Des panneaux solaires... pour l'intérieur

Le par  |  13 commentaire(s)
Apple Park panneaux solaires

Un groupe de chercheurs suédois et chinois a mis au point un panneau photovoltaïque d'un nouveau genre : son installation le destine avant tout à l'intérieur.

De nombreux projets s'orientent depuis des années à développer des systèmes capables de nous détacher le notre dépendance aux énergies fossiles. Et la plus évidente des solutions repose sur l'exploitation de l'énergie solaire.

Apple Park panneaux solaires

Si les panneaux photovoltaïques ont beaucoup gagné en rendement ces dernières années, une nouvelle génération pourrait prochainement provoquer une petite révolution dans le secteur : des panneaux dédiés à l'intérieur des bâtiments.

C'est un groupe de chercheurs chinois et suédois qui est à l'origine de l'annonce : ils ont créé un panneau capable de capter l'énergie des sources lumineuses ambiantes pour la transformer en électricité.

L'idée est partie d'un constat simple : aujourd'hui, on consomme de l'électricité pour nous éclairer au quotidien, mais outre les notions de rendement des ampoules, toute la lumière produite n'est pas systématiquement ni utile, ni exploitée. Par ailleurs, la consommation électrique pour l'éclairage se fait à perte : une fois que la lumière est réfractée par les surfaces qu'elle éclaire, elle est perdue.

Les chercheurs sont donc partis sur l'idée de créer une sorte de boucle fermée dans laquelle la lumière n'est pas perdue, mais réutilisée pour produire à nouveau de l'électricité qui servira à d'autres appareils, notamment la masse de dispositifs connectés que nous utilisons chaque jour.

Les panneaux solaires développés embarquent des cellules solaires organiques à la fois simples et peu couteuses à produire. Ils sont flexibles et peuvent être produits dans des surfaces très importantes. Leur composition même leur permet de capteur des lumières de spectres très différents avec un rendement actuellement annoncé à 26,1%. On peut ainsi produire 1 V plus de 1000 heures en captant une source de lumière ambiante sur 1 cm² dont l'intensité varie de 200 à 1000 lux.

Toujours au stade de prototype, ces panneaux pourraient se présenter sous la forme de revêtements de sols et permettre des économies considérables dans les foyers, les bureaux, les hôpitaux...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2079018
On va pas se mentir, le seul intérêt c'est de pouvoir produire de nuit. N'importe quel panneau solaire produit tellement plus que l'impact d'un tel dispositif est quelconque. Mais si les technologies permettent à terme d'améliorer encore plus le rendement des solutions serieuses, pourquoi pas.
Le #2079021
"...On peut ainsi produire 1 V plus de 1000 heures en captant une source de lumière ambiante sur 1 cm² dont l'intensité varie de 200 à 1000 lux..."

Popopop !!!!!

Ca veut dire quoi ?

Si c'est : "En captant une source de lumière ambiante, dont l'intensité varie de 200 à 1000 lux, sur 1 cm² (de panneau), on peut produire 1 V (pendant ?) plus de 1000 heures (sur quelle durée ?)", alors la phrase d'origine est très mal construite.

Sinon, c'est pas con, si avec l'énergie générée par un mur éclairé 2 ou 3H, on recharge un mobile , ça peut avoir son utilité...
Le #2079024
Donc si j'ai bien compris, pour générer de l'electricité, il faut en consommer
Le #2079025
Marsou a écrit :

Donc si j'ai bien compris, pour générer de l'electricité, il faut en consommer


Bah, c'est plutôt : quand t'en consomme, t'en génére...
Le #2079026
Il faut quand même arrêter d'être bête...
Ces capteurs fonctionneront comme source COMPLÉMENTAIRE de recharge de batterie pendant la journée.
Les utiliser de nuit est à peu près aussi pertinent et intelligent que de vouloir recharger ses batteries avec les capteurs solaires extérieurs durant la nuit .
Le #2079028
Zlandicae a écrit :

Il faut quand même arrêter d'être bête...
Ces capteurs fonctionneront comme source COMPLÉMENTAIRE de recharge de batterie pendant la journée.
Les utiliser de nuit est à peu près aussi pertinent et intelligent que de vouloir recharger ses batteries avec les capteurs solaires extérieurs durant la nuit .


Bah, t'allumes le jour, toi ?

A mon avis, c'est à ce moment-là, de 19H à 23H et de 6H à 9H, que ça sera le plus productif. donc, si dans ce laps de temps, tu recharges un mobile, c'est toujours ça de pris, comme disait ma grand-mère (multiplié par le nombre de mobiles...).
Le #2079030
ça permet de réduir sa consomation de quelques pourcent.
Encore faut-il connaitre le prix par rapport aux économie.
Le soleil c'est entre 32 000 et 100 000 et les panneaux son rentabilisé sur 10-15 ans.

Il faut vraiment que c'est panneau, installation comprise ne coûte pas plus de la moquette de base pour que ça soit rentable et zero entretien.

Mais ça sens terriblement l'idée à la con comme la route solaire.
Le #2079039
Et c'est là qu'on va retrouver tout nos "chercheurs" et autres "savants" du net
Le #2079065
Pourquoi vous vous arrêtez à l'exemple fournit dans l'article ? Vous croyez que c'est uniquement pour récupérer quelques watt la nuit avec les 2/3 lumières allumés quelques heures seulement ?

Si ça capte l'énergie produit par une pauvre ampoule, ça capte aussi la lumière émise par le soleil en pleine journée.

En plus, c'est précisé dans l'article que c'est de la recherche ... pas un produit qui risque d'être commercialisé dans les prochains mois. Je trouve que l'idée est très intéressante. Partir du constat qu'on produit de l'énergie ... et que ça serait bien de trouver un moyen de la récupérer (paraphrase de l'article).

Personnellement, je vis dans un appartement, sans possibilité d'installer des panneaux. Si un tel revêtement sur le sol/les murs, pouvais au moins compenser la conso de mon frigo et des autres appareils en veille, ça m'intéresserai bcp.

A voir le surcoût qu'une installation aurait ...
Le #2079073
lascounet a écrit :

Pourquoi vous vous arrêtez à l'exemple fournit dans l'article ? Vous croyez que c'est uniquement pour récupérer quelques watt la nuit avec les 2/3 lumières allumés quelques heures seulement ?

Si ça capte l'énergie produit par une pauvre ampoule, ça capte aussi la lumière émise par le soleil en pleine journée.

En plus, c'est précisé dans l'article que c'est de la recherche ... pas un produit qui risque d'être commercialisé dans les prochains mois. Je trouve que l'idée est très intéressante. Partir du constat qu'on produit de l'énergie ... et que ça serait bien de trouver un moyen de la récupérer (paraphrase de l'article).

Personnellement, je vis dans un appartement, sans possibilité d'installer des panneaux. Si un tel revêtement sur le sol/les murs, pouvais au moins compenser la conso de mon frigo et des autres appareils en veille, ça m'intéresserai bcp.

A voir le surcoût qu'une installation aurait ...


tout a fait d'accord, ce qu'il faut lire dans cette article, c'est l'evolution des panneaux solaire, qui a therme aurra peu etre un rendement supérieur à 1 !
faut voir plus loin que le bout de votre nez.....
mais bon avec le lobbing de l'energie ca va etre compliqué et ne pas trop révé
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme