Les données personnelles d'un demi-million de Français piratées (Ariane)

Le par Jérôme G.  |  3 commentaire(s)
Ariane-service

Le Quai d'Orsay donne un peu plus de détails sur l'ampleur du piratage qui a touché le système Ariane.

Jeudi, le ministère des Affaires étrangères a dévoilé une fuite de données ayant touché le service Ariane grâce auquel les utilisateurs inscrits peuvent par exemple recevoir des informations en rapport avec la sécurité pour leurs déplacements à l'étranger.

En l'occurrence, la fuite de données concerne spécifiquement les noms, prénoms, adresses email et numéros de téléphone de personnes à contacter en cas d'urgence. Autrement dit, des informations " non sensibles " sur les personnes à prévenir qui ont été renseignées par les inscrits sur Ariane.

Ariane-service
Le Quai d'Orsay apporte des détails supplémentaires sur cet incident de sécurité. L'attaque informatique a été détectée le 5 décembre 2018 et une partie de la base de données de l'application Ariane a été compromise. Ce sont 540 563 personnes qui sont concernées en tout, et pas les " données des utilisateurs d'Ariane titulaires des comptes et déclarant leurs voyages. "

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a été prévenue dans les 72 heures après la découverte de l'incident. C'est une disposition du Règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe. Par ailleurs, une plainte a été déposée auprès du procureur de la République.

À ce stade, le ministère précise qu'aucune attribution n'a été faite sur l'origine de l'attaque. En outre, il n'y a pas de détails divulgués sur le mode opératoire.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Rymix offline Hors ligne VIP icone 14649 points
Le #2043943
Quand on voit la gueule des sites du gouvernement.
C'est honteux, certains site non même pas le SSL.

Il faut vraiment un pole info pour l'état.
Narcos offline Hors ligne VIP icone 24647 points
Le #2043949
quai d'orsay
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire