nPerf : la 4G de Free décramponne Orange

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s)
compteur-vitesse

Les données de l'application nPerf montrent une amélioration des performances pour la 4G de Free, en particulier sur le débit descendant.

Dans le domaine de la 4G, le dernier baromètre trimestriel nPerf des connexions Internet mobiles montre que les déploiements de nouvelles antennes et fréquences pour Free lui permettent d'améliorer ses performances. En dépit de son déploiement désormais rapide, un tel phénomène n'est pas encore observé pour SFR.

Alors que les autres opérateurs reculent, le débit descendant pour Free est amélioré de 14,32 % sur le troisième trimestre. De quoi afficher une moyenne de 42,47 Mbps et se distinguer désormais d'Orange avec qui Free faisait quasiment jeu égal.

Free est également le seul opérateur à progresser sur le débit montant, sans toutefois pouvoir ravir la première place à Orange.

nPerf-T3-2016-performances-4G

Par rapport au trimestre précédent, Free a aussi raccourci son temps de latence mais avec 72 ms en moyenne, il demeure le moins bon de tous les opérateurs. Sur la qualité de service, Free ne se distingue par contre pas de ses concurrents.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
cycnus Connecté VIP avatar 14977 points
Le #1926523
La 4G de SFR ressemble fort à de la 3G ! Et Bouygues fait juste un peu mieux... Loin des promesses.
skynet Hors ligne VIP icone 77311 points
Le #1926524
Quand Free aura déployé toutes ses antennes et ses fréquences en or (700 Mhz), il va tout déchirer.
Et bientôt la fin de l'itinérance Orange pourrie
Adarion29 Hors ligne Vétéran avatar 1912 points
Le #1926532
L'itinérance de Free avec orange génère sans nul doute l'un des pire internet mobile qui soit. Et le bougre à jugé correct envers ses client de réduire la qualité du service alors même que la couverture 4G est aléatoire, j’entends par la des switch H/4G fréquent qui pourrissent complètement le service de Free.
vincent801566668 Hors ligne Vétéran avatar 1143 points
Le #1926540
Exactement et chez moi il y a une antenne free pas loin mais avec une très mauvaise connexion du coup un débit de merde une itinérance merdique du coup bien free n'est pas viable ici
Free gére très mal la construction de sont réseau la 4G cest bien mais quand on la capte free ce trompe.
free78 Hors ligne Senior avatar 465 points
Le #1926544
Je m'interroge sur l'intérêt de nperf de publier ce type de rapport qui fait passer des messages qui seront par une grande majorité mal interprétés : les indicateurs communiqués ne refletent en rien la qualité de l'expérience utisateur.

En effet sans prise en compte de la couverture réseaux, aucune conclusion ne peut être tirer quant à l'expérience utilisateur. Il serait donc bien plus pertinent et réaliste de communiquer sur les débits moyens captés par les utilisateurs (indicateur qui doit donc nécessairement prendre en compte les débits réels mesurés sur le terrain ET la couverture).


Exemple purement illustratif : l'expérience utilisateur (seul indicateur pertinent) sera bien meilleure avec un opérateur qui a débit 4G 20% inférieur mais une couverture 4G qui est 50% supérieure à ses concurents.

Bref, de manière totalement agnostique, si on ne croise pas ces données avec d'autres données, le grand public ne peut en tirer aucune conclusion (ca peut juste à la rigeur servir de benchmark pour les opérateurs entre eux).
Je me demande donc bien quel inérêt a Nperf ("organisme indépendant") à diffuser ce type d'information auprès du grand public ?
Padrys Hors ligne Vénéré icone 3894 points
Le #1926550
free78 a écrit :

Je m'interroge sur l'intérêt de nperf de publier ce type de rapport qui fait passer des messages qui seront par une grande majorité mal interprétés : les indicateurs communiqués ne refletent en rien la qualité de l'expérience utisateur.

En effet sans prise en compte de la couverture réseaux, aucune conclusion ne peut être tirer quant à l'expérience utilisateur. Il serait donc bien plus pertinent et réaliste de communiquer sur les débits moyens captés par les utilisateurs (indicateur qui doit donc nécessairement prendre en compte les débits réels mesurés sur le terrain ET la couverture).


Exemple purement illustratif : l'expérience utilisateur (seul indicateur pertinent) sera bien meilleure avec un opérateur qui a débit 4G 20% inférieur mais une couverture 4G qui est 50% supérieure à ses concurents.

Bref, de manière totalement agnostique, si on ne croise pas ces données avec d'autres données, le grand public ne peut en tirer aucune conclusion (ca peut juste à la rigeur servir de benchmark pour les opérateurs entre eux).
Je me demande donc bien quel inérêt a Nperf ("organisme indépendant") à diffuser ce type d'information auprès du grand public ?


À la limite faire un test sur son smartphone avec 2 cartes SIMs pourront permettre de comparer 2 opérateurs.
Le reste se sont des moyennes, par exemple, si je regarde les performance localement c'est Orange, Bouygues, SFR et Free dans l'ordre.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar