New Horizons prend des images à 6,12 milliards de km de la Terre

Le par  |  20 commentaire(s)
New Horizons

La sonde spatiale New Horizons a pris les images de deux objets de la ceinture de Kuiper et établit un nouveau record.

La sonde spatiale New Horizons a été lancée en janvier 2006 avec pour principale mission l'étude de Pluton et de ses satellites naturels. Un survol de la planète naine a ainsi eu lieu mi-2015. Une mission secondaire de New Horizons est le survol et l'étude d'objets de la ceinture de Kuiper.

En décembre dernier, New Horizons a permis la capture d'images et selon l'agence spatiale américaine, jamais une image n'avait été prise aussi loin de la Terre. La sonde spatiale se trouvait alors à 6,12 milliards de km de notre planète bleue.

Cette distance représente 40,9 unités astronomiques, sachant qu'une unité astronomique représente la distance entre la Terre et le Soleil. Un image montre un objet de la ceinture de Kuiper au nom de 2012 HZ84. Une autre image est celle de 2012 HE85.

New-Horizons-2012-HZ84-et-2012-HE85
La Nasa écrit que la sonde spatiale New Horizons est en bonne santé et actuellement en hibernation. Elle sortira de son sommeil électronique le 4 juin prochain. Un objectif est un objet de la ceinture de Kuiper au nom de 2014 MU69.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2001079
Je comprends tellement pas comment on peut récupérer des infos à une telle distance...
Le #2001082
Safirion a écrit :

Je comprends tellement pas comment on peut récupérer des infos à une telle distance...


C'est aussi la question auquel je me la pose...
Déjà le Wifi, je sors de mon domicile, je n'ai plus accès a mon Wifi !

Communication par Laser? J'y crois pas trop...
Par Sat disposés un peu partout? Mhh j'y crois pas non plus.
Le #2001083
Safirion a écrit :

Je comprends tellement pas comment on peut récupérer des infos à une telle distance...


L'émetteur de la sonde n'est pas puissant, il faut donc, comme lorsqu'on se parle d'un champ à un autre, parler distinctement.

Les données sont transmises par la sonde avec un débit inférieur à celui d'un vieux modem. On envoie donc peu de données à la fois (on "parle" lentement, en articulant bien en quelque sorte, donc moins de risque de perte de données).

La sonde dispose d'un antenne dite directionnelle, qui envoie les informations dans un cône qui entoure la Terre - c'est pour ça qu'il est important de conserver à la sonde une orientation précise même lors de son déplacement.

Sur Terre, c'est souvent l'antenne de l'observatoire radio de Jodrell Banks qui est utilisé pour recevoir le flux. Cette antenne gigantesque est capable de distinguer un signal très très faible, tel que celui de la sonde, l'astuce étant d'émettre à une fréquence pas trop encombrée par d'autres émetteurs.

Tout est dans la capacité d'amplification du signal, afin qu'on ait quelque chose à l'arrivée.

Une fois tout le "message" reçu, il est reconstitué puis traité pour obtenir l'image, ou tout autre information envoyée.

J'espère que ça répond un peu à la question.
Le #2001084
- premier commentaire modifié -
Le #2001087
BorisGodounov a écrit :

Safirion a écrit :

Je comprends tellement pas comment on peut récupérer des infos à une telle distance...


L'émetteur de la sonde n'est pas puissant, il faut donc, comme lorsqu'on se parle d'un champ à un autre, parler distinctement.

Les données sont transmises par la sonde avec un débit inférieur à celui d'un vieux modem. On envoie donc peu de données à la fois (on "parle" lentement, en articulant bien en quelque sorte, donc moins de risque de perte de données).

La sonde dispose d'un antenne dite directionnelle, qui envoie les informations dans un cône qui entoure la Terre - c'est pour ça qu'il est important de conserver à la sonde une orientation précise même lors de son déplacement.

Sur Terre, c'est souvent l'antenne de l'observatoire radio de Jodrell Banks qui est utilisé pour recevoir le flux. Cette antenne gigantesque est capable de distinguer un signal très très faible, tel que celui de la sonde, l'astuce étant d'émettre à une fréquence pas trop encombrée par d'autres émetteurs.

Tout est dans la capacité d'amplification du signal, afin qu'on ait quelque chose à l'arrivée.

Une fois tout le "message" reçu, il est reconstitué puis traité pour obtenir l'image, ou tout autre information envoyée.

J'espère que ça répond un peu à la question.


Oui, ça répond tout à fait à ma question
Merci
Le #2001091
BorisGodounov a écrit :

Safirion a écrit :

Je comprends tellement pas comment on peut récupérer des infos à une telle distance...


L'émetteur de la sonde n'est pas puissant, il faut donc, comme lorsqu'on se parle d'un champ à un autre, parler distinctement.

Les données sont transmises par la sonde avec un débit inférieur à celui d'un vieux modem. On envoie donc peu de données à la fois (on "parle" lentement, en articulant bien en quelque sorte, donc moins de risque de perte de données).

La sonde dispose d'un antenne dite directionnelle, qui envoie les informations dans un cône qui entoure la Terre - c'est pour ça qu'il est important de conserver à la sonde une orientation précise même lors de son déplacement.

Sur Terre, c'est souvent l'antenne de l'observatoire radio de Jodrell Banks qui est utilisé pour recevoir le flux. Cette antenne gigantesque est capable de distinguer un signal très très faible, tel que celui de la sonde, l'astuce étant d'émettre à une fréquence pas trop encombrée par d'autres émetteurs.

Tout est dans la capacité d'amplification du signal, afin qu'on ait quelque chose à l'arrivée.

Une fois tout le "message" reçu, il est reconstitué puis traité pour obtenir l'image, ou tout autre information envoyée.

J'espère que ça répond un peu à la question.


Merci
Le #2001095
et n'oublié pas que c dans l'espace y a pas grand chose qui gêne le signal !!

du wifi dans l'espace porte beaucoup plus loin que sur terre

Le #2001097
mickeymouse3d a écrit :

et n'oublié pas que c dans l'espace

du wifi dans l'espace porte beaucoup plus loin que sur terre


Là c'est vraiment "beaucoup" mieux, c'est 6 milliards de km
Le #2001098
skynet a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

et n'oublié pas que c dans l'espace

du wifi dans l'espace porte beaucoup plus loin que sur terre


Là c'est vraiment "beaucoup" mieux, c'est 6 milliards de km


Voyager :
""Le signal est alors émis sous la forme d'ondes radio en direction de la Terre. Les ingénieurs qui ont conçu les sondes Voyager ont opté pour les plus hautes fréquences disponibles à l'époque. À savoir la bande S (2 à 4GHz) et la bande X (8GHz).

Ce qui est bien plus surprenant c'est que les sondes Voyager émettent leur signal avec une puissance inférieure à 23 watts. C'est moins que certaines antennes de téléphonie mobile.""

Mon record perso sur terre avec du wifi c 6 kms
Le #2001100
mickeymouse3d a écrit :

skynet a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

et n'oublié pas que c dans l'espace

du wifi dans l'espace porte beaucoup plus loin que sur terre


Là c'est vraiment "beaucoup" mieux, c'est 6 milliards de km


Voyager :
""Le signal est alors émis sous la forme d'ondes radio en direction de la Terre. Les ingénieurs qui ont conçu les sondes Voyager ont opté pour les plus hautes fréquences disponibles à l'époque. À savoir la bande S (2 à 4GHz) et la bande X (8GHz).

Ce qui est bien plus surprenant c'est que les sondes Voyager émettent leur signal avec une puissance inférieure à 23 watts. C'est moins que certaines antennes de téléphonie mobile.""

Mon record perso sur terre avec du wifi c 6 kms


Avec un amplificateur ou juste le wifi de la box Opérateur? xD
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme