Oracle investit dans les processeurs ARM pour serveurs d'Ampere

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Register
Ampere processeur serveur

Le groupe Oracle s'intéresse aux processeurs ARM pour serveurs et a investi plusieurs dizaines de millions de dollars dans Ampere, dirigée par une ancienne vice-présidente d'Intel.

Les processeurs ARM pour serveurs peuvent constituer une alternative aux solutions x86 dominantes. Par ailleurs, le succès d'AMD avec sa gamme de processeurs Epyc, en passe de prendre 10% de part de marché d'ici la fin de l'année prochaine, donne sans doute des idées à la concurrence.

Le groupe Oracle a ainsi investi 40 millions de dollars dans la société Ampere Computing, fondée en 2017 et dirigée par Renee James, ex vice-présidente d'Intel, et spécialisée dans la conception d'une nouvelle génération de processeur ARM pour serveur.

Ampere processeur serveur

L'entreprise a annoncé fin 2018 une première solution Ampere eMag en 16 ou 32 coeurs et offrant un rapport prix / performances attractif pour des applications serveurs en cloud, web et stockage.

L'investissement d'Oracle n'est pas anodin dans la mesure où Renee James fait partie de son conseil d'administration depuis 2015. Lors de la levée de fonds intervenue en avril, seuls ARM (groupe Softbank) et le fonds Carlyle Group (où Renee James occupe aussi des fonctions) étaient annoncés comme investisseurs.

Oracle a également versé plus de 400 000 dollars à Ampere pour accéder à des prototypes et équipements de test et a installé un administrateur au conseil d'administration de la jeune société, confirmant que le groupe va suivre de près les travaux sur les processeurs ARM pour serveurs, notamment pour continuer de se renforcer dans le cloud.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme