Nokia : ce qui vous attend en services et terminaux

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
dossier_mini_nokia

Ce début de mois de septembre sonne la rentrée pour Nokia qui nous a conviés à découvrir les terminaux et services qui seront mis en avant pour les fêtes de fin d'année. L'occasion de faire le point sur la stratégie de services mobiles Ovi et de découvrir les derniers smartphones sous Symbian S60 qui vont débarquer prochainement.

Musique, jeux, GPS, partage...

Le géant finlandais a fait le point sur ses sorties de terminaux et de services prévus pour la fin de l'année, à l'occasion d'une soirée de démonstrations organisée à Paris. Ce fut l'occasion pour nous de découvrir de plus près certains des derniers smartphones de la marque et d'en savoir un peu plus sur les stratégies mises en place.

Files on Ovi Nokia 2Nokia a en effet amorcé depuis l'été 2007 un franc virage vers les applications mobiles. Cela s'est traduit par la naissance de la plate-forme Ovi et des ses trois piliers initiaux : musique, ( Nokia Music Store ) jeux mobiles ( Nokia N-Gage ) et GPS ( Nokia Maps ), bientôt rejoints par le partage de contenus avec Files on Ovi.

Les téléphones Nokia ne sont ainsi plus seulement des terminaux évolués mais ils deviennent également des supports pour un ensemble de possibilités de divertisssement, avec à la clé la génération de revenus au-delà des mobiles.

Avec la démocratisation des forfaits Internet Mobile et la mise en valeur de terminaux sachant les exploiter ( iPhone en tête ), les opérateurs semblent avoir réalisé l'intérêt de ces services à valeur ajoutée. Alors que le verrouillage des réseaux était encore étroit il y a peu, on assiste désormais à une vraie volonté d'ouverture et à la recherche des applications qui sauront capter l'attention des abonnés.


Les opérateurs, clés de voûte du système
Nokia Maps 2.0L'opérateur SFR, lors de la présentation du smartphone Samsung Player Addict en version exclusive 16 Go, a ainsi dévoilé un ensemble de services, baptisés Ma Sfere, destinés à exploiter cette nouvelle tendance. Pour Nokia, toute la difficulté est de parvenir à faire accepter ses propres services par les opérateurs, sur la base d'un partage de revenus. Toutefois, cette acceptation est très progressive et doit constamment faire la preuve de sa valeur.

Ainsi, Orange s'apprête à remplacer sa solution GPS off-board Orange Navigation par un service dérivé de Nokia Maps, l'application de navigation GPS développée par Nokia. C'est une vraie victoire pour le fabricant finlandais et une première reconnaissance de la pertinence de son modèle.

D'un autre côté, SFR a préféré déployer sa propre solution de partage de contenus plutôt que de faire appel au système existant Files on Ovi de Nokia, qui propose des possibilités similaires. C'est le jeu de la concurrence et les opérateurs conservent un avantage décisif dans leurs choix.


Expérimentations et lancements officiels

Si les services Nokia peuvent fonctionner de manière autonome ( voir les différents portails Nokia Music Store, Nokia N-Gage, Files on Ovi... ), il est évident que des partenariats avec des opérateurs, détenteurs des tuyaux et maîtres de la diffusion via leurs forfaits mobiles, sont des atouts indéniables.

Nokia N Gage portailLa possibilité de prise en charge du trafic data généré dans le cadre d'un forfait " illimité " reste un élément essentiel de la stratégie de services. Par exemple, les jeux Nokia N-Gage pèsent plusieurs dizaines de mégaoctets et ne peuvent donc être distribués de la même façon que des jeux traditionnels Java, qui ne pèsent que 300 à 700 Ko.

Si cette quantité de données est gérable depuis une ligne Internet fixe avec un ordinateur, une utilisation en mobilité se révèle plus problématique sans le soutien des opérateurs. Nokia doit donc continuellement innover et imaginer de nouveaux usages pour se différencier et capter l'attention des utilisateurs et peut-être, en bout de chaîne, intéresser les opérateurs.

La société vient ainsi de lancer une nouvelle application, Nokia Vines, combinant production de contenus mobiles ( UGC ou user generated content ) par les utilisateurs, réseaux communautaires et géolocalisation. Ce mélange des genres, avec le mobile Nokia au centre du dispositif, devrait se généraliser à d'autres domaines.

Ces expérimentations, initialement gratuites, sont l'occasion de tester les concepts et d'intéresser les utilisateurs, avant un déploiement plus large, pouvant devenir payant.


Comes with Music, un pari audacieux
Nokia 5310 Comes with Music 02Concernant la stratégie Ovi, il semble que la musique et le GPS soient actuellement les services les plus mis en valeur. Nokia a lancé plusieurs terminaux GPS ( et pas uniquement dans le haut de gamme ), et continue de peaufiner son application Nokia Maps qui a hérité d'un mode piéton dans sa version 2.0, préparant le terrain à d'autres services associés.

D'autre part, l'offre Comes With Music débutera enfin au Royaume-Uni au mois d'octobre et fonctionnera en conjugaison avec Nokia Music Store. Il s'agit d'offrir un an d'accès illimité à plus de 2,5 millions de titres lors de l'achat d'un mobile dédié ( un Nokia 5310 XpressMusic pour commencer ) avec pour objectif d'habituer les utilisateurs à ce type de service.

Pour ce qui est des jeux Nokia N-Gage, la plate-forme est active mais l'offensive n'est pas encore réellement lancée. Ouverte au mois d'avril 2008, elle ne compte encore qu'une vingtaine de titres disponibles sur une dizaine de terminaux.

C'est relativement peu mais la visibilité du service n'est pas encore une priorité. Nokia ajuste les différents éléments ( notations, recommandations, commentaires, jeu en réseau... ) avant de mettre l'accent sur cette activité, au demeurant lucrative.

La rumeur d'une offre Comes With Games, comparable à celle proposée pour la musique, a fait le tour du Games Convention de Leipzig et, bien que n'ayant reçu aucune confirmation officielle, suggère que l'idée est dans l'air et présente un certain potentiel. Affaire à suivre...

Les terminaux Nokia Nseries

Nokia ShowroomIl y en avait des téléphones à découvrir lors de cet événement Nokia. Toute la panoplie, de l'entrée de gamme aux plus imposants smartphones, était rassemblée. Faute de temps, nous sommes allés voir de plus près les derniers modèles multimédia Nseries et professionnels Eseries, tous sous Symbian S60 3rd Edition.


Nokia N96
Du côté des Nokia Nseries, difficile de passer à côté du Nokia N96, disponible à partir du mois d'octobre chez SFR, et représentant le nouveau modèle au sommet de la gamme du Finlandais. Annoncé lors du salon MWC 2008 en février, il hérite du format double slider de son prédécesseur, le N95, et s'offre un large affichage 2,8" QVGA ( 240 x 320 pixels ) en 16 millions de couleurs.

Ce téléphone quadribande GSM / GPRS / EDGE / UMTS / HSDPA embarque les connectivités sans fil WiFi ( gestion UPnP ) et Bluetooth, ainsi qu'un récepteur GPS intégré ( compatible A-GPS ) et un module DVB-H pour la TV Mobile ( avec une petite béquille à l'arrière ).

Nokia N96 01 Nokia N96 02

On peut donc supposer qu'il sera l'un des supports proposés au lancement de la TMP ( Télévision Mobile Personnelle ) d'ici 2009. Avec 16 Go de mémoire interne, extensible par port microSD et un APN 5 megapixels ( optique Carl Zeiss ), le divertissement sera donc l'un de ses atouts.

Ses dimensions sont de 103 x 55 x 18 mm pour 125g, ce qui en fait un téléphone relativement compact malgré l'ensemble des technologies embarquées. La prise en main de l'appareil est plutôt agréable, le double slider permettant d'éviter les débordements ou la surcharge de touches sur la face avant de l'appareil.

Mais cette débauche de technologies oblige à un compromis sur l'autonomie. Nokia annonce 3h30 d'autonomie en conversation et 220 heures en veille.


Nokia N85
Nokia N85 03Le dernier-né de la gamme Nseries, remplaçant du N95, le smartphone Nokia N85 dispose de solides atouts, à commencer par son superbe affichage AMOLED 2,6" de résolution QVGA, premier d'une lignée qui va s'étendre. Finalement assez proche du Nokia N96 par sa forme et son système de double slider, il s'en distingue par l'absence de module DVB-H de TV Mobile.

Egalement quadribande GSM / GPRS / EDGE / UMTS / HSDPA, possédant comme le N96 les connectivités WiFi ( avec gestion UPnP ), Bluetooth et un récepteur A-GPS, le Nokia N85 dispose également d'un APN 5 megapixels avec optique Carl Zeiss et flash double LED.

Au niveau de la capacité de stockage, le N85 se contente de 74 Mo de mémoire interne ainsi que d'un port d'extension microSD ( carte 8 Go fournie ). Ses dimensions sont de 103 x 50 x 16 mm pour 128 g et il dispose, encore comme le N96, d'une prise jack 3,5 mm.

Nokia N85 02 Nokia N85 04

Taillé pour exploiter les services mobiles Ovi, la partie coulissante supérieure dévoile des touches modulables dont les fonctions varient avec le type d'application. Il permet bien sûr d'exploiter la musique depuis le portail Nokia Music Store mais également de profiter des jeux Nokia N-Gage ( 1 jeu offert ).

Dernier point, et de taille : l'autonomie. Elle devrait atteindre 7 heures en conversation et 360 heures en veille, ce qui s'annonce très correct. Le Nokia N85 sera disponible pour les fêtes de fin d'année, soit nu à 829 € TTC, soit subventionné par plusieurs opérateurs.


Nokia N79
Nokia N79 02Annoncé en même temps que le Nokia N85, le Nokia N79 se situe légèrement en-dessous de ce dernier en terme de positionnement mais n'en offre pas moins d'intéressantes caractéristiques. Sa forme de type barre est plus conventionnelle mais ses finitions métal lui donnent fière allure et l'aspect général n'est pas sans rappeler le Nokia N82.

Ses dimensions sont de 110 x 49 x 15 mm pour 97 g et il profite d'un affichage LCD 2,4" QVGA 16 millions de couleurs. C'est également un téléphone quadribande GSM / GPRS / EDGE / UMTS / HSDPA  avec connectivités sans fil WiFi ( gestion UPnP ) et Bluetooth, ainsi qu'un récepteur A-GPS.



Nokia N79 01 Nokia N79 03

On y trouve également un APN 5 megapixels ( optique Carl Zeiss ), 50 Mo de mémoire interne, un port d'extension microSD et une prise jack 3,5 mm. Le Nokia N79 est conçu pour exploiter les services Ovi de Nokia comme la musique ( 10 titres à télécharger )  ou les jeux mobiles ( 1 jeu offert ), à l'instar du Nokia N85 et bien que ne disposant pas des touches dédiées de ce dernier.

Comme le N85, il dispose d'un module Radio FM / transmetteur FM. L'autonomie est de 5h30 en conversation et autour de 400 heures en veille. Il sera disponible d'ici la fin de l'année au prix nu de 635 € TTC.


Et la suite ?
Pour ce qui est de Symbian S60 Touch, l'interface tactile pour S60, et dont le premier smartphone à en être équipé devrait être le Nokia 5800 Tube, Il était difficile d'obtenir des informations autres que le fait qu'il s'agisse " d'un projet en cours ".

Si sa disponibilité a été confirmée de façon semi-officielle pour les fêtes de fin d'année, la date de son lancement pourrait être fixée au début du mois d'octobre. Là encore, impossible d'obtenir confirmation. En revanche, il se pourrait qu'il ne soit pas positionné là où l'on attend, à savoir sur le segment de milieu de gamme. La réponse à ces mystères dans quelques semaines...

Les terminaux Nokia Eseries

Pour ce qui est des terminaux à caractère professionnel, difficile de faire l'impasse sur le Nokia E71, successeur des modèles E61 et E61i, très bons terminaux de messagerie, et sur le Nokia E66, smartphone de type slider.

Nokia E71
La coque métallique du Nokia E71 et son format compact ( 114 x 57 X 10 mm pour 126 g ) malgré la présence d'un clavier complet donnent immédiatement l'impression d'un produit de qualité. La prise en main est équilibrée, ce qui est particulièrement important pour ce type d'appareil.

Nokia E71 03 Nokia E71 04

L'affichage offre une diagonale de 2,36" ( format paysage ) pour une résolution QVGA ( 240 x 320 pixels ) en 16 millions de couleurs et la partie téléphone est complète : quadribande GSM / GPRS / EDGE / UMTS / HSDPA, avec connectivités sans fil WiFi et Bluetooth.

On trouve également un récepteur A-GPS et une interface Symbian S60 modifiée pour faciliter l'accès aux principales fonctionnalités du mobile. Pour le divertissement, on pourra compter sur la Radio FM et un APN 3 megapixels au dos, avec autofocus et Flash.

On appréciera son autonomie annoncée de 10h30 en communication et de 17 jours en veille, ce qui devrait permettre de ne pas courir après une prise de courant trop rapidement. Le Nokia E71 est déjà disponible.


Nokia E66
Le Nokia E66 possède des formes plus classiques avec son style slider ( clavier coulissant ). Il dispose d'un affichage 2,4" QVGA 16 millions de couleurs, d'une compatibilité quadribande GSM / GPRS / EDGE / UMTS / HSDPA et des connectivités sans fil WiFi et Bluetooth.

Nokia E66 01 Nokia E66 02

On retrouve également sur ce modèle un récepteur A-GPS et un APN 3 megapixels. Lui aussi possède une interface optimisée et conserve certaines propriétés de divertissement comme la présence de la Radio FM ou la possibilité de partager des contenus via le services Files on Ovi.

Les terminaux atypiques

Terminons cette présentation des nouveautés Nokia par trois terminaux " hors du commun ". Le premier est le Nokia 8800 Carbon Arte, modèle luxueux ave matériaux précieux. Les suivants ont un esprit écologique marqué : il s'agit du Nokia 3310 Evolve et du Nokia Remade.


Nokia 8800 Carbon Arte
Nokia 8800 Carbon Arte 01Dans la série des mobiles prestigieux de Nokia, le Nokia 8800 Carbon Arte est le dernier en date. Affichage OLED, éléments de coque en carbone, verre trempé, roulements à bille...le téléphone doit exprimer ses qualités esthétiques et tactiles dans un style épuré, les touches du clavier numérique étant cachées sous la coque coulissante inférieure.

Sous la nouvelle interface Series 40, le Carbon Arte offre des fonctionnalités proches de celles de ses cousins sous S60, avec une connectivité Bluetooth, un APN 3 megapixels et un espace de stockage 4 Go. Conçu comme un objet de luxe, il faudra tout de même débourser 1499 € pour assumer son style.


Nokia 3110 Evolve
Nokia 3310 Evolve 01Le respect de l'environnement est une thématique récurrente chez Nokia qui travaille depuis longtemps sur divers moyens de polluer moins avec les téléphones portables. Le fabricant s'est récemment impliqué dans des opérations de recyclage des mobiles après avoir constaté la faible implication des utilisateurs ( généralement par méconnaissance ).

Cela passe aussi par la conception de mobiles plus écologiques, dont le Nokia 3110 Evolve est l'un des exemples les plus aboutis. Sa coque est recyclable à 50%, il dispose d'un chargeur économique qui prévient l'utilisateur quand le cycle de charge est terminé et son emballage est fait de matériaux recyclés.

Les bioplastiques ne sont pas encore disponibles en masse mais les efforts constants permettent d'espérer obtenir des téléphones encore plus facilement recyclables. Les téléphones Nokia sont en moyenne à 80% recyclables.


Nokia Remade
Dans un autre genre, le Nokia Remade est un concept de téléphone dont les constituants sont faits de matériaux recyclés, évitant d'avoir à puiser dans les ressources naturelles et de limiter la création de déchets.

Nokia Remade 01 Nokia Remade 02

Le Nokia Remade est donc un produit issu de matériaux tels que des conserves en aluminium, des cannettes de boisson ou encore de vieux pneus de voiture ( pour le caoutchouc du clavier ). Le résultat final n'a pas le clinquant d'un mobile traditionnel mais sa finition est tout à fait correcte et l'économie de ressources qu'il permet peut sûrement servir de piste de réflexion.

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire