NASA : Le rover Curiosity change de cerveau après une panne sur Mars

Le par  |  14 commentaire(s)
Curiosity

La sonde Curiosity a récemment été contrainte de changer de "cerveau" suite à une panne intervenue le 15 septembre dernier.

La sonde robotisée Curiosity est en place sur Mars depuis le 6 aout 2012 et a déjà dépassé toutes les attentes du monde scientifique. Pour autant, la NASA compte bien exploiter le robot le plus longtemps possible, mais les signes de vieillesse se font sentir.

Curiosity photo anniversaire martien

Le 15 septembre dernier, une avarie a de nouveau contraint la sonde à basculer sur son deuxième "cerveau". Le Jet Propulsion Lab a lancé la procédure de bascule, car Curiosity n'était plus en mesure de stocker les données scientifiques et techniques clés sur son cerveau actuel.

La sonde dispose de deux cerveaux : Side-A et Side-B. Lors de son atterrissage sur Mars, la sonde opérait sur son cerveau Side-A qui a connu plusieurs défaillances, la sonde avait alors opéré une première bascule vers Side-B en 2013. Après 5 années à fonctionner sur Side-B, ce dernier vient de connaitre son premier problème d'envergure, refusant d'écrire en mémoire certaines données.

Le cerveau Side-A est actuellement trop endommagé pour permettre de maintenir la mission de Curiosity telle qu'elle a été prévue, mais il peut toutefois maintenir la sonde en tant que système d'appoint. Les chercheurs du JPL de la NASA vont ainsi tenter de comprendre le problème intervenu sur le cerveau B et tenter de le résoudre pour l'exploiter à nouveau pleinement.

Seule la mémoire à long terme de Curiosity est touchée par le dysfonctionnement, la sonde peut être commandée sans aucun problème, elle n'est donc pas directement menacée par l'avarie.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2035659
Videz les caches !!!!
Le #2035661
A chaque fois que je vois un des rovers sur Mars, je me dis que c'est un truc de dingue !
Concevoir un rover capable de résister au voyage, à l'atterrissage et être opérationnel bien plus longtemps que prévue en remplissant ses missions avec succès dans un milieu dès plus hostile, à des millions de kilomètres de nous....
Le #2035677
J'avais fait un petit résumé de tous les ennuis de notre robot préféré

https://www.generation-nt.com/curiosity-rover-mars-nasa-actualite-1950694.html#1950694_4_2010445
Le #2035703
Si on pouvait faire ça avec nos présidents...
Le #2035729
Concernant Curiosity, "les signes de vieillesse se font sentir." ? Quand je pense que la petite sonde Opportunity qui est à sa 15e saison sur mars (j'espère qu'on ne devra pas ajouter RIP), avec une technologie plus ancienne... De toute façons, c'est une superbe aventure !
Mais ce qui m'agace c'est la manière de communiquer vis à vis du grand public en disant qu'on a changé de cerveau par ex. Comme si les gens ne savaient pas ce qu’était un ordinateur embarqué. Mais le pompon c'est la formule utilisée par le CNES pour commenter la mise en fonction d'une sonde : "nous allons pouvoir faire de la science" !
Ha bon, pas de la pâtisserie ? je suis tout estourbit d'apprendre ça ! C'est à ces détails qu'on voit que nous sommes collectivement pris pour des neu-neu, un troupeau de décérébrés abreuvés de malbouffe télévisuelle !
Le #2035730
Il y a l'usure, l'environnement difficile mais aussi les radiations ionisantes du rayonnement cosmique.

Souvenez-vous, sur le toit de la centrale de Tchernobyl, les robots nettoyeurs tombaient en panne quelques heures seulement après leur exposition. Certes, le taux de radiation était énorme mais cela signifie que celles-ci affectent aussi bien la technologie que le biologique.

Bonne chance à ceux qui iront sur la planète rouge. Ce ne sont pas des bases qu'ils vont y construire mais des nécropoles. Bon voyage et adieu.
Le #2035742
yusdaforce a écrit :

Si on pouvait faire ça avec nos présidents...


Il faudrait pour ça qu'ils aient 2 cerveaux. Mais apparement certains n'en ont qu'un demi
Le #2035783
il fait quoi ce robot ?
de convret je veux dire ?
il plante des arbres ?
il prepare le terrain ?
Le #2035792
belaid12002 a écrit :

il fait quoi ce robot ?
de convret je veux dire ?
il plante des arbres ?
il prepare le terrain ?


Il récolte des données d'un environnement inconnu de l'homme ; c'est déjà pas mal de connaître les variations de température, de vent, d'ensoleillement, de radiations...

Ca peut servir à d'éventuelles missions habitées ou à modifier la conception des futures machines...

Puisqu'on a pourri la Terre, faudra bien aller ailleurs, à terme...
Le #2035803
belaid12002 a écrit :

il fait quoi ce robot ?
de convret je veux dire ?
il plante des arbres ?
il prepare le terrain ?


Les ressources sur terre sont limité et disparaisse petit pars petit pour certaines donc faire des repérage pour de futurs exploitations minières va devenir une enjeu d'importance d'ici quelques décennies.

Les drones étant de plus en plus performant l'idée de crée des exploitations minières automatique et autonome s’avère peux-être plus réaliste sur du futur proche que la colonisation humaine.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme