Nucléaire : 10 nouveaux réacteurs activés dans le monde en 2016.

Le par  |  17 commentaire(s)
EDF nucléaire

Alors que la question du désengagement du nucléaire de façon partielle ou totale se pose dans toujours plus de pays d'Europe, dix nouveaux réacteurs ont été activés dans le monde en 2016 .

Le World Nuclear Industry Report 2017 met ainsi en avant l'activation de 10 nouveaux réacteurs nucléaires à travers le monde au cours de l'année 2016. Une situation qui contraste avec la politique française actuelle qui vise à un désengagement partiel du nucléaire et une période pendant laquelle une grande partie du parc nucléaire de l'hexagone a été mis à l'arrêt sur ordonnance de l'autorité de sureté nucléaire (ASN).

EDF-centrale-nucleaire

Malgré tout, la tendance est au ralentissement même si deux autres réacteurs ont été lancés depuis le début de cette année. La plupart des installations évoquées sont localisées en Chine, un pays dans lequel la production d'électricité nucléaire a bondi de 23% en 2016, remplaçant les usines au charbon. Actuellement, on compte 403 réacteurs nucléaires exploités dans le monde, dispersé dans 31 pays différents.

Actuellement, il y aurait 53 réacteurs en construction avec des retards à la clé pour 37 d'entre eux. Sur ce total, 10 réacteurs sont en construction depuis plus de dix ans et trois d'entre eux depuis plus de 30 ans. Les livraisons ne seront pas toutes honorées pour cette année.

Dans le monde, le nucléaire affiche une capacité de production électrique de 351 gigawatts, soi tune hausse de moins de 1% en 2016 et inférieur aux années 2000, preuves que la bascule vers les autres énergies est en marche.

Enfin, les USA produisent à eux seuls 48% de l'électricité nucléaire mondiale , la France étant positionnée au second rang tout de même. La part de l'électricité nucléaire dans le parc total est de 10,5% dans le monde.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1980050
Bah en même temps ce genre de choses ca refroidi :

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030559815873-une-centrale-dedf-placee-sous-surveillance-renforcee-2114121.php

Mais bon... AB va venir nous expliquer pourquoi tout est génial, et qu'il s'agit juste d'un complot écolo-illuminati
Le #1980061
LinuxUser a écrit :

Bah en même temps ce genre de choses ca refroidi :

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030559815873-une-centrale-dedf-placee-sous-surveillance-renforcee-2114121.php

Mais bon... AB va venir nous expliquer pourquoi tout est génial, et qu'il s'agit juste d'un complot écolo-illuminati


Je veux bien qu'on remplace toutes les centrales. Mais par quoi ?
- Le charbon ? On n'en produit plus =>dépendance économique
- Le pétrole ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le gaz ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le voltaïque ? A des années lumières de subvenir à la demande
- L'éolien ? A des années lumières de subvenir à la demande

Alors, on fait quoi ? On pédale ? Facile de dire qu'il faut tout virer ou tout stopper, mais ceux qui le prônent n'ont pas de solution. La critique est aisée et les avis écologiques sont loin de proposer une alternative durable et surtout réaliste.

Ce n'est pas quand la voiture est lancée à 130 km/h qu'on s'enquiert de savoir si elle a des freins.
Le #1980074
Ulysse2K a écrit :

LinuxUser a écrit :

Bah en même temps ce genre de choses ca refroidi :

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030559815873-une-centrale-dedf-placee-sous-surveillance-renforcee-2114121.php

Mais bon... AB va venir nous expliquer pourquoi tout est génial, et qu'il s'agit juste d'un complot écolo-illuminati


Je veux bien qu'on remplace toutes les centrales. Mais par quoi ?
- Le charbon ? On n'en produit plus =>dépendance économique
- Le pétrole ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le gaz ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le voltaïque ? A des années lumières de subvenir à la demande
- L'éolien ? A des années lumières de subvenir à la demande

Alors, on fait quoi ? On pédale ? Facile de dire qu'il faut tout virer ou tout stopper, mais ceux qui le prônent n'ont pas de solution. La critique est aisée et les avis écologiques sont loin de proposer une alternative durable et surtout réaliste.

Ce n'est pas quand la voiture est lancée à 130 km/h qu'on s'enquiert de savoir si elle a des freins.


"Ce n'est pas quand la voiture est lancée à 130 km/h qu'on s'enquiert de savoir si elle a des freins."

Tout comme c'est pas quand on a des déchets dont on ne sais que faire qu'il faut se poser des questions... et pourtant.

On aurait investi autant dans d'autres énergies que dans les centrales nucléaires on serait déjà bien plus avancés.

Le jour ou il y aura un accident grave on pourra en reparler.

Edit: penses tu que l'on dispose de notre propre combustible en France pour alimenter nos centrales ? non, (on extrait plus depuis 2001) ->dépendance (même si on s'améliore sur ce point en maximisant le rendement)


Le #1980111
Ulysse2K a écrit :

LinuxUser a écrit :

Bah en même temps ce genre de choses ca refroidi :

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030559815873-une-centrale-dedf-placee-sous-surveillance-renforcee-2114121.php

Mais bon... AB va venir nous expliquer pourquoi tout est génial, et qu'il s'agit juste d'un complot écolo-illuminati


Je veux bien qu'on remplace toutes les centrales. Mais par quoi ?
- Le charbon ? On n'en produit plus =>dépendance économique
- Le pétrole ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le gaz ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le voltaïque ? A des années lumières de subvenir à la demande
- L'éolien ? A des années lumières de subvenir à la demande

Alors, on fait quoi ? On pédale ? Facile de dire qu'il faut tout virer ou tout stopper, mais ceux qui le prônent n'ont pas de solution. La critique est aisée et les avis écologiques sont loin de proposer une alternative durable et surtout réaliste.

Ce n'est pas quand la voiture est lancée à 130 km/h qu'on s'enquiert de savoir si elle a des freins.


Bah, y a les barrages hydroélectriques, et ça c'est de la balle. Mais le problème reste le même, on ne peut pas on construire une infinité. Je suis loin d'être un expert, mais passer à un mixe à 75% de barrages-éolienne-voltaïque me paraît vraiment chaud.

Ou alors la fusion nucléaire... si cette technologie devient viable un jour.

Pour revenir à l'article, normalement je suis pas pro-nucléaire. Mais là on parle de la Chine. S'ils plantent des centrales nucléaires pour retirer celles à charbon globalement on est gagnant.
Le #1980152
La Chine construit des centrales nucléaires parce qu'à design moderne équivalent, le coût de construction est trois fois moindre. Pareil en Corée.

Si les escrolos ignares n'avaient pas fait escalader les coûts en instillant la peur, on n'en serait pas là, surtout quand on sait qu'à l'unité d'énergie produite, le nucléaire est l'énergie la moins risquée. (Sans compter qu'elle ne rejette pas de CO² pour les 2-3 hystéro-climastrolgistes restants.)

Pour ceux qui n'auraient pas encore compris : les déchets n'en sont pas. Ils contiennent encore 95% de l'énergie d'origine : ce sont des ressources en attente d'utilisation.
Le #1980159
jujubibi a écrit :

Ulysse2K a écrit :

LinuxUser a écrit :

Bah en même temps ce genre de choses ca refroidi :

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030559815873-une-centrale-dedf-placee-sous-surveillance-renforcee-2114121.php

Mais bon... AB va venir nous expliquer pourquoi tout est génial, et qu'il s'agit juste d'un complot écolo-illuminati


Je veux bien qu'on remplace toutes les centrales. Mais par quoi ?
- Le charbon ? On n'en produit plus =>dépendance économique
- Le pétrole ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le gaz ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le voltaïque ? A des années lumières de subvenir à la demande
- L'éolien ? A des années lumières de subvenir à la demande

Alors, on fait quoi ? On pédale ? Facile de dire qu'il faut tout virer ou tout stopper, mais ceux qui le prônent n'ont pas de solution. La critique est aisée et les avis écologiques sont loin de proposer une alternative durable et surtout réaliste.

Ce n'est pas quand la voiture est lancée à 130 km/h qu'on s'enquiert de savoir si elle a des freins.


Bah, y a les barrages hydroélectriques, et ça c'est de la balle. Mais le problème reste le même, on ne peut pas on construire une infinité. Je suis loin d'être un expert, mais passer à un mixe à 75% de barrages-éolienne-voltaïque me paraît vraiment chaud.

Ou alors la fusion nucléaire... si cette technologie devient viable un jour.

Pour revenir à l'article, normalement je suis pas pro-nucléaire. Mais là on parle de la Chine. S'ils plantent des centrales nucléaires pour retirer celles à charbon globalement on est gagnant.


"...on ne peut pas on construire une infinité...">>>entre l'existant et une infinité, y'a un juste milieu... poser des micro/mini-centrales au fil de l'eau permettrai déjà de pallier à nos centrales nucléaires les plus vétustes (et plus selon le nombre...)
Le #1980167
Ulysse2K a écrit :

LinuxUser a écrit :

Bah en même temps ce genre de choses ca refroidi :

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030559815873-une-centrale-dedf-placee-sous-surveillance-renforcee-2114121.php

Mais bon... AB va venir nous expliquer pourquoi tout est génial, et qu'il s'agit juste d'un complot écolo-illuminati


Je veux bien qu'on remplace toutes les centrales. Mais par quoi ?
- Le charbon ? On n'en produit plus =>dépendance économique
- Le pétrole ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le gaz ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le voltaïque ? A des années lumières de subvenir à la demande
- L'éolien ? A des années lumières de subvenir à la demande

Alors, on fait quoi ? On pédale ? Facile de dire qu'il faut tout virer ou tout stopper, mais ceux qui le prônent n'ont pas de solution. La critique est aisée et les avis écologiques sont loin de proposer une alternative durable et surtout réaliste.

Ce n'est pas quand la voiture est lancée à 130 km/h qu'on s'enquiert de savoir si elle a des freins.


Le pétrole le gaz et le charbon c'est de la crotte destructrice comme le nucléaire.

Par contre aux USA, le solaire est rendu à 6¢ le kWh, 3 ans avant les prédictions, et les prix chutent encore vertigineusement tandis que le nombre d'installations explose mondialement. Semblable pour l'éolien.

Ces énergies douces sont le choix de tous ceux qui savent compter désormais, l'avenir est aux énergies propres et éternellement renouvelables.

De plus pour le solaire, il ne faudrait qu'une surface très modeste pour subvenir aux besoins mondiaux d'énergie. En France, la moitié des bâtiments couverts de panneaux solaires suffirait!


Le #1980192
Lustuccc a écrit :

Ulysse2K a écrit :

LinuxUser a écrit :

Bah en même temps ce genre de choses ca refroidi :

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030559815873-une-centrale-dedf-placee-sous-surveillance-renforcee-2114121.php

Mais bon... AB va venir nous expliquer pourquoi tout est génial, et qu'il s'agit juste d'un complot écolo-illuminati


Je veux bien qu'on remplace toutes les centrales. Mais par quoi ?
- Le charbon ? On n'en produit plus =>dépendance économique
- Le pétrole ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le gaz ? On n'en produit pas =>dépendance économique
- Le voltaïque ? A des années lumières de subvenir à la demande
- L'éolien ? A des années lumières de subvenir à la demande

Alors, on fait quoi ? On pédale ? Facile de dire qu'il faut tout virer ou tout stopper, mais ceux qui le prônent n'ont pas de solution. La critique est aisée et les avis écologiques sont loin de proposer une alternative durable et surtout réaliste.

Ce n'est pas quand la voiture est lancée à 130 km/h qu'on s'enquiert de savoir si elle a des freins.


Le pétrole le gaz et le charbon c'est de la crotte destructrice comme le nucléaire.

Par contre aux USA, le solaire est rendu à 6¢ le kWh, 3 ans avant les prédictions, et les prix chutent encore vertigineusement tandis que le nombre d'installations explose mondialement. Semblable pour l'éolien.

Ces énergies douces sont le choix de tous ceux qui savent compter désormais, l'avenir est aux énergies propres et éternellement renouvelables.

De plus pour le solaire, il ne faudrait qu'une surface très modeste pour subvenir aux besoins mondiaux d'énergie. En France, la moitié des bâtiments couverts de panneaux solaires suffirait!



Je ne suis pas pour le nucléaire en particulier. Je stipule qu'on n'a pas de solution viable en ce moment car nos (pourris) lobbies de l'énergie n'ont pas réinvesti dans une autre source et on se retrouve coincé avec celle-ci (pour le moment). L'arrêt de nos centrales (dont la sûreté n'a rien avoir avec celle de Tchernobyl & cie) sera la signature d'une dépendance économique et quand tu verras ta facture énergétique encore augmenté, tu seras moins enclin à prôner le bucolique.

Mais bon, puisque tu as LA solution, pourquoi ne demandes-tu pas une audience à Manu ? Il est sympa, tu verras


zutnanardestdejapris Hors ligne Héroïque 832 points
Le #1980227
tmtisfree a écrit :

La Chine construit des centrales nucléaires parce qu'à design moderne équivalent, le coût de construction est trois fois moindre. Pareil en Corée.

Si les escrolos ignares n'avaient pas fait escalader les coûts en instillant la peur, on n'en serait pas là, surtout quand on sait qu'à l'unité d'énergie produite, le nucléaire est l'énergie la moins risquée. (Sans compter qu'elle ne rejette pas de CO² pour les 2-3 hystéro-climastrolgistes restants.)

Pour ceux qui n'auraient pas encore compris : les déchets n'en sont pas. Ils contiennent encore 95% de l'énergie d'origine : ce sont des ressources en attente d'utilisation.


"surtout quand on sait qu'à l'unité d'énergie produite, le nucléaire est l'énergie la moins risquée." Comment peux-tu affirmer ça ? Parles-en aux types qui ont déblayé le toit de Tchernobyl... aux Roumains et Biélorusses qui sont morts avant 50 ans de cancers de poumons... des habitants d'Afrique de l'Ouest qui souffrent de cancers en pagaille aux alentours des mines d'uranium. On ne voit que ce qu'on veut bien voir. J'ai encore jamais vu un mort du cancer de l'éolienne...
Le #1980234
Enfin, la sureté est relative hein, plus de refroidissement, pas de bouton rouge ->perdu
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]