PlayStation Network down : un coup de Phantom Squad ?

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
PSN-logo

Pendant un peu moins d'une dizaine d'heures, le Playstation Network a été la victime d'une panne. Le groupe Phantom Squad revendique une attaque DDoS.

En début de semaine, le PlayStation Network a connu quelques soucis. Une panne a duré un peu moins de dix heures, privant les joueurs de l'accès aux différents services. Le retour à la normale a été opéré avec les excuses de rigueur.

En compensation, des extensions du PS Plus et sur les locations de vidéos seront prochainement proposées aux utilisateurs qui ont été affectés par cette indisponibilité. Ils sont principalement localisés en Europe et en Amérique du Nord.

Les raisons de la panne demeurent toutefois mystérieuses pour le moment. Une aubaine pour le groupe Phantom Squad qui revendique une attaque DDoS ayant ciblé les serveurs du PSN. À ce stade, il est difficile de savoir si les dires de ce groupe doivent être pris au sérieux ou pas.

On peut émettre quelques doutes à ce sujet en rappelant que pour Noël 2014, le PSN - et le Xbox Live - avait déjà été paralysé par une attaque par déni de service distribué avec Lizard Squad à la manœuvre. Difficile d'imaginer que des mesures de protection efficaces n'aient alors pas été prises depuis. À moins que Phantom Squad ne dispose d'une énorme force de frappe ?

Le groupe Phantom Squad s'est fait connaître le mois dernier en promettant de noyer sous le trafic les services PlayStation Network et Xbox Live à Noël. Cela ne s'est pas produit le jour J.

Dans un tout autre domaine, le groupe New World Hacking a réalisé un coup médiatique en revendiquant la mise hors service des sites de la BBC, dont via l'outil Bang Stresser qui propose diverses méthodes pour des attaques DDoS. Il n'aurait s'agit que d'un test.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 31621 points
Le #1874097
Où est l'intérêt... ??
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire