Phil Spencer explique la stratégie Xbox et la phase de transition entre les machines

Le par  |  2 commentaire(s)
xbox-series-x

Phil Spencer, le président de la division Xbox chez Microsoft a récemment tenu à expliquer la stratégie autour de la prochaine console de jeux de la marque et la phase de transition qui s'annonce.

La prochaine génération de consoles de jeux pourrait être assez particulière et finalement décevoir quelques joueurs. Car si Sony et Microsoft s'opposent dans les faits, les deux marques se rejoignent sur un point particulier : les nouvelles machines ne devront pas enterrer trop vite les consoles d'ancienne génération.

Sony a bien indiqué souhaiter mettre en place une transition douce avec la sortie de sa PlayStation 5 afin de ne pas trop bousculer les joueurs PS4. Chez Microsoft on prend la même voie, puisque Phil Spencer avait déjà annoncé que la nouvelle Xbox ne profiterait d'aucune exclusivité pendant au moins 2 ans.

xbox-series-x

Ce dernier a repris la parole pour évoquer la stratégie de Microsoft qui vise ainsi à placer "le joueur au centre du jeu" et non la console elle-même... Et en lisant entre les lignes, il y a de quoi s'inquiéter...

Phil Spencer explique ainsi avoir souhaité, avec la Series X, proposer ce qu'il se fait de meilleur sur un téléviseur et ouvrir des possibilités aux développeurs avec un maximum de puissance disponible. Mais d'un autre côté, il n'est pas question d'exclure les autres joueurs, ceux qui ne souhaitent pas investir immédiatement dans la nouvelle machine... L'idée est de proposer aux développeurs une communauté de joueurs la plus large possible, et donc de cumuler les deux générations de plateforme un temps... Microsoft évoque également le fait que les joueurs veulent aussi jouer entre amis et que la séparation des plateformes n'est globalement pas profitable aux joueurs...

La nouvelle console sera mise à profit dans quelques titres qui proposeront d'exploiter sa pleine puissance pour offrir de nouveaux effets et des jeux plus beaux ou plus fluides...

Une explication qui tend à flatter les joueurs... Cependant, ils pourraient être largement perdants dans l'affaire... Ainsi, impossible de se dire ainsi que la Series X sera une nouvelle version de la Xbox One comme l'a été la X. Finalement, Microsoft n'aura sans doute pas besoin de sortir plusieurs consoles comme la rumeur le voulait : la Series X pourrait être l'équivalent de la X et la génération actuelle correspondrait alors à l'entrée de gamme.

Dans ce type de scénario, on comprend rapidement que la Series X sera une évolution mineure de la console actuelle, malgré la débauche de chiffres annoncés... Microsoft ne souhaite pas différencier sa machine de la gamme actuelle pour ne pas diviser sa communauté, mais alors à quoi bon sortir une nouvelle machine qui ne serait pas pleinement exploitée ? La réponse est simple : le fossé technologique entre les deux générations de machine pourrait se voir plus limité que ce qui a été promis.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2090833
"à quoi bon sortir une nouvelle machine qui ne serait pas pleinement exploitée ? La réponse est simple : le fossé technologique entre les deux générations de machine pourrait se voir plus limité que ce qui a été promis."
Ou tout simplement, comme sur PC, les jeux devront être prévus pour tourner avec différentes configuration matérielles, ce qui n'implique pas forcément un écart minime entre les deux configurations extrêmes...

Déjà aujourd'hui, il y a un fossé entre une One X et une One S, ça n'empêche pas les jeux de tourner sur les deux consoles, avec une qualité graphique sensiblement inférieure sur la One S.

Bref, avoir les mêmes jeux sur deux consoles de puissance très différentes n'implique pas nécessairement que la plus puissante sera sous-exploitée...
Le #2090871
Dommage, il y a une info intéressante qui n'est pas reprise dans l'article.

Phil Spencer à déclaré que malgré tout le respect qu'il a pour Sony et Nintendo, ils font désormais partie du passé, les concurrents de Microsoft pour le jeu sont Google et Amazon.

En effet pour l'industrie, l'avenir du jeu est dans le cloud.
Microsoft, Google et Amazon (qui devrait aussi lancer son service de cloud gaming) ont tous des clouds performants.
Sony et Nintendo sont très en retard sur ce point, et même si ils investissent ils ne pourront jamais rattraper l'avance des autres.
Cela pourrait même être des partenaires via une offre XCloud sur Playstation par exemple.

Pour Microsoft, les choses sont claires: plutôt qu'essayer d'imposer sa plateforme, il est plus intelligent de s'ouvrir et de proposer un service sur toutes les plateformes, afin de rendre les jeux accessibles à tous.

https://www.neowin.net/news/microsofts-phil-spencer-dismisses-nintendo-and-sony-sees-google-and-amazon-as-rivals/

https://www.numerama.com/pop-culture/604162-phil-spencer-a-raison-les-concurrents-de-xbox-ne-sont-plus-nintendo-et-sony.html
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme