Internet par satellite : la constellation OneWeb complète à 40 %

Le par Jérôme G.  |  8 commentaire(s)

Sauvé de la faillite il y a un an, OneWeb dispose désormais de 254 satellites en orbite pour sa constellation et l'ambition d'un Internet haut débit accessible partout dans le monde.

oneweb-pole-nord

Jeudi, une fusée Soyouz opérée par Arianespace a décollé depuis le cosmodrome de Vostchny en Russie avec à bord une charge utile d'une masse de 5,8 tonnes. Dans le cadre de la mission d'une durée totale de presque 5 heures, 36 satellites de télécommunications OneWeb ont été placés sur orbite terrestre basse à 450 km d'altitude.

Il y a eu neuf séparations pour à chaque fois quatre lots de satellites. OneWeb a confirmé un succès suite à l'acquisition du signal avec tous les 36 satellites déployés qui rejoignent leur orbite opérationnelle à 1 200 km d'altitude via leurs propres moyens de propulsion.

Jusqu'en 2022, Arianespace va procéder avec Soyouz à 11 lancements supplémentaires pour OneWeb afin de lui permettre de terminer le déploiement de sa constellation. Cette constellation compte désormais 254 satellites en orbite. L'objectif d'ici juin 2022 est de 648 satellites. La flotte prévue est donc complète à 40 %.

" C'est un moment véritablement historique pour OneWeb. […] Nous sommes très enthousiastes de commencer à fournir une connectivité à haut débit et à faible latence d'abord au Royaume-Uni et dans la région arctique, et de voir notre réseau mondial s'étendre au cours des prochains mois ", déclare le patron de OneWeb Neil Masterson.

Avec dorénavant une couverture effective de toutes les régions au-dessus de 50e parallèle nord, OneWeb anticipe le lancement d'un service commercial d'ici la fin de cette année. Grâce à des terminaux compatibles, la constellation OneWeb permettra un débit de l'ordre de 50 Mbps avec une couverture 3G, LTE, 5G et Wi-Fi.

OneWeb revient de loin

Basé au Royaume-Uni, OneWeb vient d'obtenir un investissement de 500 millions de dollars supplémentaires de Bharti Global dont la prise de participation monte à 39 % du capital. Avec le gouvernement britannique, le groupe indien avait sauvé OneWeb de la faillite il y a un an.

oneweb-uk-inde

Au total, OneWeb a obtenu un financement de 2,4 milliards de dollars. L'opérateur français de satellites Eutelsat Communications a également investi dans OneWeb. Selon la BBC, l'État britannique, Eutelsat ainsi que le groupe japonais SoftBank détiennent chacun 19,3 % de OneWeb.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme offline Hors ligne VIP avatar 15871 points
Le #2136185
Il faudra vraiment m'indiquer comment ils vont rentabiliser cela alors que la plupart de la population en ayant les moyens sera fibrée d'ici quelques années. je doute fort que les populations les plus pauvres des pays en développement prennent un abonnement chez Oneweb... Bref, j'aimerais bien savoir comment ils ont étudié le marché. Il ne compte que ce que la fibre n'atteindra pas dans les pays riches jamais ils n'auront assez de clients.
Okutsuko offline Hors ligne Vétéran icone 1818 points
Le #2136192
T'as vraiment cru que tout les gens allez être fibrés d'ici "quelques années" ? C'est un doux rêves.

Chez certains c'est encore du 1Mb/s et ça fait 20 ans que c'est comme ça…

Bref, Des clients, ils en auront, la vraie question c'est : pourront-ils survivre dans l'ombre de Starlink
smalldick offline Hors ligne VIP icone 7878 points
Le #2136195
Ce n'est pas le fonctionnement de l'offre de Starlink ici les capacités sont louées a des opérateurs (genre Orange) qui revendent le truc dans des abos au client final (ca permet d'avoir une meilleure couverture ou de se passer de dispendieux équipements a terre ou d'autres applications)
saepho offline Hors ligne VIP icone 28891 points
Premium
Le #2136218
Okutsuko a écrit :

T'as vraiment cru que tout les gens allez être fibrés d'ici "quelques années" ? C'est un doux rêves.

Chez certains c'est encore du 1Mb/s et ça fait 20 ans que c'est comme ça…

Bref, Des clients, ils en auront, la vraie question c'est : pourront-ils survivre dans l'ombre de Starlink


Pour rappel, on a déjà en France 25 millions de locaux éligibles à la fibre.
Et les logements à 1 mbts/s, ca n'existe "plus". je ne suis même pas sur que cela touche 1% des français...

Et oui, on peut le croire, ou tout du moins pour 99% des français. Donc le marché restant reste extrêmement faible. Même des départements "paumés" ont gérés en installant la fibre pour tous, et louent ensuite le réseau aux opérateurs. En fait, ce que faisait France Télécom en son temps, et le fait encore pour l'ADSL (FT/Orange).

Vu l'avancement du développement fibre, on prévoit près de 90% des logements éligibles à la fibre en 2022, et près de 100% auront accès à un débit supérieur à 30 mbts, ce qui sera plus que suffisant pour la majorité des utilisateurs.
zzepx offline Hors ligne VIP icone 12136 points
Premium
Le #2136220
saepho a écrit :

Okutsuko a écrit :

T'as vraiment cru que tout les gens allez être fibrés d'ici "quelques années" ? C'est un doux rêves.

Chez certains c'est encore du 1Mb/s et ça fait 20 ans que c'est comme ça…

Bref, Des clients, ils en auront, la vraie question c'est : pourront-ils survivre dans l'ombre de Starlink


Pour rappel, on a déjà en France 25 millions de locaux éligibles à la fibre.
Et les logements à 1 mbts/s, ca n'existe "plus". je ne suis même pas sur que cela touche 1% des français...

Et oui, on peut le croire, ou tout du moins pour 99% des français. Donc le marché restant reste extrêmement faible. Même des départements "paumés" ont gérés en installant la fibre pour tous, et louent ensuite le réseau aux opérateurs. En fait, ce que faisait France Télécom en son temps, et le fait encore pour l'ADSL (FT/Orange).


[Et les logements à 1 mbts/s, ca n'existe "plus".]

Ben si, même s'ils ne sont pas les plus nombreux. Il y en a même encore quelques uns à 0 Mb/s.
Anonyme offline Hors ligne VIP avatar 15871 points
Le #2136229
Okutsuko a écrit :

T'as vraiment cru que tout les gens allez être fibrés d'ici "quelques années" ? C'est un doux rêves.

Chez certains c'est encore du 1Mb/s et ça fait 20 ans que c'est comme ça…

Bref, Des clients, ils en auront, la vraie question c'est : pourront-ils survivre dans l'ombre de Starlink


En Haute-Garonne tout le monde sera ciblé dès 2022 sauf crises économiques majeure. Quand je dis tout le monde, peut-être qu'une maison de perdue au fin fond de la montagne ne le sera pas mais tous les bleds perdus le seront. Normalement dans 6 mois j'aurais également la fibre alors que je suis dans un bled à moitié perdu.
Sauf crise économique majeure interrompant le déploiement, il ne restera en 2025 pas plus de 1 % de la population sans fibre en France.
mimininique offline Hors ligne Vétéran icone 1144 points
Le #2136236
A mon avis, OneWeb ne sera pas axé vers le privé mais bien vers les professionnels:
- Les sociétés de transport: Air , Mer et Terre afin d'offrir l'accès internet aux clients durant leur voyage ou qu'ils soient dans le monde.
- Les sociétés Offshores afin que les plateformes et bateaux puissent avoir un internet performant pour leur travail et loisir.
Car tout le monde sait qu'un internet via satellite ne sera jamais aussi performant qu'un internet fixe même avec un débit plus élevé (Ping).
saepho offline Hors ligne VIP icone 28891 points
Premium
Le #2136239
zzepx a écrit :

saepho a écrit :

Okutsuko a écrit :

T'as vraiment cru que tout les gens allez être fibrés d'ici "quelques années" ? C'est un doux rêves.

Chez certains c'est encore du 1Mb/s et ça fait 20 ans que c'est comme ça…

Bref, Des clients, ils en auront, la vraie question c'est : pourront-ils survivre dans l'ombre de Starlink


Pour rappel, on a déjà en France 25 millions de locaux éligibles à la fibre.
Et les logements à 1 mbts/s, ca n'existe "plus". je ne suis même pas sur que cela touche 1% des français...

Et oui, on peut le croire, ou tout du moins pour 99% des français. Donc le marché restant reste extrêmement faible. Même des départements "paumés" ont gérés en installant la fibre pour tous, et louent ensuite le réseau aux opérateurs. En fait, ce que faisait France Télécom en son temps, et le fait encore pour l'ADSL (FT/Orange).


[Et les logements à 1 mbts/s, ca n'existe "plus".]

Ben si, même s'ils ne sont pas les plus nombreux. Il y en a même encore quelques uns à 0 Mb/s.


Oui, dont les guillemets. mais 1%, cela fait quand même un marché qui est vraiment de niche, qui de surcroit devra être partager entre plusieurs concurrents.
Après, cela peut aussi viser d'autres pays qui sont beaucoup plus en retard sur ce chantier. (sans quitter les idées de mimininique)
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire