Orange voudrait interdire les promotions à perte sur les forfaits ADSL

Le par  |  19 commentaire(s)
Livebox-Play

Dans le prolongement des déclarations de Stéphane Richard contre les promotions abusives liées à la guerre des prix entre les quatre opérateurs, Orange chercherait à faire interdire la vente de forfaits ADSL à perte dans le cadre d'opérations spéciales.

Il y a  peu, le patron d'Orange Stéphane Richard fustigeait les "promotions ridicules" dans les forfaits fixes et mobiles liées à la guerre des prix que se livrent les quatre opérateurs télécom français, à défaut de pouvoir revenir à trois acteurs, ce qui permettrait une stabilisation des tarifs. Ce qui fait d'ailleurs le jeu des nombreux sites permettant de comparer le prix des abonnements internet fixes tel que MaPetiteBox par exemple.

Nouvelle-Livebox-serveurSelon le site Contexte.com, l'opérateur chercherait à faire interdire via un amendement présenté dans le projet de loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) la vente de "forfaits ADSL à perte", tels que les propositions alléchantes faites dans le cadre de ventes privées et d'opérations spéciales qui ont tendance à être prolongées ou renouvelées régulièrement.

Un semblable amendement avait été proposé au moment du projet de loi Elan (Evolution du logement, de l'aménagement et du numérique) mais n'était alors pas passé.

Peu adepte de ces promotions coup de poing, l'opérateur met en avant l'impact négatif que peuvent avoir ces opérations sur l'investissement dans les réseaux, un argument susceptible de faire mouche auprès des politiques et du régulateur.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2021708
Lorsque j'étais étudiant, les ventes à perte ou à marge zéro étaient interdites.....

Il semble que pour le numérique, les règles commerciales ne sont pas les memes.
Le #2021712
C'est vrai que c'est devenu complètement débile ces promotions et cumul de prolongements de promotion (n'en déplaise à ceux qui disent que "le principal est que ça profite aux abonnés" ).
Dans ces cas aussi extrêmes, le client se fout royalement de l'opérateur, il le prend juste parce qu'il peut dire "moi je paye que 3€ d'internet + mobile 4G par mois".
Et l'opérateur peut dire à la fin du mois/trimestre "on a la plus grosse". Les abonnés à ces formules devraient être comptabilisés à part dans leurs chiffres, trop facile.
Le #2021717
Narcos a écrit :

Lorsque j'étais étudiant, les ventes à perte ou à marge zéro étaient interdites.....

Il semble que pour le numérique, les règles commerciales ne sont pas les memes.


Non, c'est la revende à perte qui est interdite légalement, et non la vente (c'est souvent mélangé)

Par contre, pour la vente (de ton propre produit, et non d'un produit acheté), y'a une interdiction de prix "abusivement pas"
Le #2021718
Mais s'est n'importe quoi, il n'y a de vente de forfaits ADSL à perte.
Il y a juste des forfaits ADSL sans assistance et avec débit variable de 0 à ... à ....

Maintenant si vous êtes chez Orange* payer 45€ pour un ADSL à 64Kbits et que le support n'est pas joignable, s'est que vous vous êtes fait avoir

*désolé mais là il l'on cherché, Monsieur Stéphane Richard assurez-vous que vos clients est un débit et une continuité de service décente avant d'aller critiquer la concurrence sur ces prix.
Le #2021726
Chitzitoune a écrit :

Narcos a écrit :

Lorsque j'étais étudiant, les ventes à perte ou à marge zéro étaient interdites.....

Il semble que pour le numérique, les règles commerciales ne sont pas les memes.


Non, c'est la revende à perte qui est interdite légalement, et non la vente (c'est souvent mélangé

Par contre, pour la vente (de ton propre produit, et non d'un produit acheté, y'a une interdiction de prix "abusivement pas"


''La vente à perte est une pratique consistant à vendre des produits à un tarif inférieur au coût d'achat ou de production. La vente à perte est régie par les articles L 420-5 et L 442-2 du code du commerce. La pratique est jugée déloyale et illicite par les autorités en charge de la concurrence. En effet, elle porte atteinte au libre jeu de la concurrence. La vente à perte n'est cependant pas une notion identique à celle de dumping, même si elle en est proche.''

https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/24092-vente-a-perte-definition
Le #2021729
Nennimafoi a écrit :

Mais s'est n'importe quoi, il n'y a de vente de forfaits ADSL à perte.
Il y a juste des forfaits ADSL sans assistance et avec débit variable de 0 à ... à ....

Maintenant si vous êtes chez Orange* payer 45€ pour un ADSL à 64Kbits et que le support n'est pas joignable, s'est que vous vous êtes fait avoir

*désolé mais là il l'on cherché, Monsieur Stéphane Richard assurez-vous que vos clients est un débit et une continuité de service décente avant d'aller critiquer la concurrence sur ces prix.


Orange est, si je ne m'abuse classé # 1 pour les débits et son SAV.
Le #2021731
Chitzitoune a écrit :

Narcos a écrit :

Lorsque j'étais étudiant, les ventes à perte ou à marge zéro étaient interdites.....

Il semble que pour le numérique, les règles commerciales ne sont pas les memes.


Non, c'est la revende à perte qui est interdite légalement, et non la vente (c'est souvent mélangé

Par contre, pour la vente (de ton propre produit, et non d'un produit acheté, y'a une interdiction de prix "abusivement pas"


''la revente à perte est un délit, passible pour les personnes physiques d’une amende de 75.000 euros ou allant jusqu’à 50 % des dépenses de publicité liées à cette revente. Pour les personnes morales, l’amende est portée à 375.000 euros.''

https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/gestion-finance/vente-ou-revendre-a-perte-mode-d-emploi-301384.php
Le #2021732
Nennimafoi a écrit :

Mais s'est n'importe quoi, il n'y a de vente de forfaits ADSL à perte.
Il y a juste des forfaits ADSL sans assistance et avec débit variable de 0 à ... à ....

Maintenant si vous êtes chez Orange* payer 45€ pour un ADSL à 64Kbits et que le support n'est pas joignable, s'est que vous vous êtes fait avoir

*désolé mais là il l'on cherché, Monsieur Stéphane Richard assurez-vous que vos clients est un débit et une continuité de service décente avant d'aller critiquer la concurrence sur ces prix.


orange est numéro 1 pour la rapidité de sav,ouverture ligne fixe etc..

Et c'est '' c'est '' et pas ''s'est''
Le #2021733
Dublab a écrit :

Nennimafoi a écrit :

Mais s'est n'importe quoi, il n'y a de vente de forfaits ADSL à perte.
Il y a juste des forfaits ADSL sans assistance et avec débit variable de 0 à ... à ....

Maintenant si vous êtes chez Orange* payer 45€ pour un ADSL à 64Kbits et que le support n'est pas joignable, s'est que vous vous êtes fait avoir

*désolé mais là il l'on cherché, Monsieur Stéphane Richard assurez-vous que vos clients est un débit et une continuité de service décente avant d'aller critiquer la concurrence sur ces prix.


orange est numéro 1 pour la rapidité de sav,ouverture ligne fixe etc..

Et c'est '' c'est '' et pas ''s'est''


et la plateforme d'assistance n'est pas au Maghreb.
Le #2021745
Nennimafoi a écrit :

Mais s'est n'importe quoi, il n'y a de vente de forfaits ADSL à perte.
Il y a juste des forfaits ADSL sans assistance et avec débit variable de 0 à ... à ....

Maintenant si vous êtes chez Orange* payer 45€ pour un ADSL à 64Kbits et que le support n'est pas joignable, s'est que vous vous êtes fait avoir

*désolé mais là il l'on cherché, Monsieur Stéphane Richard assurez-vous que vos clients est un débit et une continuité de service décente avant d'aller critiquer la concurrence sur ces prix.


L'opposition n'est pas faite entre les offres habituelles de tous les opérateurs, mais sur leurs offres habituelles VS les mêmes en Vente Privée à prix dérisoire.
Et celles-ci ont le même traitement auprès de l'opérateur, c'est la même offre, le même SAV, le même débit suivant la ligne.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme