Prism : les USA ont menacé Yahoo d'une énorme amende

Le par Jérôme G.  |  8 commentaire(s)
Prism

Le gouvernement US a menacé Yahoo d'une amende de 250 000 $ par jour en cas de refus de lâcher des données d'utilisateurs à la NSA.

La firme de Sunnyvale a plié mais aujourd'hui Yahoo joue la transparence en révélant des pratiques du gouvernement américain qui l'ont contraint à communiquer des données d'utilisateurs dans le cadre du programme de surveillance électronique Prism chapeauté par la NSA.

NSAEntre 2007 et 2008, Yahoo a tenté en vain de combattre une modification des lois américaines sur la surveillance auprès de deux juridictions ayant pour mission de contrôler de telles opérations. Pour Yahoo, la requête qui lui demandait de remettre des données d'utilisateurs était " inconstitutionnelle " ( sans mandat ) et " trop large. "

Avocat en chef de Yahoo, Ron Bell dévoile que dans cette affaire, l'administration américaine a menacé le groupe d'une imposante amende s'il refusait d'obtempérer, soit 250 000 dollars par jour ( près de 195 000 € par jour ).

Mi-2008 et tout en faisant appel, Yahoo a dû se résoudre à fournir de premières données pour la surveillance par les États-Unis d'utilisateurs de messageries. Les cibles étaient localisées hors des USA mais la surveillance des communications a aussi eu un impact sur le territoire US.

Révélé par Edward Snowden, le programme Prism a été stoppé. Outre Yahoo, les noms de AOL, Apple, Facebook, Google, Microsoft, PalTalk, Skype, YouTube sont apparus dans des documents fuités par l'ancien consultant de la CIA et de la NSA. Ces groupes ont toujours réfuté avoir mis en place pour la NSA un accès direct à leurs serveurs.

Pour regagner la confiance des utilisateurs, les géants de l'Internet mondial ont déployé de vastes programmes de chiffrement de leurs données et mènent des opérations dites de transparence comme Yahoo vient de le faire en annonçant la publication de 1 500 pages relatives à son combat perdu face à l'administration américaine.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Dodge34 offline Hors ligne VIP icone 5954 points
Premium
Le #1808423
Des programmes de chiffrement pour les différents services offerts sur le web, laissez moi rire, les clés devront et seront envoyées discrètement aux différentes instances du gouvernement américain, peut importe où on pense être en sécurité, tout ce qui passe par Internet est épié par le gouvernement américain, et c'est pas demain la veille que ça va changer. Et ceux qui croient que je suis parano, et bien vous devriez vous méfier, même tout les téléphones intelligents actuels vendus sur le sol Nord Américain du moins (c'est surement la même chose en Europe mais c'est plus secret là bas) sont équipés d'une puce qui permet d'en prendre le contrôle a distance et ils peuvent tout faire avec, on sait déjà que c'est le cas avec Samsung, mais c'est juste que l'info n'a pas fuitée depuis les autres fabricants. Les seuls a être en partie épargnés par ce système semblent être les appareils de Apple, mais seulement ceux qui ne sont pas jailbreakés
PauletteParis offline Hors ligne VIP icone 7851 points
Le #1808424
bref, les UNSA

Anonyme
Le #1808428
Vive l'Amérique!
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 31621 points
Le #1808434
C'est pas nouveau-nouveau... Enfin, pour certains peut-être...


paralax offline Hors ligne Vétéran icone 2444 points
Le #1808462
Les USA, le proctologue officiel de l'humanité.







fitfat offline Hors ligne Vétéran avatar 1036 points
Le #1808493
Dodge34>Pas besoin d'une puce pour permettre ce genre de chose, un simple programme (ou même l'OS) peut le permettre.
Anonyme
Le #1808629
C'est pas pour rien que les USA sont surnommés "les gendarmes du monde"
Anonyme
Le #1808632
DeepBlueOcean a écrit :

C'est pas pour rien que les USA sont surnommés "les gendarmes du monde"


Si ça ne s'apparente pas à de la dictature alors.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire