Le navigateur Internet le plus utilisé en 2019 est ...

Le par  |  41 commentaire(s)
internet

Chaque jour, des milliards d'utilisateurs effectuent des recherches en ligne, et PreciseSecurity.com nous indique quel est le navigateur qui est le plus utilisé à travers le monde.

Sans grande surprise, PreciseSecurity.com nous partage le bilan 2019 des navigateurs Internet, et c'est bel et bien Google Chrome qui reste très largement devant en termes de popularité.

Au fil des années, Google a réussi à imposer son navigateur, chassant la concurrence assez facilement jusqu'à assurer une domination quasi sans partage. L'explosion du mobile aura été un facteur de progression important pour Google Chrome, installé par défaut dans les milliards de smartphones Android diffusés dans le monde ainsi que les tablettes.

L'écosystème de Google séduit les utilisateurs par son aspect ergonomique et large dans ses applications, renforçant un peu plus l'usage de Chrome auprès des utilisateurs.

Cela permet à Google de disposer du navigateur Internet le plus utilisé dans le monde, mais également du service Mail le plus populaire avec Gmail mais également du service de géolocalisation le plus utilisé de la planète avec Maps.

Chrome pour Android représente à lui tout seul 33.14% de parts de marché, suivi de Chrome 78 avec 23.71%. En troisième position, on retrouve Safari pour iPhone avec 11.01% puis Firefox 70 qui s'effondre avec seulement 3.15%. Chose étonnante, Samasung Internet 10.1 s'offre la 6e place avec 2.21% de parts de marché quand Edge 18 stagne à 1.76%.

En fonction des continents, l'usage des services est bien différent : on trouve un équilibre quasi parfait entre Chrome Android, Chrome 78 et Safari iPhone en Amérique du Nord, tandis que les deux Chrome s'offrent presque 60% du marché en Europe tout en laissant à peine plus de 10% à Safari. Enfin en Asie, 63% du marché revient à Chrome contre 7% à peine pour Safari.

Sur l'année 2019, on constate un recul net de Firefox et Internet Explorer et pour cause : désormais plus de la moitié de la fréquentation sur Internet se fait depuis un mobile, des plateformes sur lesquelles l'installation de navigateurs tiers implique une étape supplémentaire pour l'utilisateur.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2087826
La claque pour Edge quand meme !!
Le #2087831
"Imposer", oui c'est le mot !
Le #2087834
Devrait-on refaire la même chose que sur Windows, et imposer une fenêtre de choix au premier démarrage du téléphone ?
Le #2087835
saepho a écrit :

Devrait-on refaire la même chose que sur Windows, et imposer une fenêtre de choix au premier démarrage du téléphone ?


Je me posais justement la question.
Pourquoi a t'on imposé à MS de demander le choix du navigateur et pas à Google ?
Le #2087836
Narcos a écrit :

La claque pour Edge quand meme !!


MS n'a jamais pu rattraper son retard en terme de fonctionnalités et de plugin sur ses navigateurs, Edge n'y a pas échappé, et pourtant quand on vois la puissance de MS on se demande s'ils ne s'en foutent pas un peu (beaucoup)
Le #2087837
sansimportance a écrit :

saepho a écrit :

Devrait-on refaire la même chose que sur Windows, et imposer une fenêtre de choix au premier démarrage du téléphone ?


Je me posais justement la question.
Pourquoi a t'on imposé à MS de demander le choix du navigateur et pas à Google ?


Cela a été demandé plusieurs fois pour info, le seul problème est que windows est considéré comme un BS - il fait partie du support - alors que google est un BL - une couche logique 'indépendante' du support (oui oui 'indépendante' =) ).

Juste a cause de cette définition, Google a la possibilité de refuser. Après la dernière fois que j'avais regardé, il était question de changer cette définition, ou plutôt de requalifier Google sur ce sujet.

Pour aller plus loin: ca n'impactera pas que cette définition, cela voudrais dire qu'en ADR, le process pour les téléphones seraient différent, les règles en entreprises seront alors impactées, dans le sens où une marque de tél pourrait être interdite mais également la marque du SE, ce qui autorisera les entreprises a réaliser des contrôles afin de valider que vous avez toujours le SE déclaré. (ce n'est qu'un impact parmis d'autre)
Le #2087838
c'est quand mème pas difficile d'en mettre un autre !!!!
Le #2087839
Pour Firefox, c'est dommage, mais ça reflète le retard qu'ils accumulent depuis des années.

Au lieu de passer leur temps à changer l'icône et modifier les menus, ils feraient mieux de se focaliser sur les performances et un meilleur support du HTML 5.

Même pour les développeurs, c'est presque impossible d'utiliser Firefox tellement ça rame en debuggant du JavaScript. Et ce, même avec la "Developer Edition".

Le choix se limite donc à Chromium et ses dérivés...
Le #2087841
JCDentonMale a écrit :

Pour Firefox, c'est dommage, mais ça reflète le retard qu'ils accumulent depuis des années.

Au lieu de passer leur temps à changer l'icône et modifier les menus, ils feraient mieux de se focaliser sur les performances et un meilleur support du HTML 5.

Même pour les développeurs, c'est presque impossible d'utiliser Firefox tellement ça rame en debuggant du JavaScript. Et ce, même avec la "Developer Edition".

Le choix se limite donc à Chromium et ses dérivés...


FF marche très bien. Je ne constate pas de différence de vitesse avec chrome.
Le #2087843
Personne ne parle de l'installation de Chrome lors de l'installation d'autres softs ? Je ne sais pas si ça se fait encore mais il n'y a pas si longtemps, si l'on oubliait de décocher Chrome, il était vite installé...

Et que dire sur différents sites Google qui détectent que le navigateur utilisé n'est pas Chrome et propose d'installer un navigateur "plus rapide et performant"...

Firefox peut difficilement se battre contre ça.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme