Parrot se tourne un peu plus vers les professionnels

Le par  |  1 commentaire(s)
Parrot Bebop 2 Power

Face à une concurrence toujours plus agressive sur le marché du drone de loisir, Parrot s'oriente un peu plus vers les professionnels avec deux nouveaux modèles aux usages bien spécifiques.

Après avoir démocratisé le quadrirotor il y a quelques années avec son AR Drone puis une série d'autres modèles aux orientations diverses, Parrot est en perte de vitesse sur un marché arrivé à saturation. La concurrence à la fois chinoise sur la bas de gamme mais également du milieu semi-pro avec les marques comme Dji ne permet plus à Parrot de s'imposer comme le leader du marché, aussi la société française s'oriente vers le secteur professionnel.

En pleine croissance, le marché professionnel du drone reste encore peu occupé par les grandes marques, et les productions de quadrirotors et autres modules volants en restent encore souvent au sur mesure, avec des prix ne permettant pas toujours des investissements.

Aussi, Parrot souhaite se saisir de ce marché en dévoilant deux nouvelles solutions attendues le mois prochain et qui s'orienteront pour les activités liées à l'agriculture et au bâtiment.

Pour les agriculteurs, le drone Bluegrass se présentera comme un quadrirotor équipé de deux caméras, une vidéo et un capteur multispectral. Le drone aura la charge d'assurer la surveillance des exploitations qu'il s'agisse des cultures ou des élevages ainsi que de détecter d'éventuels problèmes au niveau des cultures grâce au capteur multispectral. Ce dernier pourra "cartographier automatiquement jusqu'à 30 hectares à 70m d'altitude avec une batterie". Son parcours pourra être planifié pour une surveillance autonome ou basculer vers un pilotage manuel.

La solution sera associée à l'accès à Airnov First+, une plateforme de cartographie spécialisée dans l'analyse d'images multispectrales. L'agriculteur recevra alors des rapports sous quelques heures, l'invitant à intervenir sur les zones de cultures qui le nécessitent. Le prix de l'ensemble est annoncé à 5000 € hors taxes.

L'autre drone est baptisé Bebop-Pro Thermal et s'adresse donc au secteur du bâtiment. Il s'agit d'une solution "polyvalente, compacte, facile à utiliser, facile à déployer, facile à piloter et facile à réparer" avance Parrot. Sur la base d'un quadrirotor Bebop 2 Power, il embarque une caméra standard et une caméra thermique.

Son objectif sera de proposer de l'inspection thermique des bâtiments en construction ou pour la rénovation. La déperdition thermique d'une structure sera facilement repérable avec le drone, mais ce dernier pourra également être configuré pour assister la sécurité civile dans la recherche de victimes. Son prix est annoncé à 1500 € hors taxes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1986107
On s'en sert de plus en plus chez les pompiers, ça nous est d'une grande utilité lors de grands feux d'appartement. On a ainsi une vision cubique bien plus rapidement qu'avec une reconnaissance traditionnelle.
Si les prix baissent on en prendra davantage et dans plus de CS.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme