Google : nouvel achat massif d'énergies renouvelables pour ne plus dépendre du pétrole

Le par  |  4 commentaire(s)
Google panneaux solaires

Google poursuit son effort de migration vers les énergies renouvelables et annonce un gros achat de 1600 MW d'électricité d'origine solaire et éolienne pour compléter ses approvisionnements.

Pendant qu'Amazon lance son Climate Pledge (engagement climatique) promettant d'atteindre les objectifs des accords de Paris sur le climat avec 10 ans d'avance, Google prolonge ses propres efforts en matière d'approvisionnement en énergies renouvelables.

Le groupe de Mountain View se fournit à 100% en énergies renouvelables depuis 2017 et se revendique comme le premier de sa taille à y être parvenu. Et pour rester dans cette tendance et l'accorder à ses projets et expansions, Google annonce avoir réalisé un achat massif de 1600 megawatts (MW) d'électricité provenant d'énergies solaire et éolienne.

Google solaire éolien

Cela représente un ensemble de 18 contrats dans le monde et cela va permettre de porter son approvisionnement à 5500 MW, soit l'équivalent de 1 million de panneaux solaires ou la consommation électrique annuelle de pays comme la Lituanie ou l'Uruguay.

Ces accords vont entraîner la construction de nouvelles infrastructures pour l'équivalent de 2 milliards de dollars, entre panneaux solaires et nouveaux champs d'éoliennes construits sur trois continents (dont l'Europe, avec des projets en Finlande, Suède, Belgique et Danemark).

Google énergies renouvelables

Ils entrent dans le cadre d'une stratégie d'addition qui vise à construire et exploiter de nouvelles installations et non d'utiliser seulement les infrastructures existantes, explique encore Google.

Les récents achats du groupe marquent aussi un point d'inflexion dans la stratégie d'approvisionnement. Jusqu'à présent, Google a surtout misé sur l'éolien mais la baisse des coûts de l'énergie solaire rend cette solution de plus en plus attractive et conduit le groupe à opérer un rééquilibrage.

A noter également l'utilisation pour la première fois d'un approvisionnement hybride solaire / éolien au Chili pour exploiter les deux ressources qui ne sont pas actives au même moment.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2078622
Google ferai mieux d'investir dans le nucléaire au lieu du Renouvelable qui est intermittent et donc compenser par du charbon ou du gaz.
Il suffit de voir la différence entre la France 50g/KWH et l 'allemagne 350G/KWh en moyenne
Le #2078632
draugtor a écrit :

Google ferai mieux d'investir dans le nucléaire au lieu du Renouvelable qui est intermittent et donc compenser par du charbon ou du gaz.
Il suffit de voir la différence entre la France 50g/KWH et l 'allemagne 350G/KWh en moyenne


Google se fourni a 100% en renouvelable, donc ils ne compensent pas avec du charbon (il faut croire qu'ils arrivent a faire avec les problèmes liés à l'intermittence).

Quant à l'Allemagne, oui ils ont un souci avec le charbon, mais c'est historique et non lié a leur abandon du nucléaire, contrairement a ce que la propagande macroniste veut nous faire croire (les articles sont nombreux sur le sujet).

https://www.generation-nt.com/tesla-model-plaid-powertrain-prototype-record-vitesse-actualite-1968414.html#1968414_3_2077906
Le #2078734
Ils sont vraiment magnifiques ces champs de panneaux photovoltaïques
deathscythe0666 Hors ligne VIP 6284 points
Le #2078774
LinuxUser a écrit :

draugtor a écrit :

Google ferai mieux d'investir dans le nucléaire au lieu du Renouvelable qui est intermittent et donc compenser par du charbon ou du gaz.
Il suffit de voir la différence entre la France 50g/KWH et l 'allemagne 350G/KWh en moyenne


Google se fourni a 100% en renouvelable, donc ils ne compensent pas avec du charbon (il faut croire qu'ils arrivent a faire avec les problèmes liés à l'intermittence).

Quant à l'Allemagne, oui ils ont un souci avec le charbon, mais c'est historique et non lié a leur abandon du nucléaire, contrairement a ce que la propagande macroniste veut nous faire croire (les articles sont nombreux sur le sujet).

https://www.generation-nt.com/tesla-model-plaid-powertrain-prototype-record-vitesse-actualite-1968414.html#1968414_3_2077906


Ils ne peuvent pas dire avec quoi ils compensent puisqu'ils vont acheter sur le réseau où tout le monde met ses électrons (et en Californie par exemple, ce n'est pas très propre).

Quant à l'Allemagne, c'est peut être historique, mais en fermant en priorité les centrales charbon au lieu de fermer les centrales nucléaires, leur bilan serait un peu meilleur. Il y avait 100GW installés (pilotable donc nuke + charbon principalement) avant l'Energiewende, aujourd'hui (350 milliards d'euros investis plus tard), il y a toujours 100 GW pilotables installés (nucléaire remplacé par du gaz) ET 100 GW de solaire et d'éolien. Entre temps, la consommation n'a pas augmenté spécialement, mais le pilotable est là pour les nuits sans vent.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme