OneWeb : les six premiers satellites de la constellation mis en orbite

Le par  |  5 commentaire(s)
OneWeb

Le six premiers satellites de la constellation OneWeb ont été placés sur orbite avec succès. Une première étape pour " un Internet pour tous. "

Hier, une fusée Soyouz (commercialisée par Arianespace) a décollé depuis le Centre spatial guyanais avec pour charge utile OneWeb F6, soit les six premiers satellites de la constellation OneWeb. Ils ont été placés avec succès sur une orbite terrestre basse à 1 000 km d'altitude.

Ces satellites ont été fabriqués à Toulouse en France par OneWeb Satellites, une entreprise codétenue par OneWeb et Airbus Defence and Space. Chaque petit satellite pèse 148 kg.

Basée en Virginie aux États-Unis, OneWeb est l'une de ces entreprises qui ambitionnent le déploiement d'un grand nombre de satellites sur orbite terrestre basse (en l'occurrence à 1 200 km d'altitude) afin de fournir un accès à " Internet pour tous et partout dans le monde. "

OneWeb

" La constellation fournira un service à haut débit et faible latence à un large éventail de marchés (aéronautique, maritime, liaisons cellulaires, Wi-Fi communautaire, services de communication d'urgence) et rendra le très haut débit accessible partout dans le monde (air, terre et mer) ", écrit Arianespace.

Pour la société française Arianespace, 21 lancements avec Soyouz pour le déploiement de la phase initiale de la constellation OneWeb sont prévus en tout d'ici à 2020, avec plus d'une trentaine de satellites à la fois. Lâchés à 500 km d'altitude, les satellites utiliseront leur propre système de propulsion électrique pour atteindre leur orbite cible.

La constellation initiale OneWeb sera constituée de 650 satellites et pourra être étendue à plus de 900 en fonction de la demande mondiale. Le démarrage du service commercial est pour 2021. OneWeb ambitionne une capacité de 7 térabits par seconde.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2052813
Et donc ce sera ouvert à tous ? Il y a aura des quotas ? Peut être trop tôt pour le savoir.
Le #2052832
1 200 km soit 2 400 kms = la latence devrait être basse en effet.
Une bonne idée mais si c'est pour avoir un prix à la immersat ou autre système, ce ne sera pas pour le grand public.
Le #2052834
jusqu'ici le satellite, c'était de la merde : latence élevée et en plus un quota d'utilisation. Je ne vois pas pourquoi ça serait différent cette fois-ci.
Le #2052886
cycnus a écrit :

jusqu'ici le satellite, c'était de la merde : latence élevée et en plus un quota d'utilisation. Je ne vois pas pourquoi ça serait différent cette fois-ci.


L’orbite basse devrait au moins réduire fortement la latence, mais aucune information sur les quotas, les prix ou les formules d'abonnements diverses.

Wait & See
Le #2052959
cycnus a écrit :

jusqu'ici le satellite, c'était de la merde : latence élevée et en plus un quota d'utilisation. Je ne vois pas pourquoi ça serait différent cette fois-ci.


2 x 1000 < 2 x 36000
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme