Neutralité du Net : la FCC choisit d'y mettre fin

Le par  |  41 commentaire(s) Source : La Tribune
Ajit Pai

La fin de la neutralité du Net a été décidée par la FCC aux Etats-Unis après une consultation publique gavée de fakes et de faux comptes. Les opérateurs vont pouvoir donner des priorités de bande passante à ceux qui pourront les payer.

En nommant à la tête de la FCC Ajit Pai, un farouche opposant à la Neutralité du Net, mesure des derniers temps du mandat Obama, Donald Trump avait sans doute déjà sonné le glas de cette philosophie voulant mettre sur le même plan tous les fournisseurs de services du Web en ne donnant pas de priorité de bande passante aux différents acteurs et aux consommateurs, qu'ils soient gros ou petits, afin de fournir une qualité de service égale pour tous.

logo fccCe principe vient d'être abrogé par décision de la FCC, permettant aux opérateurs de fournir un meilleur accès en ligne à ceux qui pourront y mettre le prix.

Si cette idée de prioritisation n'est pas dénuée de bon sens, elle ouvre surtout la voie à un Internet à deux vitesses, avec une qualité de service optimale pour ceux qui peuvent y mettre le prix et une qualité d'accès plus moyenne pour les autres, créant une discrimination et en opposition avec la notion d'Internet comme un bien public accessible à tous.

Pendant que les anti-neutralité du Net se félicitent d'une décision qui va donner les coudées franches aux opérateurs télécom, les pro-Neutralité alertent sur le risque de musellement de la parole et de la visibilité des minorités et petites entreprises, au profit des seuls grands groupes.

Si la décision de la FCC concerne avant-tout le marché US, elle est suivie de près en Europe où la question se pose également, et alors que les opérateurs télécom militent depuis des années pour abroger la Neutralité du Net ou au moins en réduire le périmètre.

Pourtant, Sébastien Soriano, président de l'Arcep, a redit récemment l'importance de cette conception du fonctionnement de l'Internet et son attachement à le maintenir. Il reste que la prise de position des USA va pouvoir alimenter le discours des opérateurs télécom en quête d'érosion de ce principe.

On notera que la consultation publique ouverte par la FCC sur cette question du maintien ou non de la Neutralité du Net est devenue un modèle de détournement et de dégradation d'un outil démocratique, avec des millions de commentaires fabriqués sur le même modèle et issus de faux comptes (bots, personnes décédées...), au point que certains y voient un "péril pour la démocratie", la voix du peuple étant étouffée sous les tentatives d'influence.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1992364
Si ça arrive dans mon pays je me fais seppuku.

(gouvernement d'attardés...)
Le #1992365
C’est une catastrophe. Et pour une fois c’est pas ironique.

Reste plus qu’à espérer que les US continuent leur enfermement sur eux-mêmes et que ça ne transpire pas jusqu’à chez nous.

Mais faut pas se faire trop d’illusions, depuis les traités commerciaux et depuis que les grands groupes peuvent poursuivre les états qui entravent leur (esclavage) expansion à travers le monde, ils ont ouvert un boulevard pour faire la même chose en Europe.
Le #1992371
C’était plié d'avance la bas... plus qu'à viré la sécurité social qui profite aux sales pauvres mis en place pars Obama et les USA seront enfin redevenu se qu'ils ont toujours été, un pays ou tu peux chié sur les plus faibles de manière jubilatoire.

Obama et ses idées quasi communiste c’était limite une hérésie.
Le #1992373
Çà va nous touché par effet ricochet puisque un bonne parti du trafique internet passe par les USA, (câble transatlantique et autres ...)

Quelque chose me dit que Comcast va de nouveau faire des vagues avec des histoires de bridage cette fois ci autorisé, mais bon ça sens le bridage a plein nez pour pas mal de sites, =>tu peut pas payé, c'est pas grave on en mettra moins dans les tuyaux ....

FCC

la neutralité du net n'est pas la pour faire jolie, elle est la pour évité les dérives prévisible mais bon, comme d'habitude une histoire de pognons, de lobby, rien de plus....
Le #1992375
Clair. De toute façon, on banquerait quand même un minimum puisque pour accéder à leurs daubes, il faudrait passer par le tuyau dont ils sont proprios.
Étant à l’autre bout du monde, je me vois mal expliquer à l’américain moyen pourquoi je paye moins cher que lui pour accéder à des contenus juste à côté de chez lui.

Bref, paiement au kilomètre ou au Mb/s.
Ce qui faisait que Internet était Internet n’est plus.
Le #1992377
C’est etrange ... le coût des infrastructures d’internet est ridicule et amorti depuis des années par les opérateurs et autres fournisseurs. Que ce soit ici ou aux USA.

Cela s’apparente plus à un impôt / taxe qu’autre chose. La bande passante coûte de moins cher c’est comme avec les telecoms... ce sera même amené à être ridiculement bas dans quelques années.

Comment justifier de payer plus pour un internet qui est DÉJÀ rapide pour celui qui a la fibre par exemple ?

Ils vont le rendre ... moins rapide volontairement ?

Le #1992378
sandramcc a écrit :

C’est etrange ... le coût des infrastructures d’internet est ridicule et amorti depuis des années par les opérateurs et autres fournisseurs. Que ce soit ici ou aux USA.

Cela s’apparente plus à un impôt / taxe quatre chose. La bande passante coûte de moins cher c’est comme avec les telecoms... ce sera même amené à être ridiculement bas dans quelques années.

Comment justifier de payer plus pour un internet qui est DÉJÀ rapide pour celui qui a la fibre par exemple ?

Ils vont le rendre ... moins rapide volontairement ?


Ouep mais il ne s'agi pas d’amortissement mais de profits.

Les boites factureront les services tout simplement... gros abonnement grand débits petit abonnement petit débits, fonctionnement à la carte... çà va pas changer grand chose chez eux, au USA tout fonctionne a la carte même les hôpitaux.
Le #1992379
Il est grand temps de contester fortement la main-mise sur internet par les USA, cela urge. Pas étonnant que certains pays dictatoriaux créent leur web interne.
Le #1992381
Je crois qu'ils ne se rendent pas bien compte de l'impact que ça aura dans le futur

Ils pensent que ça va jouer sur quelques points précis mais c'est tout le système qui, à terme, va s'en trouver impacté

Et vous inquiétez pas, en France ils rêvent depuis longtemps de pouvoir faire pareil ...
Le #1992383
je le sens mal pour l europe
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme