 heures.

Le miroir perdu fait une longueur de 12 cm pour 7 cm de largeur, ils sont accrochés aux combinaisons au niveau des poignets et servent principalent à permettre aux astronautes de voir dans des angles morts. Puisque la combinaison et le scaphandre sont trop imposants pour accéder à certains angles, les astronautes font l'usage de miroirs pour s'offrir une vue de composants inaccessibles directement.

Au cours de la mission de manutention, un des miroirs de Chris Cassidy s'est détaché et s'est rapidement retrouvé hors de portée. Il rejoint ainsi un vaste lot de plusieurs milliards de déchets en orbite autour de la Terre, lancés à plus de 27 000 km/h.

L'événement parait anodin, mais il relance l'intérêt de trouver des solutions visant à assainir notre orbite proche afin d'éloigner au maximum les risques de collisions et scénarios catastrophes comme celui abordé dans le film de fiction Gravity.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2102752
Non seulement on pollue la planète mais en plus son entourage...

Quand il faisait un temps qui n'était pas de saison "C'est la faute aux Spountnik" disait ma grand mère j'me demande si elle avait pas raison en fin de compte
Le #2102755
Le miroir le plus rapide du monde.
Le #2102762
Comment il va faire pour se raser maintenant ?
Le #2102764
j'aime bien la précision du poids de la batterie qui aurait sans doute eu une importance si on était sur terre mais pas vraiment en zero G
Le #2102787
Nucleon a écrit :

j'aime bien la précision du poids de la batterie qui aurait sans doute eu une importance si on était sur terre mais pas vraiment en zero G


Le mot poids n'apparait pas.
On a une valeur en kg, ce qui correspond à une masse (on utilise souvent le kg pour le poids mais c'est un abus de langage).
Donc techniquement, l'article est correct.
La masse des objets en Zero G à une importance, car c'est d'elle dont dépend l’inertie.

En Zero G, la batterie n'a pas de poids, mais sa masse de 174kg fait qu'il est difficile de la bouger (= changer sa trajectoire)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme