Orange : presque du harcèlement de la part de l'Arcep

Le par  |  20 commentaire(s) Source : Les Echos
orange-logo

Stéphane Richard, PDG d'Orange, justifie la contestation du pouvoir de sanction de l'Arcep par un climat de suspicion permanent vis à vis de l'opérateur historique qui confine au harcèlement.

L'opérateur Orange en a assez d'être montré du doigt par le régulateur et critique son pouvoir de sanction auprès du conseil d'Etat. Après la réponse du président de l'Arcep et la menace à peine voilée d'un risque de scission si l'équilibre des pouvoirs de régulation était modifié, Stéphane Richard, PDG d'Orange, réplique à son tour en dénonçant une suspicion permanente du régulateur vis à vis des actions de l'opérateur.

Orange stéphane richard

Le patron d'Orange met en avant les efforts soutenus pour déployer la fibre et la 4G mais aussi pour préparer la 5G l'an prochain et s'agace de constater la dizaine de procédures lancées par l'Arcep qui freinent son action.

Il reproche au régulateur une approche trop dirigiste et allant au-delà de la régulation, sans cependant remettre en cause le rôle fondamental et nécessaire du régulateur.

Il s'agace également des menaces de l'Arcep arrivant juste avant la présentation des résultats financiers ou en amont de grands événements, avec les perturbations que cela entraîne auprès d'actionnaires et d'investisseurs pouvant être effrayés par les montants avancés des amendes potentielles.

Pour autant, la QPC déposée auprès du conseil d'Etat ne remet pas en cause la totalité du pouvoir de sanction de l'Arcep. Il s'agit plus d'une interrogation vis à vis d'une prise de position du régulateur sur les offres de gros d'Orange et sur sa capacité à en endosser tous les rôles, de la définition des règles à la vérification de leur application et jusqu'à la capacité à sanctionner.

Aux Echos, Stéphane Richard indique par ailleurs que la QPC peut être retirée à tout moment...si un signe de bonne volonté venait de l'Arcep, par exemple. Et si le pouvoir de sanction de l'Arcep venait à être malmené, le PDG d'Orange s'engage "personnellement" à tenir les engagements pris...tout en soulignant que le réseau cuivre ne pourra pas être maintenu éternellement, malgré les efforts de reprise en main de la maintenance après les plaintes de la concurrence.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2078411
Ben oui, c'est chiant de suivre des règles....
Le #2078413
En même temps je n'ai jamais été un gros supporter d'Orange mais il faut bien reconnaitre qu'ils ont étés a peu prêt les seuls à beaucoup investir dans la fibre. Altice à son tour commence à vraiment investir sur ce support. Free chez qui j'étais auparavant a fait beaucoup d'annonces et puis ... rien... ou quasi rien et après Free vient pleurer auprès de l'ARCEP car il y a selon lui un risque de monopole sur la fibre... C'est assez logique Orange déploie sa fibre une partie des clients bascule chez eux pour prendre la fibre, cela s'appelle un retour sur investissement. Donc oui je trouve qu'Orange et l'ARCEP ont chacun des arguments qui se défendent.
Le #2078414
je vais t en foutre une petite couche Richard , ton entreprise ne pense qu'a brasser du fric et t en a rien a foutre de ceux qui tombent en panne , tu crois que c'est normal d'attendre 1 mois que des gars viennent réparer un poteau cassé qui à été signalé le jour même , et que le gars du poteau répond , on a 600 poteaux de retard

tu crois que c 'est normal de ne pas avoir de 4g orange alors que tout vos concurrent sont présent. etc etc ,
Anonyme
Le #2078416
Ici on a pas de problème on paie le maximum possible pour une connexion internet mais on est aussi parmi les plus rapides.

J'ai la Fibre Gigabit depuis déjà 2 ans, et il m'harcèle pour que je prennes la 1.5 gigabits alors que je n'ai pas besoin de plus de vitesse.

ici l'internet illimité sans throttling à la vitesse gigabit c'est 75$ par mois en dollar canadien.
Le #2078418
lebonga a écrit :

Ben oui, c'est chiant de suivre des règles....


Donc, on met davantage de règles pour faire chier encore plus, par plaisir d'être méchant et pour payer des copains en tant que contrôleurs des règles.
Le #2078421
billgatesanonym a écrit :

lebonga a écrit :

Ben oui, c'est chiant de suivre des règles....


Donc, on met davantage de règles pour faire chier encore plus, par plaisir d'être méchant et pour payer des copains en tant que contrôleurs des règles.


On met des règles pour que les sociètés privées ne pillent pas (trop vite) l'état...

Et accessoirement qu'on ait des tarifs corrects...
Le #2078422
C'est le monde à l'envers, bientôt Orange va infliger une amende à l'ARCEP.
Le #2078425
je retire ma QPc si tu es sympa et tu te tais ou disparaisses, ça c'est du chantage, ''n'effraie pas mes actionnaires'', l ARCEP n est pas la pour suivre tes instructions, et le mot '' je m'engage personnellement'' n'engage rien ou va -t il démissionner ou payer quelque chose de sa poche si les engagements ne sont pas tenus ???, pauvre victime qui n'aime pas qu'on lui donne des directives, même pas le gouvernement
Le #2078433
Un peu comme Orange quand un client décide de partir.
Le #2078436
Si France Télécom (réseaux) était restée publique et seulement clientèle en privé (Orange) nous n'en serions pas là.
France Télécom installait les différents réseaux mobiles et fibre et louait ses services aux différents opérateurs.
La France aurait eu une meilleure couverture mobile (pas aux bons vouloirs des opérateurs) et la fibre se déploierait largement plus vite.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme