Nikola One : le poids lourd à hydrogène qui promet jusqu'à 1900 kilomètres d'autonomie

Le par  |  16 commentaire(s)
Nikola One

L'entreprise Nikola a officialisé son premier poids lourd électrique alimenté par une pile à combustible à hydrogène. Le Nikola One permet ainsi en principe d'atteindre une autonomie de 1900 kilomètres.

L'entreprise Nikola veut révolutionner le secteur des poids lourds en proposant une machine capable de se passer de gasoil pour se tourner vers l'énergie électrique. La concrétisation de cette vision est le Nikola One, un engin doté d'une motorisation électrique alimentée par une pile à combustible à hydrogène.

Le camion promet de 800 à 1200 miles d'autonomie (1287 à 1930 km) sur un "plein" et développe une puissance de 1000 chevaux, avec une absence d'émissions polluantes. Le moteur électrique doit offrir une plus grande souplesse et efficience grâce à un couple très élevé et la récupération d'énergie au freinage.

Nikola One

La cabine proposera une console de bord avec un grand écran et un système de navigation intelligent calculant les itinéraires les plus pertinents entre deux points. Une grande partie des commandes et contrôles du véhicule pourront passer par l'écran tactile, à la manière de celui des véhicules électriques Tesla.

Nikola One tableau bord

Mais pour rendre ce poids lourd utilisable concrètement, c'est donc un réseau de stations de recharge à hydrogène qu'il va falloir bâtir. Nikola annonce donc la création de stations de recharge aux Etats-Unis et au Canada à partir de 2018 et tout au long de 2019, sachant que le camion Nikola One sera commercialisé à partir de 2020.

A côté du Nikola One, l'entreprise compte proposer un modèle Nikola Two aux performances similaires mais sans la cabine de couchage intégrée et avec une plus grande manoeuvrabilité. Il faudra là aussi patienter jusqu'à la prochaine décennie pour sa commercialisation.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1936863
Super encore plus dangereux que les carburants traditionnels ! 1900KM d'autonomie quand même...


Le mec qui conduit le camion et qui à un accident ou un problème avec toute cette hydrogène, c'est le double de l'autonomie du camion qu'il va parcourir par voie aérienne si ça lui pète sous les fesses...

L'article ne précise pas quelle type d'hydrogène est utilisé, car deux formes existent... ( hydrogène ou dihydrogène )

La réaction entre le dihydrogène et l'oxygène de l'air est très violente, ici ça veut dire qu'elle est très exothermique ( elle dégage beaucoup de chaleur ) et elle est très rapide.

Si on active cette réaction, avec une étincelle par exemple, ça va piquer sévère.

Les explosions du mélange H2 + O2 sont bien plus violentes que la simple combustion de H2.

Après c'est vrai aussi que le verre et les métaux sont bien imperméable à l'hydrogène ( il faut une très forte pression pour pouvoir passer à travers un métal très fin ) donc si les ingénieurs ont fait ça bien, il y a moyen que ça soit intéressant.

Je reste tous de même sceptique sur certains points, notamment en cas d'accident.

EDIT Principe de la pile à hydrogène :
- http://eduscol.education.fr/orbito/pedago/pileh2/pile1.htm


BWAAAH BWAAAH BWAAAH !
Le #1936865
Ca ne serait que du H2. Je ne crois pas que H soit stable.
Effectivement, bonjour les bombes roulantes et les stations services explosives.

Bon, comme dit et redit et redit (mais y a-t-il un journaliste dans la salle?) de toutes façons, le H2 ne se produit qu'avec des bilans énergétiques et environnementaux désastreux. Ca n'est pas une source d'énergie, juste une mauvaise manière de stocker de l'énergie d'origine nucléaire ou fossile (ou solaire, si on est très très très patient. Parceque l'électrolyse, bonjour...). On n'est pas près d'être proche de voir des stations services de H2

Pourquoi je réponds à cette brève, moi?
Le #1936867
mais que l'on stop de transport longue distance par camion. on passe le tout par le train.

Pas de gazole, pas de batterie, c'est électrique et en gare on charge le conteneur sur un camion qui fera les 50Km qui le sépare de l'usine

un train c'est quand même 3600 tonnes a 100km soit 80 camions
Le #1936872
Swag !
Le #1936888
MickHammer a écrit :

mais que l'on stop de transport longue distance par camion. on passe le tout par le train.

Pas de gazole, pas de batterie, c'est électrique et en gare on charge le conteneur sur un camion qui fera les 50Km qui le sépare de l'usine

un train c'est quand même 3600 tonnes a 100km soit 80 camions


Le gouvernement à casser le fret.

Arrangez vous avec.
Le #1936893
MickHammer >>>y'a belle lurette que ce serait fait si les divers lobbies, syndicats et autres fouteurs de merde freinaient pas des 4 fers !!!!

En suisse, ça marche nickel !!!!
Le #1936898
Vl'a une nouvelle qui va faire plaisir a tous les terroristes en herbe.
Le #1936914
Ca devrait etre rendu obligatoire sur les routes rien que pour mettre une grosse carotte aux produteurs de pétrole dont les énormes bénéfices servent en partie a supporter le terrorisme
Anonyme
Le #1936919
Desaunay a écrit :

Ca ne serait que du H2. Je ne crois pas que H soit stable.
Effectivement, bonjour les bombes roulantes et les stations services explosives.

Bon, comme dit et redit et redit (mais y a-t-il un journaliste dans la salle?) de toutes façons, le H2 ne se produit qu'avec des bilans énergétiques et environnementaux désastreux. Ca n'est pas une source d'énergie, juste une mauvaise manière de stocker de l'énergie d'origine nucléaire ou fossile (ou solaire, si on est très très très patient. Parceque l'électrolyse, bonjour...). On n'est pas près d'être proche de voir des stations services de H2

Pourquoi je réponds à cette brève, moi?


+1000.
Ras-le-bol de lire des conneries du style "avec une absence d'émissions polluantes" : genre ça pollue pas de faire rouler un poids lourd sur 2000 km

Et oui, évidemment que c'est du dihydrogène, c'est juste un racourci de langage habituel comme quand on parle d'oxygène, etc.
Anonyme
Le #1936931
bugmenot a écrit :

Desaunay a écrit :

Ca ne serait que du H2. Je ne crois pas que H soit stable.
Effectivement, bonjour les bombes roulantes et les stations services explosives.

Bon, comme dit et redit et redit (mais y a-t-il un journaliste dans la salle?) de toutes façons, le H2 ne se produit qu'avec des bilans énergétiques et environnementaux désastreux. Ca n'est pas une source d'énergie, juste une mauvaise manière de stocker de l'énergie d'origine nucléaire ou fossile (ou solaire, si on est très très très patient. Parceque l'électrolyse, bonjour...). On n'est pas près d'être proche de voir des stations services de H2

Pourquoi je réponds à cette brève, moi?


+1000.
Ras-le-bol de lire des conneries du style "avec une absence d'émissions polluantes" : genre ça pollue pas de faire rouler un poids lourd sur 2000 km

Et oui, évidemment que c'est du dihydrogène, c'est juste un racourci de langage habituel comme quand on parle d'oxygène, etc.


- https://fr.wikipedia.org/wiki/Dihydrog%C3%A8ne
- https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrog%C3%A8ne
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]